Partager

Pédiatre : médecin de l’enfant de 0 à 18 ans

Mis à jour le 30 août 2021 2 de nos experts

suivi pédiatre de l'enfant

Le pédiatre est le médecin spécialiste de la santé du bébé, dès sa naissance, de l’enfant, et aussi de l’adolescent. Il exerce dans un cabinet de ville, en maison de santé pluriprofessionnelle, à l’hôpital, en maternité publique ou privée, en crèche, dans un centre de Protection Maternelle et Infantile (PMI), dans une Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS), en centres de santé spécifiques ou encore en centre médicopsychologique, La plupart des pédiatres exercent dans plusieurs endroits.

Il existe une vraie complémentarité de fonction entre les pédiatres hospitaliers et les pédiatres de ville ou de collectivités, et aussi entre les pédiatres et les médecins généralistes.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Pédiatre ou médecin généraliste, lequel choisir ?

Le pédiatre a suivi une formation de 10 ans, dont cinq années de spécialité en santé de l’enfant après le tronc commun de médecine générale. Ces cinq années d’études spécialisées par l’internat en pédiatrie lui ont permis d’acquérir une parfaite connaissance des maladies infantiles, de leurs modes d’expression particuliers et de leurs traitements. Après cette formation initiale, sa formation post-universitaire, ciblée pour assurer le suivi médical de l’enfant dès sa naissance, et son exercice professionnel sont exclusivement pédiatriques, ce qui majore encore, par l’expérience, ses compétences pour les soins des enfants.

Le médecin généraliste, lui, a décidé de se consacrer à la médecine générale (adulte et enfant confondus) et n’a pratiqué que très peu la pédiatrie durant son cursus d’études. Cependant un médecin généraliste recevant quotidiennement des enfants à son cabinet et qui a réalisé des stages en service pédiatrique et une formation post universitaire en médecine de l’enfant peut être compétent dans le suivi de l’enfant. De plus, il connait d’autant mieux les limites de ses connaissances et en réfèrera d’autant plus facilement à son confrère pédiatre si la situation le demande. Un de ses avantages, notamment pour les familles, est souvent son accessibilité. En effet en France, selon la Direction de la Recherche des Études, et de l’Évaluation et des Statistiques (DREES), en 2020, on comptait 102 169 médecins généralistes contre 8 205 pédiatres.

Les pédiatres maitrisent mieux les situations pathologiques de l’enfant et prescrivent moins de médicaments et d’examens complémentaires qu’un médecin moins habitué à l’enfant, ils respectent scrupuleusement le calendrier vaccinal ainsi que les prescriptions préventives (vitamine D).

De manière générale, les médecins généralistes ont une très bonne connaissance de la famille et des éventuels antécédents familiaux. Il est donc possible que vous vous sentiez plus à l’aise avec votre médecin lors d’une consultation. Cependant si vous faites suivre votre enfant par un pédiatre, vous apprendrez au fil du temps à être aussi à l’aise avec lui/elle.

Vous pouvez tout à fait choisir votre médecin de famille pour suivre votre enfant. Il n’existe pas vraiment de recommandation tant que vous estimez que c’est un bon médecin avec qui vous et votre enfant êtes à l’aise et en qui vous avez confiance. Si le médecin généraliste vous semble moins à l’aise dans certaines situations pathologiques, le pédiatre reste le référent pour la médecine de l’enfant et il faut le consulter dans ces circonstances en plus de votre médecin de famille et en accord avec lui/elle.

Le pédiatre dépiste les troubles de l’enfant

L’enfant est un être en développement constant et, bien avant de soigner une affection médicale déclarée, il importe de dépister au plus tôt, pour une prise en charge précoce, d’éventuels troubles, qu’ils soient physiques ou psychologiques.

Ainsi, l’une des missions du pédiatre est de prescrire les bilans, les examens complémentaires et les traitements adaptés pour traiter les maladies aiguës ou chroniques mettant en danger l’enfant et l’adolescent ou entravant leur développement.

C’est le rôle du pédiatre et l’objectif des consultations systématiques de suivi régulier, dont certaines sont remboursées en totalité par l’assurance maladie. Lors de ces consultations médicales réalisées à intervalles réguliers, le pédiatre ne surveille pas uniquement la croissance et le respect du calendrier vaccinal. En effet, il pratique différents tests sensoriels (vue, audition), une évaluation du langage, une appréciation de la communication et de la motricité ; il évalue également le bien-être psychique, relationnel et environnemental de l’enfant et plus tard son adaptation aux apprentissages scolaires. Ces examens médicaux permettent d’assurer un suivi pédiatrique complet pour votre enfant.

Le pédiatre conseille parents et enfants

Pour prévenir les pathologies, le pédiatre conseille aux parents et aux enfants les bonnes habitudes à adopter au quotidien. S’il délivre des conseils strictement médicaux, il aborde aussi avec eux les problématiques liées à l’alimentation, l’hygiène au sens large (hygiène de vie comprise), l’éducation, la psychologie. De par sa pratique exclusive, le pédiatre a l’habitude de prendre en charge rapidement des situations graves, de traiter les urgences et de dédramatiser les situations bénignes mais angoissantes pour les parents, en leur donnant des conseils adaptés.

Il fournit aux parents tous les documents et fiches nécessaires à la santé de leur enfant. Il remplit très soigneusement le carnet de santé, dossier de l’enfant qui fait le lien (confidentiel) entre les médecins qu’il rencontre et garde la trace de son évolution et de son histoire médicale : courbes de croissances, vaccinations, suivi du développement, examens spécialisés, traitements de fond, actes chirurgicaux, radiologiques, et hospitalisations éventuelles.

D’autre part, le pédiatre assure un rôle de conseiller auprès des parents et de leurs enfants. Ces derniers peuvent être réticents à l’idée de se rendre chez le médecin. Intimidés voire, pour certains, apeurés, les enfants peuvent ne pas être très coopératifs lors des consultations. Aussi, les nourrissons ne parlent pas et les plus grands peuvent rencontrer des difficultés à éprouver ce qu’ils ressentent. Le pédiatre, plus encore qu’un autre médecin, sait comprendre l’enfant même tout petit, il sait rassurer, mettre en confiance, observer et écouter attentivement les enfants mais aussi leurs parents.

Ainsi, si vous vous interrogez sur un sujet (alimentation, sommeil, suivi psychologique, suivi vaccinal, motricité, évolution du langage…) n’hésitez pas à consulter le pédiatre de votre enfant. Spécialisé dans la santé du bébé, de l’enfant et de l’adolescent, il saura vous conseiller et vous aiguiller. En cas d’urgence, n’hésitez cependant pas à composer le 15.

Le pédiatre assure la promotion de la santé publique

Allaitement maternel, nutrition, hygiène, hygiène de vie (modes de gardes, gestion des écrans, respect des rythmes de vie). Les pédiatres sont très impliqués dans les actions officielles de promotion de la santé. Cette sensibilisation se traduit notamment par des actions publiques : Journée nationale de dépistage de l’obésité infantile, Semaine mondiale de l’allaitement maternel, Semaine européenne de la vaccination, etc.

L'avis de…

Peut-on faire suivre son enfant à la fois par un généraliste et un pédiatre ? Par un généraliste seul ?

La réponse de notre pédiatre :

L’enfant de 0 à 16 ans n’est pas concerné par le parcours de soin. Autrement dit, les parents peuvent consulter pour lui, directement, le médecin spécialiste qu’est le pédiatre comme tout autre spécialiste. A 16 ans, l’adolescent doit choisir un médecin référent qui peut être le pédiatre, jusqu’à ses 18 ans.

Tous les parents qui le souhaiteraient ne peuvent pas avoir accès facilement à un pédiatre. En effet, les pédiatres ne sont pas assez nombreux et en particulier certaines villes ou régions en sont dépourvues sauf à parcourir de longues distances.
Un enfant peut très bien être suivi par un médecin généraliste seul.
En effet, certains ont effectué un stage en pédiatrie et, s’ils voient souvent des enfants en consultation, ils ont acquis une expérience de terrain qui leur permet de s’impliquer le suivi des enfants, de dépister des anomalies de développement et de les soigner. Lorsque le problème présenté par l’enfant leur paraît plus spécifique et relever de l’abord spécialisé, ils doivent adresser l’enfant au pédiatre (pédiatre de ville ou pédiatre hospitalier si nécessaire).

Le suivi conjoint d’un enfant par un médecin généraliste et un pédiatre est très satisfaisant. Il consiste en une alternance des consultations de suivi avec certains examens très importants dans le développement dévolus de préférence au pédiatre (sortie de maternité, 1- 4 -9 -24- 36 mois, puis tous les ans jusqu’à 18 ans ou seulement 5 ans, 8 ans, 11 ans et 15 ans) ainsi que toutes les maladies aiguës ou trainantes non courantes qui nécessitent un abord spécialisé ou chaque fois que se pose la question d’une hospitalisation ou d’examens complémentaires, ou quand un trouble du développement est détecté ou une maladie chronique . Médecin généraliste et pédiatre échangent par courrier ou par le biais du carnet de santé.

L’essentiel est que vous trouviez chez le médecin qui suit votre enfant : une habitude de cette tranche d’âge, du temps pour l’interrogatoire et l’examen global dans toutes ses dimensions, une réponse à tous vos questionnements et un sentiment de sécurité par la maitrise et la gestion du suivi et des maladies.

Et en pratique ?

Où exercent les pédiatres ?

• A l’hôpital
Le pédiatre hospitalier assure les soins aux enfants hospitalisés (ou aux nouveau-nés s’il travaille en maternité) ou pratique des consultations externes. Ces consultations ont trait le plus souvent à des pathologies particulières appartenant à un domaine précis de la pédiatrie et nécessitant des connaissances, des examens et des traitements encore plus spécialisés et spécifiques.
• Dans un cabinet
Le pédiatre ambulatoire (appelé aussi pédiatre de ville, ou pédiatre libéral) exerce en dehors de l’hôpital, dans un cabinet. En lien permanent avec les services hospitaliers pédiatriques, il joue un rôle primordial dans la santé de tous les enfants : actes de prévention, suivi du développement, prise en charge des urgences, des maladies courantes, des pathologies aiguës, des soins de proximité, ou des nouvelles pathologies et vulnérabilités. Le pédiatre de ville est aussi le relais naturel de la pédiatrie hospitalière dont il limite les recours non indispensables pour des maladies pouvant être traitées sans hospitalisation. Il prolonge également la prise en charge après une hospitalisation.
• Dans une crèche, une PMI ou une MECS
Le pédiatre en médecine communautaire est un salarié de PMI (Protection Maternelle et Infantile), de crèches ou de MECS (Maisons d’Enfants à Caractère Social) à temps partiel ou non. Si la PMI a des missions définies de protection maternelle et infantile, les pédiatres en collectivités font face aux problèmes spécifiques de parentalité, d’infectiologie liés à la collectivité ou à ceux du handicap dans les MECS. Les soins et la prévention font aussi partie de leurs activités.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Nos pédiatres sont bénévoles et ne peuvent répondre qu'à un nombre limité de questions par jour. Le nombre maximal de questions a été atteint, n'hésitez pas à revenir sur le site !

Ce service est ouvert du lundi au vendredi midi.

Pour toute question concernant la santé de votre enfant, rapprochez-vous d'un professionnel de santé.

A NOTER :
Pour toutes les questions concernant le SOMMEIL, il existe déjà sur le site beaucoup de questions auxquelles les pédiatres ont déjà répondu. Etant donné que les pédiatres sont très sollicités et ne peuvent répondre qu'à un nombre limité de questions, nous vous invitons à faire une recherche sur le site avant de poser votre question.