Partager

Otite : symptômes, traitement et prévention

Mis à jour le 29 mai 2022 4 de nos experts

otite enfant scaled

L’otite est une infection de la sphère ORL (oto-rhinolaryngologique) très répandue chez les jeunes enfants et en particulier les bébés. Votre enfant semble souffrir de douleurs au niveau des oreilles et des tympans ? Quels sont les symptômes d’une otite ? Quel traitement est préconisé lorsque celle-ci est diagnostiquée ? Retrouvez les bons gestes à adopter, d’une part pour limiter les risques d’otite, et d’autre part pour soulager votre enfant s’il en est atteint.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Définition & symptômes

L’otite moyenne aiguë est une inflammation de l’oreille qui peut être aussi bien virale que bactérienne. Elle commence souvent par une rhinite virale ou un rhume avec écoulement nasal qui retentit sur la trompe d’Eustache : petit canal entre l’arrière des fosses nasales (le cavum) et l’oreille moyenne (espace interne situé derrière le tympan). Celui-ci est examiné avec l’otoscope par le médecin qui vérifie les oreilles de votre enfant.

Les enfants qui sont gardés en collectivité, surtout en crèche, sont plus susceptibles de faire des otites. En effet, étant donné leurs effectifs, les crèches et collectivités sont pour les enfants en bas âge des lieux où la propagation de virus est importante, et les bébés y sont plus susceptibles de contracter des maladies telles que des rhumes, gastro entérites, etc.

Il faut distinguer l’otite moyenne aiguë (souvent fébrile) de l’otite externe, qui est une infection se situant au niveau du conduit auditif et qui se voit généralement chez les plus grands enfants. Ce type d’otite arrive fréquemment après une baignade prolongée. L’otite externe est très douloureuse, en particulier si on mobilise le conduit ou le pavillon de l’oreille. Le traitement de cette forme d’otite est généralement local par l’application de gouttes dans les oreilles : habituellement un mélange corticoïde et antibiotique, si l’otite est d’origine bactérienne, plus rarement antifongique, pour une otite d’origine mycosique.

Si votre enfant ressent une douleur aiguë à l’oreille et que vous observez l’apparition de fièvre, faites-le examiner par le médecin généraliste de votre enfant ou le pédiatre, qui déterminera s’il s’agit bien d’une otite afin d’adapter le traitement.

Lorsqu’il s’agit d’un bébé, l’otite peut se remarquer par un changement de comportement avec l’apparition de fièvre, de troubles du sommeil ou d’une irritabilité… Votre bébé peut aussi avoir une baisse d’appétit ou connaitre des troubles digestifs comme des vomissements par exemple.

Traitement

La plupart du temps, l’otite est simplement séreuse ou congestive, et les antibiotiques ne seront pas nécessaires. Le médecin prescrit du paracétamol, de l’ibuprofène ou d’autres médicaments pour soulager votre enfant et diminuer les symptômes. C’est lorsque l’otite devient purulente, et cela devient visible à l’examen auditif du tympan, qu’il peut administrer des antibiotiques (plus particulièrement s’il s’agit d’un bébé âgé de moins de 2 ans). Si elle est mal soignée, que les traitements sont insuffisants, une otite peut entraîner des complications infectieuses et des répercussions sur l’audition. Il ne faut donc pas la prendre à la légère et consulter le pédiatre de votre enfant ou votre médecin généraliste dès que vous suspectez une otite, surtout s’il s’agit d’un nourrisson.

Les gestes pour soulager votre enfant

Pour aider votre enfant à aller mieux, vous pouvez réaliser certains gestes simples tels que:

Pour aider votre enfant à aller mieux et limiter l’inflammation, vous pouvez réaliser certains gestes simples, tels que :

  • adopter une bonne hygiène de vie : le faire se reposer, avoir un sommeil régulier et une alimentation équilibrée, lui faire faire de l’exercice physique,
  • lui proposer de boire régulièrement,
  • lui laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon,
  • le moucher avec des mouchoirs jetables et laver correctement son nez avec du sérum physiologique (privilégiez les dosettes à usage unique et jetez-les dans une poubelle fermée). Plus grand, conseillez-lui de tousser dans le creux de son coude plutôt que dans sa main pour éviter la propagation de virus et bactéries.
  • éviter tout contact physique avec les personnes malades.

Si l’un de vos proches est malade ou ressent des symptômes d’une maladie virale, demandez-lui de porter un masque et de laver les objets qu’il/elle utilise au quotidien (vaisselle, téléphone, clavier…). S’il s’agit d’un enfant, nettoyez les jouets et autres objets (poignées de porte, robinets…) qui ont été en contact avec le malade pour limiter les risques d’infection au virus,

    • aérer souvent la chambre de votre enfant, surtout la nuit,
    • maintenir la température de sa chambre en dessous de 19°C la nuit et 20°C la journée,
    • poursuivre le traitement prescrit à la personne malade jusqu’au bout de la durée de prescription même si vous observez une amélioration de l’état général ou une diminution des symptômes,
    • éviter au maximum de l’exposer à la fumée de cigarette,
    • éviter de lui mouiller son oreille et/ou que de l’eau ne rentre dans le conduit auditif,
    • allaiter votre enfant est un excellent moyen de prévention des otites,
    • éviter de donner le biberon ou le sein en position allongée,
    • éviter la tétine.

Si votre bébé a tendance à déclencher des otites assez souvent, sachez qu’en général les enfants font moins d’infections ORL après l’âge de 2-3 ans.

A savoir

Prévention

Pour prévenir les infections O.R.L, notamment en période d’épidémie, il est important de se laver fréquemment les mains, d’aérer régulièrement votre maison, de penser à l’humidifier surtout si l’atmosphère y est particulièrement sèche. En cas d’écoulement nasal, nettoyez régulièrement le nez de votre enfant avec du sérum physiologique ou un spray à base d’eau de mer. Pour la santé de votre enfant, consultez un pédiatre ou médecin généraliste dès que vous suspectez une otite, que votre enfant ressent des douleurs au niveau des oreilles ou toute autre apparition de symptôme.

Cet article vous a-t-il été utile ?

http://www.ameli-sante.fr/otite-moyenne-aigue-de-lenfant/traitement-otite-moyenne-aigue.html

Pr Rémi Marianowski, O.R.L.

“Pédiatrie pour le praticien » A. Bourrillon – 6e édition – 2011 – Masson éditeur – 832 pages

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Bonjour,

La rubrique est exceptionnellement fermée en raison du pont et rouvrira le lundi 30 mai à partir de 9h00.
Pour tout ce qui concerne la santé de votre enfant, nous vous conseillons de prendre RDV directement avec le médecin de votre enfant.
En cas d’urgence médicale, composez le 15.

L'équipe mpedia.