Partager

La rubéole : symptômes, traitement & prévention

Mis à jour le 21 septembre 2020 2 de nos experts

 Dr Jean-Paul BLANC
AB

Écrit par 2
de nos experts

1

La rubéole est une maladie contagieuse due à un virus. Elle touche principalement les enfants et les adolescents, et est bénigne dans la plupart des cas.

Elle peut néanmoins s’avérer particulièrement dangereuse dangereuse pour le foetus au cours des quatre premiers mois de grossesse.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Symptômes et complications

Souvent la personne infectée ne sait pas qu’elle est atteinte de la rubéole car elle ne présente aucun des symptômes (50 % des cas) alors qu’elle peut contaminer son entourage.

Le cas échéant, la maladie va se manifester par une éruption cutanée (petites tâches roses légèrement en relief), sur le visage dans un premier temps, puis sur tout le corps, principalement sur le thorax et les bras. Ces symptômes pourront s’accompagner d’une angine modérée, de maux de tête, de fièvre
(38ºC), ainsi que de douleurs musculaires et articulaires et une sensation de malaise général.

Ces symptômes disparaissent rapidement, en général au bout de trois jours environ.
Le diagnostic ne peut être fait par la clinique seule, mais par la recherche d’anticorps spécifiques dans le sang.

Bien que bénigne, la rubéole peut cependant avoir de graves conséquences chez la femme enceinte.
En effet, si une femme contracte cette maladie pendant sa grossesse, et plus particulièrement au cours des premiers mois, de gros risques de malformations chez le futur bébé sont à craindre (lésions cérébrales, retard mental,
atteintes oculaires ou auditives…).
Dans certains cas, la future maman peut également faire une fausse couche. Il est donc primordial qu’elle et son entourage soient vaccinés.

Modes de transmission

La rubéole se transmet d’homme à homme par voie aérienne respiratoire par les personnes contaminées, qu’elles présentent ou non les symptômes de la maladie. La contamination peut également s’effectuer par transmission
indirecte, via des objets ou surfaces fraîchement souillées par des sécrétions rhino-pharyngées.

Existe-t-il un traitement contre la rubéole ?

En cas de fièvre mal tolérée, des antalgiques pourront être prescrits, mais il n’existe pas de traitement contre la rubéole.

Prévention

La vaccination contre la rubéole est obligatoire pour les nourrissons nés depuis le 1er janvier 2018.
Selon le calendrier vaccinal, elle doit s’effectuer avec une dose à 12 mois suivie d’une 2ème dose l P16 entre 16 et 18 mois.

Certaines vaccinations permettent de prévenir contre plusieurs maladies,
comme par exemple la vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) ou la vaccination dite hexavalente qui prévient contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, les infections à haemophilus influenzae de type b et l’hépatite B.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

Bourrillon A. “pédiatrie pour le praticien”  – 5e édition – 2008 – Masson éditeur Paris – 832 pages.

Infovac-France, Ligne directe d’informations sur les vaccinations : www.infovac.fr

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Aucune question n’a été posée sur ce thème précis, vous pouvez poser la vôtre à nos experts.

 

 

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Plus que 7 questions disponibles aujourd’hui