Partager

Rhinopharyngite, comment les éviter ?

Mis à jour le 05 décembre 2017 4 de nos experts

1

Les enfants, et surtout les plus jeunes, sont particulièrement sujets aux rhinopharyngites. Cette infection est contagieuse et se transmet par la toux, la salive, le contact des mains ou des objets contaminés.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Qu’est-ce qu’une rhinopharyngite ?

La rhinopharyngite, infection du nez et de la gorge, est habituellement virale, rarement bactérienne. Bénigne, elle se soigne facilement (une semaine environ). Elle se traduit par un écoulement nasal et un nez bouché qui gêne la respiration, des maux de gorge, de la fièvre, et de la toux. Le médecin traite l’obstruction nasale (lavages du nez en particulier) et la douleur à l’aide de paracétamol. La fièvre est plutôt bénéfique et accélère la guérison. Elle ne nécessite pas de traitement tant qu’elle est bien supportée. Les antibiotiques ne sont pas nécessaires et ne changent pas l’évolution naturelle de la maladie.

Prévention

Pour aider votre enfant à aller mieux, vous pouvez réaliser certains gestes simples tels que:

  • éviter au maximum de l’exposer à la fumée de cigarette,
  • lui laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon,
  • le moucher avec des mouchoirs jetables et laver correctement son nez avec du sérum physiologique (privilégiez les dosettes à usage unique),
  • aérer souvent la chambre de votre enfant, surtout la nuit,
  • maintenir la température de sa chambre la nuit en dessous de 18°C,
  • éviter tout contact physique avec les personnes malades.

Cet article vous a-t-il été utile ?