Partager

L’hépatite B : symptômes, traitement & prévention

Mis à jour le 21 octobre 2020 2 de nos experts

1

Les hépatites sont des maladies du foie. Elles peuvent être toxiques, génétiques ou métaboliques. Les plus fréquentes sont virales. Il en existe plusieurs formes (A, B,C et D). L’hépatite B est un virus 50 à 100 fois plus infectieux que le virus HIV (sida).

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Symptômes et complications

L’hépatite B se manifeste par de la fièvre, des douleurs au niveau du ventre et de la fatigue. Le malade pourra également présenter les symptômes suivants :

  • jaunisse,
  • urines foncées,
  • selles claires,
  • nausées et vomissements.

Dans la plupart des cas (plus de 90 %), la guérison ne prendra que quelques semaines. Des complications, bien que rares, sont possibles. En ce cas, l’infection va rester dans le sang sur une période plus ou moins longue
pouvant aller de quelques mois à des années, voire toute la vie. Alors, la maladie évoluera lentement et sera à l’origine de lésions du foie pouvant mener à une cirrhose ou un cancer.

Mode de transmission de l’hépatite B

La transmission s’effectue par le sang et les fluides corporels (principalement le sperme et les sécrétions vaginales). Ainsi, la plupart du temps la contagion se fait par le biais de rapports sexuels non protégés, mais il peut également arriver que la maladie se transmette par des seringues contaminées. Dans 30% des cas, on ne retrouve pas de cause de transmission. Le partage d’objets de toilettes
pouvant contenir des gouttelettes de sang (brosses à dents,…) peut être aussi incriminé.
Le risque de contracter la maladie est particulièrement important pour les personnes étant en contact régulier avec une personne atteinte du virus, et il est parfois même impossible de comprendre comment la personne a pu être contaminée.
Il arrive par ailleurs qu’une femme enceinte puisse transmettre le virus à son enfant. En ce cas, une forme chronique est à redouter dans 90% des cas.

Y a-t-il un traitement contre l’hépatite B ?

Il n’existe pas de traitement spécifique. Des médicaments peuvent être prescrits afin de ralentir l’évolution de la maladie et diminuer les risques de complications (cancer primitif du foie par exemple). Dans certains cas, une greffe de foie peut s’avérer nécessaire.

Prévention

La vaccination contre l’hépatite B est obligatoire pour les nourrissons nés depuis le 1er janvier 2018 (et est recommandée chez les enfants et adolescents jusqu’à l’âge de 15 ans).
Selon le calendrier vaccinal, la vaccination du nourrisson doit s’effectuer avec 2 doses à l’âge de 2 mois (8 semaines) et 4 mois suivies d’un premier rappel à l’âge de 11 mois. Lorsque la maman est atteinte elle-même, le nouveau-né doit être vacciné immédiatement après la naissance. Après une vaccination complète, plus de 95% des personnes sont protégées sur une longue durée, voire à vie.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

Aucune question n’a été posée sur ce thème précis, vous pouvez poser la vôtre à nos experts.

 

 

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Plus que 7 questions disponibles aujourd’hui