Partager

Le calendrier vaccinal en vigueur de 0 à 11 ans

Mis à jour le 24 novembre 2020 2 de nos experts

1

Vous trouverez ci-dessous le dernier calendrier vaccinal en vigueur pour les bébés et les enfants, d’après la dernière mise à jour du Ministère des Solidarités et de la Santé.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Mise à jour annuelle du calendrier vaccinal

Le calendrier vaccinal est actualisé chaque année par le Ministère de la Santé, sur avis d’un comité d’experts scientifiques : la Commission Technique des Vaccinations.

En 2018, l’obligation vaccinale est passée de 3 vaccins (la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite) à 11 vaccins. Cette extension concernait les vaccins contre la coqueluche, l’Haemophilus influenzae B (HiB), l’hépatite B, le méningocoque C, le pneumocoque, la rougeole, les oreillons et la rubéole, obligatoires pour les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018.

Pour les enfants nés avant le 1er janvier 2018, les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite sont celles qui restent obligatoires aux âges de 2, 4 et 11 mois.

Le calendrier vaccinal présente toutes les vaccinations pour les personnes du territoire français. Il permet de savoir quels sont les vaccins obligatoires et recommandés, et à quel âge il faut les faire.

En cliquant ici, vous trouverez ce calendrier vaccinal simplifié.

Retrouvez aussi la fiche AFPA (Association Française de Pédiatrie Ambulatoire) sur l’incidence des maladies.

Calendrier vaccinal : les vaccins obligatoires pour les enfants de 0 à 18 mois

A quel âge faire les vaccins et les rappels contre chaque maladie ?

Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite

  • Primo-vaccination de l’enfant à 2, 4 et 11 mois,
  • Rappel à 6 ans.

Coqueluche et HiB

  • Vaccins combinés au DTPolio aux âges de 2, 4 et 11 mois,
  • Pour la coqueluche, rappel à 6 ans et entre 11 et 13 ans.

Hépatite B

Si la maman est infectée par l’hépatite B, le nouveau-né est vacciné dans les 24 heures qui suivent sa naissance. Une deuxième dose de vaccin est administrée à 1 mois, et une troisième dose à 6 mois.

Dans les autres cas, la vaccination est combinée au vaccin DTPolio Coqueluche HiB réalisé à 2, 4 et 11 mois.

La vaccination peut être réalisée à tout âge. Chez l’adolescent entre 11 et 15 ans, un schéma vaccinal en seulement deux injections espacées de 6 mois est utilisé.

Infections à Méningocoque C

L’âge de la première vaccination est abaissé à titre transitoire à l’âge de 5 mois, suivi d’une 2ème injection à l’âge de 12 mois. Il s’agit d’une dose de vaccin conjugué qui protège contre les infections invasives à méningocoque C. Un rattrapage est possible jusqu’à l’âge de 24 ans pour ceux qui n’ont pas encore bénéficié de ce vaccin.

Infections à pneumocoque

  • Primo-vaccination de l’enfant à 2 et 4 mois,
  • Rappel à 11 mois.

Au-delà de 24 mois, cette vaccination reste recommandée dans des situations particulières de risque d’infections invasives à pneumocoques.

Rougeole-Oreillons-Rubéole

Le vaccin ROR sera effectué aux enfants à l’âge de 12 mois, avec une dose complémentaire entre 16 et 18 mois.

En cas de risque épidémiologique de rougeole, cette vaccination peut être avancée dès l’âge de 9 mois.
Tous les sujets nés depuis 1980 devraient avoir reçu deux doses vaccinales.

Vaccin recommandé contre les infections à virus HPV (papillomavirus humain)

Il est recommandé d’administrer le vaccin contre les infections à HPV aux jeunes filles et aux jeunes garçons entre l’âge de 11 et 14 ans.

Découvrez et téléchargez le récapitulatif de nos astuces en matière de vaccination infantile en cliquant ici.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2017, Ministère des Affaires sociales et de la santé.

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

QUIZ Vaccination infantile

Découvrez l'article

Développement de l’enfant, notre dossier spécial

Voir le dossier