Partager

Punaises de lit : que faire en cas d’infestation ?

Mis à jour le 10 octobre 2023 Dr Sandra BRANCATO

punaises-lit
Crédit photo : AdobeStock 132186211

D’après une enquête réalisée par Ipsos pour l’Anses, plus d’un foyer sur dix a été infesté par des punaises de lit en France, entre 2017 et 2022. Le fait que leur présence résulte d’un manque de propreté est une idée reçue : tout le monde peut être victime d’une infestation de punaises de lit au sein de son domicile.

Comment les reconnaître ? Que faire en cas d’infestation ? Réponses d’experts

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Qu’est-ce qu’une punaise de lit ?

La punaise de lit, ou Cimex lectularius, est un des plus anciens parasites pour l’homme. Ce petit insecte de forme ovale, brun et sans ailes, n’est pas plus grand qu’un pépin de pomme (5 à 7mm de long, pour une punaise de lit adulte à jeun). Il ne peut ni sauter, ni voler et grimpe difficilement sur des surfaces lisses (métal ou bois poli par exemple).

Les punaises de lits se nourrissent principalement de sang humain, pendant la nuit.

Punaise Lit

Comment repérer une infestation de punaises de lit ?

Il est rare de pouvoir percevoir la présence de punaises de lit pendant le premier mois de la contamination de votre logement. Généralement, un lien finit par être fait entre des piqûres apparues pendant la nuit et la présence de ces insectes, mais l’infestation peut déjà être importante.

De petites traces de sang ou des taches noires (déjections des punaises) le long des coutures du matelas, sur le sommier, les draps ou les taies d’oreillers peuvent également révéler la présence de punaises de lits.

Comment reconnaître une piqûre de punaise de lit ?

Si votre enfant se plaint de démangeaisons et que vous voyez des piqûres sur les membres de son corps non couvertes pendant la nuit (bras, jambe, dos, cou), l’hypothèse de la présence de punaises de lits doit être envisagée.

Les piqûres peuvent ressembler à celles d’un moustique mais elles se présentent souvent par groupe de 3 à 4 piqûres sur une même zone de la peau, parfois alignées. Si les piqûres sont indolores lorsque l’insecte pique, les démangeaisons se font sentir 1 à 2h plus tard.

En fonction de la sensibilité de la peau de votre enfant, plusieurs réactions sont possibles :

  • pas de gêne ni de piqûre visible,
  • disparition des piqûres au bout de quelques heures ou quelques jours, sans traitement particulier,
  • réaction allergique localisée avec boursouflures rouge vif douloureuses et démangeaisons importantes.

Où se cachent les punaises de lit ? Comment se propagent-elles ?

Contrairement aux poux, les punaises de lits ne restent pas vivre sur le corps des humains.

Elles aiment les espaces sombres et calmes et on les trouvera principalement dans les chambres à coucher et les salons avec canapé :

  • le long des coutures de matelas,
  • au bord des sommiers,
  • dans les moulures ou fissures de meubles, du parquet ou des murs à proximité du lit ou du canapé (50 cm environ),
  • dans les taies d’oreillers, les coussins, ou les rideaux.

infographie-punaises-lit

De par leur toute petite taille et celle de leurs œufs (0,5 à 1mm) et de leurs larves (1 à 2 mm), elles peuvent s’installer dans le moindre petit espace et sont difficiles à repérer. C’est ainsi qu’elles voyageront d’un lieu à un autre, en se cachant dans un vêtement ou un doudou, par exemple.

Elles se déplacent la nuit à la recherche de nourriture, étant attirées par la chaleur et le dioxyde de carbone. Mais une punaise de lit peut survivre plusieurs mois sans se nourrir, ce qui facilite sa migration vers un nouveau logement, profitant d’un voyage en étant cachée dans des vêtements ou un bagage.

Impact des piqûres sur la santé du bébé / de l’enfant

Contrairement aux moustiques, les punaises de lit ne transmettent, à ce jour, aucune maladie.

L’atteinte est principalement d’ordre dermatologique ou allergique, pouvant aller jusqu’à une manifestation généralisée s’apparentant à de l’urticaire.

Si votre bébé ou votre enfant s’est fait piqué…

En règle générale, ses piqûres disparaîtront naturellement en une dizaine de jours, sans soins particuliers. Nettoyez la peau de votre enfant régulièrement. Le principal risque réside dans une sur-infection des boutons si votre enfant se gratte trop. Il est difficile d’empêcher un bébé ou un petit enfant de se gratter, mais prenez soin de bien lui couper les ongles. Si les démangeaisons sont trop importantes, consultez son pédiatre ou son médecin traitant, qui pourra lui prescrire un traitement permettant de les calmer.

Que faire en cas d’infestation dans votre logement ?

Se débarrasser de ces nuisibles n’est pas toujours facile : il vous faudra les exterminer rapidement afin d’éviter leur reproduction et donc leur propagation chez vous ou dans d’autres lieux. Elles peuvent s’introduire partout, même dans une maison propre !

Les crèches, écoles, salles de spectacle, cinémas et transports collectifs sont propices à la propagation de ces insectes.

Adoptez en priorité la lutte mécanique (sans insecticides)

Il est fortement conseillé, dans un premier temps, de tenter d’éliminer les punaises de lit sans utiliser d’insecticides. En effet, les punaises de lits survivent désormais à quasiment tous les insecticides accessibles au grand public, qui présentent par ailleurs des risques pour l’environnement et la santé s’ils sont utilisés sans prendre de précautions.

Cette lutte mécanique doit être faite minutieusement pour éviter de disperser les insectes : ne déplacez rien sans précaution afin de ne pas aggraver la situation ou de contaminer un logement voisin.

  1. Retirez tout le linge de lit et les vêtements à proximité du lit et transportez-le jusqu’à la machine à laver dans un sac fermé. Lavez-les à 60° afin d’éliminer les punaises adultes, les larves et les œufs.
  2. Si possible, passez-les au sèche-linge à forte température.Vous pouvez également les placer au congélateur, ainsi que les petits objets (peluches et doudous, par exemple) ayant été infestés, pendant au moins 72h, à -20°C.
  3. A l’aide de l’embout fin de votre aspirateur, nettoyez à fond tous les recoins, des sols, murs, meubles et tissus d’ameublement où les punaises sont susceptibles de se cacher. Pensez bien aux interstices dans les parquets.Attention, l’aspiration ne tue pas les insectes, qui sont susceptibles de ressortir du sac : sortez le sac, mettez-le dans un sac plastique que vous veillerez à bien fermer avant de le jeter. Ensuite, il conviendra de bien nettoyer le conduit et l’embout de l’aspirateur à l’eau savonneuse ou à l’aide d’un produit ménager.
  4. Idéalement, nettoyez ensuite ces mêmes endroits à la vapeur, à au moins 120°C, afin d’éliminer tous les stades de vie de l’insecte (œufs, larves, adultes).
  5. Si l’infestation est trop importante, jetez l’ameublement : les matelas ou meubles ne doivent pas être laissés dans votre immeuble ou dans la rue et être rendus inutilisables. Ils doivent aller directement à la décharge.
  6. Rebouchez éventuellement les fissures dans les murs, les plinthes, le sol, resserrez les prises, plaques d’interrupteurs, etc.

Faites appel à un professionnel pour un traitement chimique par insecticides 

La désinsectisation de ces nuisibles à l’aide d’insecticides est à réserver, si l’infestation perdure, à des professionnels formés et certifiés Certibiocide (pensez à vérifier la date de validité du certificat délivré et contrôlé par le ministère de la Transition écologique).

Vous êtes locataires : qui prend les frais de désinsectisation en charge ?

Le propriétaire de votre logement doit prendre en charge les frais de détection et de désinfestation des punaises de lits. Si jamais il refuse de payer l’intervention d’un professionnel, vous pouvez saisir la commission départementale de conciliation ou encore le tribunal judiciaire.

Pour répondre à toutes vos questions juridiques, vous pouvez composer ce numéro : 0806 706 806 (prix d’un appel local).

Comment trouver une entreprise qualifiée pour la détection et le traitement des infestations ?

Comment prévenir les infestations ?

Des gestes de prévention simples vous permettront d’éviter la venue et l’installation de ces insectes chez vous :

  • Si vous achetez des vêtements d’occasion, lavez-les à plus de 60°C ou congelez-les pendant 72h avant la première utilisation.
  • Nettoyez minutieusement, idéalement avec un appareil à vapeur, les meubles récupérés dans la rue ou achetés d’occasion, avant de les introduire dans son votre logement.
  • Lorsque vous voyagez, évitez de poser vos bagages sur ou sous le lit (optez pour une chaise, par exemple).
  • Au retour de voyage, examinez bien vos affaires et votre valise.

Pour éviter de diffuser des punaises de lit à la crèche, à la garderie, à l’école…

Si votre logement est infesté par des punaises de lit, il n’est pas nécessaire de retirer votre enfant de la crèche, l’école ou la garderie. Néanmoins, il est indispensable d’en informer les responsables afin qu’ils puissent prendre les mesures nécessaires en vérifiant les effets personnels des enfants, en inspectant les matelas et couvertures des enfants pour les siestes, et en renforçant les règles d’hygiène.

Afin de limiter au maximum leur diffusion, vous pouvez mettre dans un sèche-linge (cycle le plus chaud pendant 30 minutes minimum) les vêtements, chaussons et chaussures qu’il portera (manteau inclus), ainsi que les objets qu’il emporte avec lui (doudou, par exemple), tant que l’infestation persiste dans votre maison. Ceci peut être effectué la veille, en plaçant les affaires dans un sac en plastique bien fermé jusqu’au lendemain matin.

Cet article vous a-t-il été utile ?

https://www.anses.fr/fr/content/punaises-budget-qualite-vie-francais

https://www.ecologie.gouv.fr/punaises-lit-letat-vous-accompagne

https://sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-microbiologiques-physiques-et-chimiques/especes-nuisibles-et-parasites/article/punaises-de-lits

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Des conseils adaptés à l’âge de votre enfant !

Je m'abonne à la newsletter

Aucune question n’a été posée sur ce thème précis, vous pouvez poser la vôtre à nos experts.

 

 

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement. Un pédiatre se tient également à votre disposition du lundi au samedi entre 18h30 et 21h sur notre service de messagerie instantanée mpedia.CHAT !

Je pose ma question

Nos pédiatres sont bénévoles et ne peuvent répondre qu'à un nombre limité de questions par jour. Le nombre maximal de questions a été atteint, n'hésitez pas à revenir sur le site !

Ce service est ouvert du lundi au vendredi midi. Vous pouvez également accéder au service Mpedia.CHAT, du lundi au samedi de 18h30 à 21h pour échanger avec un pédiatre par messagerie instantanée.

Pour toute question concernant la santé de votre enfant, rapprochez-vous d'un professionnel de santé.

A NOTER :
Pour toutes les questions concernant le SOMMEIL, il existe déjà sur le site beaucoup de questions auxquelles les pédiatres ont déjà répondu. Etant donné que les pédiatres sont très sollicités et ne peuvent répondre qu'à un nombre limité de questions, nous vous invitons à faire une recherche sur le site avant de poser votre question.