Partager

Conjonctivite du bébé : nos conseils pour la reconnaitre et la soigner

Mis à jour le 05 novembre 2022 Dr Andréas WERNER

conjonctivite bebe

Votre bébé à un œil rouge et qui larmoie ? Il a les paupières collées au réveil ? Il s’agit peut-être d’une conjonctivite. Comment la reconnaitre ? Quels traitements ? Les réponses à vos questions dans cet article !

Sommaire de l'article

Qu’est-ce qu’une conjonctivite ?

Assez fréquente chez le bébé, la conjonctivite est une inflammation qui touche la membrane qui recouvre l’œil : la conjonctive. D’origine virale, bactérienne ou allergique, elle est généralement sans gravité mais peut être très contagieuse. Elle se transmet au contact de sécrétions infectées ou d’objets contaminés par des bactéries (mains, serviette de bain, gant de toilette, jouets…).

Comment la reconnaitre ?

Votre bébé a peut-être une conjonctivite s’il présente un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • Œil et/ou paupière rouge (ou les deux)
  • Démangeaisons et sentiment de gêne au niveau des yeux
  • Œil qui coule / larmoie
  • Paupières collées par des sécrétions visqueuses, au réveil notamment

Lorsqu’elle apparait durant les premières semaines suivant la naissance des bébés, la conjonctivite peut constituer une urgence thérapeutique, notamment si elle s’accompagne des symptômes cliniques suivants :

  • Fièvre
  • Œil très rouge (ou les deux yeux)
  • Apparition d’une petite boule rougeâtre autour de l’oeil (dacryocystite)
  • Autres symptômes : nez bouché, toux…

Si votre bébé présente un ou plusieurs de ces symptômes, il est important de consulter rapidement le pédiatre de votre enfant ou un autre professionnel de santé. La conjonctivite du nourrisson peut être une urgence puisqu’elle est susceptible d’entrainer des séquelles sévères si elle n’est pas prise en charge à temps.

Quelles sont les causes ?

Il existe trois grands types de conjonctivites : la conjonctivite bactérienne, la conjonctivite virale et chez les plus grands enfants la conjonctivite allergique.

La conjonctivite aigüe bactérienne

Comme son nom l’indique, elle est due, en général, à une contamination bactérienne, généralement par streptocoque ou staphylocoque. Ne touchant souvent qu’un seul œil lorsqu’elle apparait, elle devient rapidement bilatérale. La conjonctivite bactérienne entraine un œil rouge et des sécrétions oculaires purulentes. Les yeux (cils) de l’enfant sont généralement collés le matin à cause de la présence d’importantes sécrétions.

Chez certains nourrisson, le canal lacrymo-nasal n’est pas encore perméable. Ainsi, les larmes peuvent stagner et favoriser la surinfection de la membrane de l’œil.

Il arrive parfois qu’une petite boule rougeâtre se forme au niveau de l’angle interne de l’œil (dacryocystite) : c’est une infection du sac lacrymal.

La conjonctivite virale

La conjonctivite virale se caractérise par un œil rouge (ou les deux), s’accompagnant parfois de démangeaisons et d’un larmoiement clair et abondant. Causée par un virus, elle se transmet très facilement entre enfants, notamment dans les lieux clos et si votre nourrisson est gardé en collectivité.

La conjonctivite allergique

Enfin, ce type de conjonctivite touche les enfants plus grands à partir de 3 ans et nécessite une prise en charge particulière. Ils sont rouges, larmoient, démangent et brûlent parfois. Elle peut s’accompagner d’autre signes cliniques tels que de l’eczéma, l’asthme, ou une rhinite allergique.

Causée par un allergène (poils d’animaux, pollen, acariens…), il est parfois difficile pour les parents de déterminer l’origine réelle de l’allergie.

Comment la soigner ?

Le traitement de la conjonctivite diffère en fonction de son origine. Ainsi, si votre bébé présente une conjonctivite bactérienne, il peut avoir besoin d’antibiotiques sous forme de collyre. L’infection disparaitra alors en quelques jours. Consultez le médecin de votre enfant, celui-ci vous prescrira le traitement adapté pour soulager votre bébé.

La conjonctivite du nourrisson nécessite la prise d’un traitement adapté (antiseptique local et/ou collyre antibiotique) pour le soulager. En effet, le simple nettoyage par sérum physiologique peut parfois ne pas être suffisant.

En tous les cas, si vous avez un doute sur l’origine de la conjonctivite de votre bébé, rapprochez-vous de votre pédiatre ou d’un autre médecin qui établira un diagnostic et prescrira le traitement adapté.

ZOOM SUR : les conjonctivites à répétition

Si votre bébé fait souvent des conjonctivites, cela peut être le signe d’une imperforation du canal lacrymal. En effet, si celui-ci n’est pas perméable, il risque d’occasionner un larmoiement de l’œil persistant, semblable à une conjonctivite. Si la surinfection est permanente et chronique, consultez un ophtalmologue qui pourra décider de pratiquer une petite intervention bénigne pour désobstruer chirurgicalement le canal et soulager votre bébé.

Des conjonctivites fréquentes peuvent être le signe d’une acuité visuelle insuffisante. N’hésitez pas à consulter le pédiatre de votre enfant en cas de doute.

Enfin, si les signes cliniques persistent au delà du 1er anniversaire de votre bébé, parlez-en à votre médecin pour qu’il vous rapproche d’un ophtalmologue s’il estime que cela est nécessaire. Gardez en tête que la grande majorité de ces imperforations s’arrangent la première année de vie.

Quelques conseils pour prévenir le risque de conjonctivite

Pour prévenir les risques de conjonctivite et prévenir les récidives voici quelques gestes à appliquer au quotidien :

  • Lavez-vous régulièrement les mains ainsi que celles de votre enfant.
  • Ne partagez pas les serviettes et les accessoires de toilette.
  • Pour limiter la propagation des bactéries, changez régulièrement les serviettes de bain, gants de toilettes et taies d’oreiller.
  • Désinfectez régulièrement les surfaces et objets en contact avec votre enfant.
  • Nettoyez les yeux de votre enfant à l’aide de sérum physiologique.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Plus que 7 questions disponibles aujourd’hui