Partager

Mon enfant fait ses dents, que faut-il faire ?

Mis à jour le 27 février 2019 2 de nos experts

RA
 Dr Jacques ROBERT

Écrit par 2
de nos experts

1

Entre 5 ou 6 mois et environ 3 ans, votre enfant connaît un grand chambardement dentaire, puisqu’il acquiert peu à peu ses vingt dents de lait. Parfois accompagnées de douleurs, les poussées dentaires font partie de la croissance de votre enfant. Il s’agit de dédramatiser cette étape, tout en accompagnant au mieux votre bébé.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Poussée dentaire

Tout d’abord, la poussée dentaire est personnelle à chaque enfant. Ne vous inquiétez pas si votre nourrisson n’a pas sa première dent autour de 5 ou 6 mois comme c’est le cas en moyenne. Elle peut survenir avant ou bien après, il est inutile de comparer avec les enfants de l’âge de votre bébé. Enfin, en dehors d’exceptionnelles maladies génétiques, les dents apparaissent toujours, au moment opportun. Pas d’angoisse excessive, soyez attentifs au bien-être de votre enfant et tout devrait bien se passer.

Comment expliquer les pleurs de mon bébé pendant les périodes de poussées dentaires ?

Vous avez le sentiment que votre enfant pleure beaucoup ces derniers temps. Il est difficile pour votre bébé d’expliquer son ressenti, il s’exprime en pleurant. Faim, fatigue, froid ou douleur ? Les parents ne parviennent pas toujours à décrypter ce langage et cherchent des explications. Pour vous assurer du bien-être de votre bébé, vérifiez qu’il dort suffisamment, qu’il arrive à suivre le rythme veille/sommeil, qu’il n’a pas de fièvre, pas de diarrhées, qu’il mange bien. Lorsque vous avez éliminé les différentes explications physiques, vérifiez que votre enfant n’est pas inquiet, que vous n’avez pas changé brutalement ses habitudes, qu’il évolue dans un environnement tranquille.

Il est important d’envisager en premier lieu toutes ces différentes explications aux pleurs, avant de l’attribuer uniquement aux dents. En effet, il se peut que la poussée des dents de votre enfant le fasse souffrir épisodiquement, mais elle ne peut justifier tous ses pleurs. Les dents sont en effet parfois rendues responsables de tous les maux des enfants, et même de fièvre. Toutefois, il arrive que certaines périodes de la poussée dentaire fassent souffrir votre bébé.

A faire et ne pas faire en cas de douleur d’éruption dentaire….

S’il vous semble que votre enfant souffre en raison de la poussée de ses dents, pensez tout d’abord à éviter certaines réactions qui pourraient aggraver la situation pour votre bébé.

  • Ne donnez pas de l’eau sucrée à votre enfant. Un biberon d’eau sucrée le soir pour le calmer et apaiser ses pleurs, est une mauvaise idée dont l’efficacité est douteuse, et qui risque en outre de provoquer des caries !
  • Les différents « remèdes de grand-mère » qui à atténueraient la douleur des gencives sont également inutiles et peuvent engendrer des caries (masser les gencives avec du miel, du sirop, etc.)

En revanche, si votre enfant semble trop souffrir :

  • N’hésitez pas à lui donner un antalgique tel que le paracétamol (par exemple le Doliprane*). Si ce n’est pas suffisant, n’hésitez pas à consulter votre médecin.
  • Vous pouvez aussi essayer l’homéopathie
  • Proposez-lui un anneau de dentition à mâchouiller.

Surveiller l’hygiène dentaire

N’ayez pas trop d’inquiétude pour la poussée dentaire de votre enfant. Elle devrait se dérouler dans les meilleures conditions si vous habituez votre bébé dès ses premières incisives à avoir une bonne hygiène dentaire. Passé un an, vous pouvez commencer à lui brosser les dents délicatement avec une brosse à dents et un dentifrice adapté à son âge pour la composition en fluor, acheté en pharmacie.

Enfin, prenez dès ses premiers mois de bonnes habitudes alimentaires en ne lui proposant pas trop d’aliments ou de boissons sucrées, qui favorisent les caries !

Cet article vous a-t-il été utile ?

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Plus que 8 questions disponibles aujourd’hui