Partager

Angine : symptômes, traitement et prévention

Mis à jour le 06 septembre 2022 4 de nos experts

angine bebe

L’angine est une infection contagieuse de la sphère O.R.L qui se transmet par la toux, la salive, le contact des mains ou des objets contaminés. Certains parlent d’angine rouge ou blanche en fonction de la couleur des amygdales, cela ne permet cependant absolument pas de définir si son origine est virale ou bactérienne. L’angine est le plus souvent bégnine chez l’adulte mais peut avoir de plus grandes conséquences sur la santé du nourrisson ou des personnes ayant un système immunitaire fragilisé.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Définition et symptômes

L’angine est une inflammation aiguë des amygdales, situées au fond de la gorge. Ses causes peuvent être variées et sa transmission se fait par l’air, quand la personne tousse ou éternue, ou par des objets contaminés. Elle est le plus souvent virale, parfois bactérienne et ses symptômes peuvent être nombreux :

  • Maux de gorge et/ou sensation de gorge qui gratte
  • Douleurs lors de la déglutition et/ou difficultés à avaler
  • Fièvre
  • Toux
  • Rhume, rhinite
  • Signes de fatigue, irritabilité
  • Troubles du sommeil
  • Maux de tête
  • Présence de ganglions sensibles et perceptibles dans le cou
  • Perte d’appétit…

Les amygdales peuvent devenir rouges ou être couvertes d’une substance blanche.

Devant toute suspicion d’angine, il est important d’avoir un avis médical. Rapprochez-vous d’un professionnel de santé ou du pédiatre qui suit votre enfant pour éviter les complications, atténuer les symptômes et éviter que l’infection ne se propage à l’entourage.

Angine et pharyngite : comment les distinguer ?

Chez les bébés et les jeunes enfants, la pharyngite est une maladie d’origine virale qui peut provoquer une inflammation de la gorge et autour des amygdales, contrairement à l’angine qui, elle, touche directement les amygdales qui peuvent alors enfler et rougir. Les infections d’origine virale ne nécessitent généralement pas de traitement particulier et guérissent en 7 à 10 jours. La pharyngite est parfois accompagnée d’un rhume ou d’une légère fièvre.

Si votre enfant témoigne de douleurs à la gorge, ou que vous observez des signes de gêne, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé. Celui-ci pourra établir un diagnostic médical et vous orienter vers un traitement adapté.

Angine rouge et blanche : quelle différence ?

Il existe plusieurs types d’angine :

  • L’angine rouge

Une angine rouge est une angine érythémateuse. Cela signifie que les amygdales et le pharynx sont inflammés, de couleur rouge vif. Elle peut être d’origine virale ou bactérienne.

  • L’angine blanche

Une angine blanche est érythémato-pultacée ou pseudomembraneuse. Ici, les amygdales sont recouvertes d’un enduit blanc ou grisâtre. On observe parfois la présence de pus sous forme de points blancs. Une angine blanche peut être une maladie d’origine virale ou bactérienne.

Traitement

Pour déterminer si l’angine est d’origine virale ou bactérienne, le médecin réalise un Test rapide d’orientation diagnostique (TROD) si l’enfant a plus de 3 ans ou en cas de suspicion particulière. Un traitement efficace permet d‘éviter des complications plus graves comme des abcès sur les amygdales, des problèmes rénaux ou cardiaques. Chez les plus petits enfants, la part virale est largement supérieure. Il ne prescrit des antibiotiques que si ce test est positif (diagnostic au bout de 5-15 min), car il s’agit d’une angine bactérienne à Streptocoque. Il s’agit de la bactérie Streptococcus pyogenes, aussi appelée streptocoque du groupe A qui est à l’origine de l’angine bactérienne. Ce type de bactérie est très contagieux et se transmet facilement par voie aérienne, ou si vous partagez un repas ou une boisson avec une personne malade.

Dans le cas où le TROD est négatif, c’est un virus et, comme dans la plupart des cas chez les jeunes enfants, votre médecin ne prescrira que des médicaments pour la fièvre et la douleur, l’antibiotique sera inutile, voire néfaste.

Les sirops, les pastilles et autres traitements locaux n’ont pas démontré leur efficacité sur les angines. Selon son âge et si votre enfant présente une perte d’appétit ou des difficultés à avaler qui gênent son alimentation, préparez-lui des potages, bouillons, purées de légumes ou de fruits sans sucre ajouté, faciles à avaler.

Prévention

Pour préserver la santé de votre enfant et empêcher la transmission de virus et maladies à votre entourage, vous pouvez adopter quelques gestes simples de prévention :

  • Hygiène de vie : se reposer, avoir un sommeil régulier et une alimentation équilibrée, faire de l’exercice physique,
  • Bien couvrir votre enfant lors de vos sorties,
  • Lui donner à boire régulièrement pour hydrater sa bouche et ses muqueuses,
  • Au besoin, lui donner une cuillère de miel (après l’âge d’un an) pour adoucir sa gorge et le soulager,
  • Lui laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon ou une solution hydro-alcoolique après contact avec un malade,
  • Le moucher avec des mouchoirs jetables et laver correctement son nez avec du sérum physiologique (privilégiez les dosettes à usage unique), à jeter dans une poubelle fermée,
  • Lui conseiller d’éternuer et de tousser dans le creux de son coude plutôt que dans sa main,
  • Si l’un de vos proches est malade, demandez-lui de porter un masque et de laver les objets qu’il/elle utilise au quotidien (vaisselle, téléphone, clavier…), évitez tout contact physique avec les personnes malades (surtout les bisous) pour ne pas exposer l’enfant à la bactérie,
  • Les traitements prescrits à la personne contaminée doivent être poursuivis jusqu’au bout de la durée de prescription,
  • Aérer sa maison au moins une à deux fois par jour pour renouveler l’air et éliminer les virus,
  • Maintenir la température de sa chambre en dessous de 19°C la nuit vers 20°C la journée et limiter les alternances chaud/froid,
  • En été, limiter l’usage de la climatisation notamment lors des voyages en voiture,
  • Nettoyer les jouets et autres objets (robinets, poignées de porte…) qui ont été en contact avec un malade.

En cas de doute ou si vous suspectez une angine chez votre bébé, contactez le pédiatre ou le médecin qui suit votre enfant.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Pr Rémi Marianowski, O.R.L.

“Pédiatrie pour le praticien » A. Bourrillon – 6e édition – 2011 – Masson éditeur – 832 pages

http://www.ameli-sante.fr/angine/quest-ce-quune-angine.html

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Plus que 6 questions disponibles aujourd’hui