> Nouveau-Né > Au quotidien > Sommeil et pleurs > Sommeil de mon bébé
Sommeil de mon bébé
Sommeil du nouveau-né
de 0 mois à 12 mois
Mémoriser Je vous recommande l'article "Comment s’organise le sommeil de mon bébé ?" sur le site mpedia.fr

Comment s’organise le sommeil de mon bébé ?

Va-t-il dormir ce soir ? Va-t-il se réveiller cette nuit ? A-t-il peur du noir ? Le sommeil de votre bébé vous questionne. Pas d’inquiétude, le sommeil est composé de cycles, son organisation évolue avec l’âge de votre enfant.

Le sommeil est indispensable pour votre nouveau-né, il lui permet de grandir et de développer son cerveau, mais aussi de récupérer toute l’énergie dépensée dans la journée. Le sommeil s’organise en cycles, cependant le rythme de chaque bébé reste différent, il existe des petits et des grands dormeurs. Vous apprendrez progressivement à connaître le rythme de votre nouveau-né.

A la naissance

A la naissance, votre nouveau-né dort beaucoup, en moyenne 16 heures par jour. Certains bébés dorment même jusqu’à 20 heures sur 24 à la naissance ! Pour votre tout petit, peu de différence jour/nuit à la naissance. Il faut attendre un mois pour que le rythme jour/nuit vienne prendre peu à peu la place de l’horloge biologique de votre bébé.

L’organisation du sommeil

L’organisation du sommeil est définie selon les âges, même si elle varie selon les besoins et caractères de chaque personne. On peut observer des cycles précis de sommeil, composés de plusieurs stades. Entre les cycles, votre enfant connaît des périodes de réveil.

  • Au cours des toutes premières semaines de vie votre bébé dort par périodes de 3-4 heures d’affilées interrompues par un éveil. Ces éveils coïncident avec les périodes d’alimentation. On qualifie ce rythme de «ultradien », c’est à dire que les éveils ont lieu plusieurs fois par jour et non selon le rythme jour/nuit. Mais votre enfant a aussi un très court éveil à chaque changement de cycle, soit au bout d’environ une heure de sommeil. Si vous faites l’effort de ne pas le prendre trop vite dans les bras, il saura mieux, plus tard, se rendormir seul (c'est-à-dire sans être systématiquement nourri ou bercé) et il enchaînera alors un autre cycle de sommeil. Ces très courts éveils sont normaux. Les cycles s’allongent au fur et à mesure de la croissance de votre bébé.
  • De la naissance à 2 mois, les cycles de sommeil sont courts, environ 50 minutes et composés de deux stades, le sommeil agité et le sommeil calme.
  • De 2 à 6 mois, les périodes de sommeil sont un peu plus longues, le cycle reste court aux environ de 60 minutes et comporte trois stades, comme chez le grand enfant et l’adulte c'est-à-dire : un stade de sommeil lent léger, un stade de sommeil lent profond et un stade de sommeil agité ou paradoxal.  Entre les cycles, votre bébé aura une courte période d’éveil.
  • Après 6 mois, ses périodes de sommeil seront plus longues, il pourra manger moins souvent et apprendra peu à peu à faire ses nuits. C’est environ vers 4 mois que commencent à se mettre en place des nuits complètes, très progressivement. Le sommeil est toutefois très différent selon les bébés, et de nombreux facteurs peuvent empêcher votre enfant de dormir : douleurs de dents, type de caractère, réaction aux bruits,...

Mise en place du rythme veille-sommeil

Pour aider votre enfant à construire peu à peu son rythme de sommeil, donnez-lui des repères, un cadre pour dormir. A partir du moment où il ne s’endort plus systématiquement après la tétée, comme à sa naissance, prenez l’habitude d’aller le coucher dans sa chambre, et non de le laisser dormir dans vos bras. Il comprendra ainsi que sa chambre est l’environnement pour dormir pendant les siestes et pendant la nuit. Elle deviendra peu à peu son univers familier. Les habitudes et les rituels sont également importants pour accompagner le sommeil de votre enfant. Doudou, petite berceuse pour s’endormir, couchage à heures fixes permettent à votre enfant de structurer son sommeil.

Au fil des jours et des semaines qui suivent la naissance de votre bébé, vous arriverez à comprendre son langage. C’est ainsi qu’il va peu à peu vous manifester ses besoins et envies de sommeil dans la journée et le soir. Il bâille, il pleure un peu, il se frotte les yeux. N’hésitez pas à aller le coucher lorsqu’il semble en éprouver le besoin.

Tableau de séquences

Le tableau suivant propose des séquences durant lesquelles on laisse pleurer un peu l'enfant avant de retourner le voir.

Le conseil du pédiatre
Faire la différence entre le sommeil agité et le sommeil calme
Pendant le sommeil agité, (qui est l’équivalent du sommeil paradoxal de l’adulte), vous pourrez remarquer votre bébé bouger, cligner des yeux, s’agiter, sourire aux anges. Il est bien endormi, mais c’est un stade de sommeil durant lequel l’activité de son cerveau est intense. Son cerveau se construit.
 
Pendant le sommeil calme, les yeux de votre enfant sont fermés, il est immobile. C’est le moment des secrétions d’hormones de croissance. Votre bébé grandit ! 

Vous avez aimé cet article ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester indépendant en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Haut de page
Experts
Article publié le 17/11/2012 Mis à jour le 31/05/2016
Sources

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

Mémoriser Je vous recommande l'article "Comment s’organise le sommeil de mon bébé ?" sur le site mpedia.fr