Partager

Allaitement, les bienfaits pour mon bébé

Mis à jour le 29 novembre 2018

1

Il n’y a pas de meilleur aliment pour votre bébé que le lait maternel. Il est source de nombreux bienfaits pour sa santé et contient tous les éléments nécessaires à sa croissance. Allaiter permet aussi de développer de riches interactions avec votre enfant.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Le lait maternel couvre tous les besoins de votre bébé

Un allaitement exclusif pendant les 6 premiers mois permet de couvrir tous les besoins nutritionnels de votre bébé. Le lait maternel contient les vitamines, sels minéraux, oligoéléments, sucres, graisses et protéines dont votre bébé a besoin pour bien grandir, le tout en justes quantités. Sa composition évolue au cours de la tétée, pendant la journée et au fil des mois pour s’adapter aux besoins de votre enfant. Entre 4 et 6 mois révolus, vous débuterez la diversification de l’alimentation de votre bébé mais le lait restera toujours son principal aliment.

Le lait maternel protège contre les infections

Le lait maternel permet au bébé de mieux se défendre contre les agents infectieux, en particulier grâce aux anticorps qu’il contient. Les bébés nourris au lait maternel sont moins souvent et moins gravement malades (cela vaut tout le temps de l’allaitement et jusqu’à 3 mois après son arrêt). Ils sont moins sujets aux gastro-entérites, aux otites, aux infections respiratoires ou encore aux infections urinaires.

Plus la durée de votre allaitement sera prolongée, plus votre bébé sera protégé contre les infections. Les bienfaits de l’allaitement sur la santé de votre bébé sont manifestes si vous allaitez exclusivement au moins trois mois.

Le lait maternel protège les bébés à risque contre l’asthme et l’eczéma

Le lait maternel contribue à réduire la fréquence de certaines allergies (eczéma et asthme uniquement) chez les « enfants à risque » à condition que l’allaitement soit exclusif pendant au moins 3 mois. Il ne s’agit pas d’une protection à 100 % mais d’une diminution du risque de survenue des allergies.

Un enfant est prédisposé aux allergies quand sa mère, son père ou encore son grand frère ou sa grande sœur sont eux-mêmes allergiques. Le lait maternel ne protège cependant contre le risque d’allergies que jusqu’à 2 ou 3 ans.

Le lait maternel se digère plus facilement

Le lait maternel contient moins de protéines et de sels minéraux que le lait de vache. Sa composition, parfaitement adaptée au bébé explique qu’il se digère plus facilement que les laits industriels.

L’allaitement maternel favorise les interactions

Le bébé reconnaît l’odeur de sa mère et celle de son lait, tout comme la mère sait distinguer l’odeur de son bébé. Or, le lien d’attachement se tisse aussi autour de l’odeur reconnue. A travers l’allaitement, vous renforcez également votre confiance mutuelle : la confiance de votre bébé envers vous, qui comblez sa demande ; votre confiance en vous en tant que mère qui se voit et se sent compétente ; la confiance envers votre bébé que vous apprenez à écouter.

Si vous ressentez des difficultés dans la relation avec votre bébé lorsque vous allaitez, n’hésitez pas à en parler avec votre pédiatre ou la sage-femme qui vous a accompagnée lors de la grossesse.

Et en pratique ?

Faut-il donner autre chose que du lait à votre bébé ?

Il est recommandé de donner de la vitamine D à votre bébé chaque jour sous forme de gouttes ou de pipette, jusqu’à ses 18 mois, puis sous forme d’ampoules au milieu et à la fin de chaque hiver jusqu’à la fin de l’adolescence.

Il est aussi recommandé de donner de la vitamine K sous forme d’ampoules, chaque semaine pendant au moins les 3 premiers mois de l’allaitement exclusif.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Le guide de l’allaitement maternel édité par l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES) et le Ministère de la santé. 68 pages

Site internet de la Coordination Française pour l’Allaitement Maternel (COFAM)

Site internet www.santeallaitementmaternel.com

L’allaitement de la première à la dernière tétée : CD-Rom réalisé par l’Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) avec le concours des Lactariums de France et de l’Union régionale des médecins libéraux (URML). Tremey L, Gelbert N, Schelstraete C.

Allaitement maternel : les bénéfices pour la santé de l’enfant et de sa mère. Comité de nutrition de la Société Française de Pédiatrie (coordination D. Turck) Archives de pédiatrie. Octobre 2012 ; volume 19, supplément 3 : p.S77- S96

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé durant tout l'été, nos experts prenant des vacances bien méritées ! Il ré-ouvrira début septembre. D'ici là, vous pouvez trouver des éléments de réponses au sein de nos articles ou parmi les questions déjà posées par d'autres parents de la communauté mpedia. Nous vous souhaitons un très bel été !