Partager

Suspicion d’une otite chez mon bébé de 11 mois : que faire ?

il y a 8 mois

Bonjour,

Mon fils de 11 mois tousse depuis 3 semaines. Il a eu le suppositoire pendant 1 semaine et la toux est partie pendant 3 jours. Malheureusement, dès son retour à la collectivité ce lundi, il retousse et a le nez qui coule, bien encombré surtout au réveil. Je n’ai pas pu avoir un rdv avec sa pédiatre, du coup j’ai pris un rdv avec mon médecin traitant. Il a donné le diagnostic Rhino-pharyngite et suspicion d’otite avec un traitement par antibiotique (Cefpodoxime ) par voie orale pendant 5 jours. Je suis très septique pour ce traitement :
– Oreille droite : il a dit qu’elle était très rouge
– Oreille gauche : il n’a pas pu regarder car mon fils bougeait beaucoup
– Son état général est bon : il joue, il mange, il n’est pas grognon
=> Ma question est : est-ce que ce traitement par antibiotique est justifié ? J’essaie en parallèle d’avoir un rdv avec sa pédiatre mais ce n’est pas facile et son prochaine rdv est le 29/11.

Merci pour votre réponse,
Bien cordialement,

La réponse de notre expert

WERNER Andréas Dr
Dr Andréas  WERNER

Bonjour,

Le mode de garde en collectivité en période hivernale, plus particulièrement en crèche, est dans les premiers hivers de la vie effectivement cause d’infection rhinopharyngées à répétition. Il y a des complications de ces infections virales, comme des otites ou bronchiolites.

Une otite moyenne bactérienne est une affection fébrile et très douloureuse. La bronchiolite, qui reste une affection virale, se manifeste par une toux sèche incessante, handicapante et/ou un sifflement à l’expiration.

Dans les deux cas les enfants ne mangent pas bien, ne dorment pas bien et sont malades.

Votre petit bonhomme “présente un bon état général, il joue, il mange, il n’est pas grognon” et ne semble pas trop gêné pour dormir. La probabilité d’une surinfection me semble donc très faible.

D’ailleurs, l’antibiotique de première intention dans une otite bactérienne est l’Amoxicilline et pas une cephalosporine 3ème génération comme la Cefpodoxime, qui augmente nettement le risque de devenir porteur de germes multi-résistants.

Votre fils a à priori une simple rhino-pharyngite, qu’il faudra traiter par un bon lavage nasal, une bonne aération de sa chambre, particulièrement la nuit et, si jamais il commence à manger moins bien, par un fractionnement des repas.

Je vous mets les conseils standards pour la prévention de ces infections, en sachant que vous aurez du mal à tout appliquer :

  • Allaitez votre bébé le plus longtemps possible.
  • Si vous arrivez bien à laver le nez et le sérum physiologique rentre dans une narine et ressort par l’autre, vous n’avez pas besoin d’utiliser un mouche-bébé. En règle générale sérum physiologique et en cas d’obstruction importante, utilisez un sérum hypertonique.
  • Lavez le nez toujours avant les repas et le coucher.
  • Évitez tout tabagisme passif.
  • Évitez si possible la collectivité (grandes surfaces, réunions, crèche collective, halte-garderie).
  • Respectez le calendrier vaccinal pour votre enfant. Avec les tout-petits, réfléchissez en début d’hiver si vous ne voulez pas vous vacciner contre la grippe pour ne pas la transmettre à votre bébé.
  • Sortez le plus possible en balade dans la journée et ce tous les jours (en parc ou en forêt, pas dans les magasins).
  • Aérez sa chambre toute la nuit. Il dormira mieux et sera moins malade.