Partager

Comment lui faire accepter son lit co-dodo à 2 mois ?

il y a 7 mois

Bonjour,

Mon bébé depuis sa naissance ne veux pas dormir dans son berceau cododo. On a tout essayé : les câlins, les berceuses… Rien n’y fait. Il ne dort que si on le porte ou sur son ventre. Chaque nuit est une angoisse de peur qu’il lui arrive quelque chose. Mon mari et moi montons la garde chacun notre tour mais ce n’est plus gérable, nous sommes fatigués et on sent qu’on ne plus s’en occuper durant la journée à cause de l’accumulation de la fatigue. En même temps on n’arrive pas à le laisser pleurer, on sent son angoisse et il devient très nerveux après. Comment peut-on lui faire accepter son lit cododo ?

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Votre bébé a deux mois et il est normal qu’il ait besoin de votre contact pour s’endormir. Vous ne me dites pas s’il est au sein ou non. Si oui il est normal de l’endormir au sein et de le garder longtemps dans les bras il en a besoin. Si il est au biberon il faut faire boire ce biberon le plus lentement possible puis garder le bébé dans les bras. Quand il dort enfin on le pose doucement en gardant les mains un moment serrées sur lui. L’avantage du co-dodo c’est justement ça : que la maman ou le papa en dormant eux-mêmes puissent garder le bras entourant le bébé et garder le contact sans le mettre dans le lit des parents ce qui effectivement est dangereux. Il est dangereux aussi de faire dormir un bébé sur le ventre.

Ensuite tous les bébés crient et souvent pour s’endormir.

Si on ne tolère aucun cri de bébé effectivement on doit les porter tout le temps et pour certains parents cela est très éprouvant. Il ne fait pas laisser la fatigue s’installer ainsi au point de vous rendre tendus, énervés voire agressifs mentalement (avant de l’être physiquement) avec votre bébé. Il vaut mieux le poser sur le dos dans son lit et le laisser crier que d’en arriver à un tel état d’agacement.

Je vous conseille de faire le point de tout cela avec le médecin de votre enfant et s’il n’est pas disponible de voir la puéricultrice de la PMI de votre secteur.

Bon courage et ne vous inquiétez pas. Votre bébé va grandir et dans un mois il dormira beaucoup mieux.