Partager

Carnet de santé : à quoi sert il ?

Mis à jour le 16 septembre 2021 Dr Brigitte VIREY

Carnet Sante

Le tableau de bord de la santé de votre enfant.

A la naissance de votre bébé, un carnet de santé est établi à son nom et vous est remis à la maternité. Dans ce carnet sont notées au fur et à mesure toutes les informations le concernant sur sa croissance et son développement global, les vaccinations ainsi que les maladies ou évènements de santé au fil du temps, examens bilogiques ou radilogiques ou neurodeveloppementaux, hospitalisations, chirurgie…

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Un compte rendu de la naissance

A peine votre bébé a t-il poussé son premier cri, que le personnel de la maternité (le pédiatre, la sage-femme, l’obstétricien, etc.) s’empresse de noter le terme, l’heure de naissance et le détail de son premier examen clinique : son poids, sa taille, son périmètre crânien ainsi que le score d’Apgar, un test rapide noté de 0 à 10 permettant d’évaluer son adaptation immédiate à la vie extra-utérine.

Si l’accouchement a donné lieu à un geste ou un traitement éventuel, il est consigné dans le carnet de santé (par exemple naissance par césarienne, utilisation de forceps, ventilation et/ou oxygénation du bébé, etc.). Des conseils concernant son type d’allaitement ou un traitement médical peuvent être rajoutés. Pour rappel, sont notés aussi au tout début du carnet de santé, non seulement les maladies ou incidents survenus pendant votre grossesse, mais aussi les antécédents familiaux qui peuvent le concerner (asthme, eczéma, allergies, maladies héréditaires, etc.).

Un livre riche en enseignements pour vous, parents

N’hésitez pas à feuilleter ce carnet de santé, car il fourmille de bons conseils et de rappels importants pour bien veiller sur votre enfant. De nombreux encarts et pages d’informations vous indiquent, au fil du temps de la naissance à l’adolescence, comment l’élever dans les meilleures conditions possibles (respecter son rythme de vie, lui aménager un bon environnement, surveiller son alimentation, son repos, éviter les accidents, repérer des troubles du développement, le comprendre…). Et où s’adresser pour compléments d’informations ou en cas de souci.

Des pages sont consacrées aux examens obligatoires et recommandés tout au long de la croissance avec dépistage des troubles visuels et auditifs.

Des pages spécifiques sont réservées :

  • aux examens et soins buccodentaires,
  • aux courbes de croissances ( taille poids et IMC ) qui doivent être renseignées au fur et à mesure des bilans,
  • aux vaccinations,
  • aux examens radiologiques,
  • aux hospitalisations…

Un relais indispensable entre les différents professionnels de santé

Seuls les professionnels de santé soumis au secret médical peuvent consulter ce carnet.

Votre bébé, outre le médecin de famille ou le pédiatre, rencontrera sans doute d’autres professionnels de santé au cours de son enfance et adolescence : ORL, ophtalmologiste, infirmier, kinésithérapeute, radiologue, médecin de garde… Il est donc important que ces professionnels aient un support de liaison, et c’est un des objectifs du carnet de santé : à chaque examen médical de votre enfant, on peut retrouver immédiatement toutes les informations indispensables le concernant et notamment celles nécessaires en cas d’urgence. Bien sûr, chaque professionnel de santé aura à cœur de noter le résultat de sa consultation.

Pour le médecin qui suit votre enfant, cela lui permet de s’assurer que les visites obligatoires ont bien été faites, notamment celles qui donnent lieu à un certificat de santé (8e jour, 9ème mois, 24ème mois), de veiller sur une croissance harmonieuse du poids, de la taille… de votre bébé, et de son développement neurodéveloppemental, social et psychoaffectif, de surveiller que les vaccinations sont à jour, etc… En étant informé des antécédents familiaux, il est plus vigilant sur certaines maladies par exemple allergies, myopie… A la fin de chaque visite, il consigne tout, pour que chacun (vous, les autres professionnels de santé ou lui-même à la prochaine visite) en ait une trace. En cas d’hospitalisation, le médecin responsable remplit les pages réservées à cet effet à l’attention du pédiatre et y ajoute ses observations éventuelles. Le carnet de santé est donc un relais, un support de communication pour les professionnels de santé entre eux, mais aussi entre eux et vous.

A mesure que votre enfant grandit, ce carnet vous sera demandé par l’école lors des visites médicales obligatoires. Étant donné que toutes les données qu’il contient sont confidentielles et que les professionnels de santé sont soumis au secret médical, vous devez le remettre à l’école sous pli cacheté et pour les vaccinations, il vous suffit de photocopier les pages concernées dont vous vous servirez à chaque fois qu’il faudra justifier de ses vaccinations pour pouvoir l’inscrire à des sports collectifs, à des cours de natation, à une colonie de vacances, un voyage scolaire, etc.

Un carnet de vaccinations

En effet, le carnet de santé sert aussi de carnet de vaccinations puisque plusieurs pages leur sont consacrées. Outre un résumé des vaccins et rappels obligatoires, des tableaux permettent de noter au fur et à mesure ceux qui ont été pratiqués, à quelles dates, ainsi que le numéro de lot du vaccin injecté. C’est pour vous l’assurance de pouvoir vérifier à tout moment que votre bébé a bien eu chacun de ses vaccins dans les temps ou vous remémorer la date du prochain rappel.

Un carnet qui doit suivre votre enfant partout où il va

Que ce soit chez le médecin, à l’hôpital, mais aussi lorsque vous voyagez ou si vous confiez votre enfant… son carnet de santé doit bien entendu rester avec lui. En cas d’urgence, il fournira toutes les informations nécessaires aux personnes amenées à le soigner.

Je retiens !

Le carnet de santé, confié aux parents ou aux personnes titulaires de l’autorité parentale, est obligatoire jusqu’aux dix-huit ans de votre enfant.

Toutes les données qu’il contient sont confidentielles. Les professionnels de santé sont soumis au secret médical. En dehors d’une consultation médicale, seuls les certificats de vaccinations sont exigibles.

Si vous perdez le carnet de santé de votre enfant, vous pouvez vous adresser aux services de la PMI afin d’en obtenir un nouveau.

Le saviez-vous ?

Pour être en adéquation avec les avancées scientifiques et pour répondre au mieux aux besoins des parents et du corps médical, le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) s’applique à actualiser les données du carnet de santé lorsque cela est nécessaire. Les dernières mises à jour portent notamment sur :

Cet article vous a-t-il été utile ?

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

Ministère des Solidarité et de la Santé, Nouveau carnet de santé de l’enfant, https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/nouveau-carnet-de-sante-de-l-enfant 

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

VEO : comment faire autrement ?

Voir le dossier

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Ce service est fermé pour le moment, vous pouvez poser vos questions à nos experts du lundi matin jusqu'au vendredi à 12h.