Partager

Vaccination de l’enfant : conseils pratiques

Mis à jour le 24 juillet 2021 L'équipe de rédaction

Écrit par l'équipe de rédaction

vaccination enfant conseils

A quel âge faire vacciner son tout-petit ? Comment conserver les vaccins chez-soi ? Comment  préparer, aider et accompagner votre enfant avant, pendant, et après la vaccination ? Voici tous nos conseils pratiques à destination des parents !

Sommaire de l'article

Quand devez-vous faire vacciner votre enfant ?

Quel sont les vaccins à faire pendant la première année de vie des nourrissons ? Quels sont ceux pour lesquels l’enfant doit-être plus âgé ? Quel type d’injection est recommandé pour quel âge ?… Pour savoir quand vous devez faire vacciner votre enfant pour contrer les virus et lui éviter d’éventuelles maladies, consultez le calendrier vaccinal qui permet de savoir quels sont les vaccins obligatoires (diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, haemophilus influenzae B (HiB), hépatite B, infections à méningocoque C, infections à pneumocoque, rougeole, oreillons, rubéole) et ceux  recommandés (grippe, infections à virus HPV – papillomavirus humain…) pour les enfants en France, à quel âge il faut les faire et quand sont les rappels.

Vous trouverez ce calendrier dans le carnet de santé de votre enfant et sur notre article mpedia dédié à la vaccination des enfants : « Le calendrier vaccinal en vigueur de 0 à 11 ans ».

En cas de retard ou d’oubli de certains rappels, la première chose à faire est de vous rapprocher d’un professionnel de santé qui vous indiquera quand et comment les rattrapages de vaccins peuvent être programmés. Vous n’aurez pas à tout refaire, il suffira de mettre à jour les doses manquantes.

Vaccins des enfants : les bonnes pratiques pour être toujours à jour

  • Apportez le carnet de santé de votre enfant à chaque rendez-vous pour que le médecin puisse tenir à jour le suivi des vaccinations et noter les dates des rappels relatives au calendrier vaccinal.
  • A chaque consultation, pensez à prendre rendez-vous pour la prochaine dose de vaccin, même si elle a lieu dans plusieurs mois.
  • Pensez- à bien noter le rendez-vous de l’injection, voire même à mettre un rappel sur votre téléphone, pour éviter tout risque d’oubli !

En amont de la vaccination : se préparer

Vous préparer en questionnant votre médecin

Lorsque le médecin qui suit votre enfant vous prescrit une dose vaccin, n’hésitez pas à lui demander de vous expliquer quels vaccins va recevoir votre enfant, contre quelle.s maladie.s et infection.s cela va le protéger et quels sont les éventuels effets secondaires (fièvre, pleurs, fatigue, infection…). Ainsi, vous serez plus rassuré le jour J !

Préparer votre enfant en lui parlant

Les enfants en âge de comprendre peuvent être préparés à la vaccination :

  • Parlez de la vaccination à votre enfant et répondez à ses questions. Dites-lui pourquoi il va recevoir un vaccin. Mentionnez-lui par exemple que c’est important pour qu’il reste en santé et qu’il n’attrape pas un virus ou une maladie.

Expliquez à votre enfant que le vaccin qu'il va recevoir lui permettra d'être en bonne santé et d'éviter la maladie !

Parler du coronavirus aux enfants mpedia.fr
Illustration Léna Piroux
  • Décrivez-lui le déroulement de la séance de vaccination.
  • Ne présentez jamais la vaccination comme une punition à votre enfant.
  • Ne dites pas à votre enfant que l’injection ne lui fera pas mal. Expliquez-lui plutôt qu’il ressentira une sensation de piqûre, de picotement ou de pincement au moment où sa dose de vaccin lui sera donnée, et que la douleur sera de courte durée.
  • Racontez-lui ou lisez-lui une histoire où il est question d’un enfant qui reçoit un vaccin.
  • Regardez ensemble une vidéo sur le sujet des vaccinations.

Certains professionnels de santé préconisent de mettre un patch avant qu’il reçoive sa dose de vaccin. Rapprochez-vous du médecin qui suit votre enfant.

Pendant la vaccination : rassurer votre enfant

Il est important que vous soyez présent durant toute la durée de la vaccination du bébé ou du plus grand enfant, et après celle-ci. Dans le cas contraire, votre tout-petit risque de perdre ses moyens.

  • Restez calme et souriant et parlez d’une voix normale.
  • Évitez de vous excuser et d’utiliser des mots qui font référence à la douleur. Cela risque de faire encore plus peur à votre enfant.
  • Si vous vous sentez anxieux, respirez lentement et profondément. Cela vous aidera à vous relaxer et à garder votre calme.

Vous pouvez également l’aider à recevoir ses vaccinations avec :

  • Une mise au sein
  • Une tétine
  • Une solution sucrée
  • Un doudou
  • Une distraction (chant, jeu, sourire…)
  • Un câlin
  • … etc

Pendant la vaccination : le bébé et l’enfant de moins de 3 ans devront être tenus par la personne qui s’occupe d’eux pendant toute la durée du geste et ceux de 3 ans ou plus devront être assis pour atténuer leurs craintes et leur inconfort face aux vaccins, de préférence sur vos genoux.

Utiliser des moyens de distraction pendant l’injection

Distraire un enfant pendant qu’il se fait vacciner peut faire diminuer sa douleur et son anxiété. En effet, la partie du cerveau associée à la douleur est moins active lorsque les enfants sont distraits.

Principes de base à mettre en pratique :

Les moyens de distraction sont nombreux. Utilisez des moyens adaptés à l’âge de votre enfant.

    • Si votre enfant est calme, commencez à le distraire avant la vaccination.
    • Choisissez un moyen de distraction qui amènera votre enfant à utiliser plusieurs de ses sens (par exemple, la vue, le toucher et l’ouïe). Invitez-le à participer activement. Plus l’enfant sera absorbé par la distraction, mieux cela fonctionnera.
    • Souvenez-vous que les moyens que vous utiliserez pour distraire votre enfant ne doivent jamais gêner le travail du vaccinateur.
    • Vous pouvez utiliser des jouets pour distraire votre enfant. Informez-vous à l’avance sur les types de jouets que vous pouvez apporter.

Moyens de distraction pour les nourrissons et enfants de moins de 3 ans

  • Apportez le jouet favori de votre enfant, son doudou, ou encore une couverture qu’il utilise habituellement pour se réconforter.
  • Tenez-votre enfant tout près de vous. Distrayez-le et réconfortez-le en le câlinant, en chantant, en lui parlant doucement ou en lui racontant une histoire.
  • Vous pouvez le distraire en lui montrant du doigt des choses intéressantes dans la pièce, comme une affiche ou un objet.

Moyens de distraction pour les enfants de 3 à 6 ans

  • Avant la séance de vaccination, aidez votre enfant à choisir des objets intéressants et réconfortants qu’il pourra apporter.
  • Faites avec lui quelques activités qu’il pourra refaire au moment de la vaccination. Il pourrait par exemple faire des bulles de savon, souffler sur un vire-vent ou sur une bougie imaginaire.
  • Distrayez votre enfant avec un appareil mobile, des jouets ou de la musique.
  • Dirigez son attention sur un objet intéressant dans la pièce.
  • Parlez-lui de choses qui l’intéressent ou qui l’amusent pour attirer son attention sur autre chose que l’injection. Parlez-lui par exemple de son film préféré ou racontez-lui des blagues.
  • Encouragez votre enfant à respirer lentement et profondément avant, pendant et après l’injection. La respiration profonde le distraira en plus de le détendre.
  • Si votre enfant veut regarder l’injection, laissez-le faire. Certains enfants supportent mieux la vaccination s’ils peuvent regarder l’injection.

Après la vaccination : réconforter votre enfant

Juste après la vaccination, les nourrissons ou enfants auront besoin d’être câlinés, récompensés, félicités, réconfortés…  Vous pouvez faire cela avec votre enfant en :

  • Le prenant dans les bras
  • Lui donnant sa tétine
  • Le mettant au sein
  • Lui donnant un biberon
  • Lui donnant un bonbon
  • … etc

En prévention ou en cas de réaction aux vaccins dans les heures suivantes (fièvre, inconfort, douleur…), votre médecin peut vous prescrire des antalgiques (type paracétamol).
Si les symptômes persistent, en cas de doute ou d’effets indésirables, rapprochez-vous d’un professionnel de santé qui vous indiquera la bonne marche à suivre suivant le type de comportement observé chez le tout-petit.

Pour télécharger l’infographie : cliquez ici

Le saviez-vous ?

Comment conserver le vaccin à la maison ?

Dès le retour de la pharmacie, votre vaccin doit être placé à l’intérieur du réfrigérateur et être conservé entre + 2°C et + 8°C.

  • JE RETIENS : les vaccins doivent être placés dans la zone la plus froide du réfrigérateur (en général la clayette supérieure). Ne pas mettre dans la porte, le bac à légumes ou le freezer.
  • ASTUCE : votre pharmacien, s’il a la place, peut garder le vaccin entre le moment de l’achat et le jour de la vaccination. N’hésitez pas à lui demander de le conserver !

Les doses de vaccins ne doivent pas être utilisées pour des vaccinations après l’expiration de la date de péremption qui figure sur la boîte.

En cas de mauvaise conservation des vaccins, rapportez-les à votre pharmacien. Ne les jetez pas dans la poubelle !

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

VEO : comment faire autrement ?

Voir le dossier

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

La rubrique est fermée jusqu'au lundi 23 août.

Merci pour votre compréhension.

Bel été à tous !