> Grand enfant > GUIDE SANTÉ > Dentaire > Orthodontie

Orthodontie

de 7 ans à 11 ans
Mémoriser Je vous recommande l'article "La nécessité d’un dépistage toujours plus précoce en orthodontie" sur le site mpedia.fr

La nécessité d’un dépistage toujours plus précoce en orthodontie

Privilégier l’hygiène bucco dentaire, soigner le brossage, rendre des visites régulières à votre dentiste... Voilà qui est acquis. Par contre, prévenir en orthodontie reste rare encore, et surtout trop tardif.

Un suivi précoce

Avec un suivi plus précoce, nombre de problèmes orthodontiques pourraient être mieux pris en charge. Aujourd’hui, le plus souvent, on attend l’adolescence pour traiter ces problèmes, trop tardivement, au lieu de les dépister précocement. Malheureusement ce n’est pas toujours de la « faute » des parents ! Il est pourtant simple de repérer dès le plus jeune âge les différents problèmes de malpositions dentaires, de décalage osseux entre les deux mâchoires, et de les prendre en charge par des traitements dits d’interception, simples à mettre en place. Cette observation est, la plupart du temps, négligée par les praticiens. 

Qu’est ce qu’une malposition ?

En principe, normalement, les dents sont alignées de façon à équilibrer les forces entre elles au moment de la mastication et de la déglutition pour permettre un fonctionnement harmonieux de la bouche (alimentation, langage). Mais parfois, faute de place ou à cause du maintien en bouche persistant d’un doudou ou d’un pouce, elles se chevauchent ou s’écartent... Créant un déséquilibre.

Qu’est ce qu’un traitement d’interception ?

C’est un traitement d’orthodontie assez court, de 6 mois à un an, réalisé avant l’éruption de toutes les dents définitives. Ce type de traitement (très bien supporté) intervient entre 6 et 10 ans. Il permet de préparer l’arrivée des 12 dents définitives qui vont pousser entre 10 et 12 ans. Les mâchoires grandissent ainsi correctement. Ces appareils sont beaucoup plus légers que ceux que vous voyez utilisés entre 11 et 13 ans.

L’examen de dépistage avant 6 ans

Les défauts dépistés entre 6 et 10 ans, sont à ce stade souvent mineurs. Mais sans traitement, ils évoluent, et deviennent alors plus difficiles, contraignants, beaucoup moins « agréables » et plus compliqués à traiter.

En 2002, l’ANAES, l'Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé, affirmait : « L’examen de dépistage doit avoir lieu avant 6 ans : toute dysfonction maxillo-faciale doit  être considérée comme un signal d’alerte et conduire à un examen morphologique.  

Un examen de dépistage est un véritable bilan à réaliser chez l’orthodontiste, et l’orthodontiste seulement, avant les 6 ans de votre enfant au mieux, au plus tôt quoiqu’il en soit.

Il permet de connaître les habitudes passées et présentes de votre enfant : les biberons, sucettes, doigt, pouce... l’état ventilatoire, les signes d’allergie, les interventions subies (amygdales, végétations, drains, cautérisations nasales...), la qualité et la posture du sommeil (agitation, transpiration excessive, réveils, énurésie...), les signes cliniques de respiration buccale (cernes, non occlusion labiale, lèvres sèches), les anomalies anatomiques visibles : (nez étroit, pincé, narines étroites),

Il permet également de savoir comment sont les dents des parents et s’ils ont, enfant, également souffert d’une malposition.

Tout un bilan nécessaire pour bien guider cet examen de dépistage.

Il est également important que votre enfant devienne acteur et partenaire, avec l’orthodontiste et son médecin. Quelques explications simples suffisent souvent pour qu’il adhère au traitement. Surtout s’il est suivi régulièrement et encouragé par son médecin mais également soutenu par l’ensemble de sa famille. C’est le moment aussi, où l’enfant arrête les habitudes qui déforment la bouche (succion du pouce, tétine, langue).

Cette éducation précoce peut considérablement alléger le traitement orthodontique à venir.

Demandez simplement, de temps en temps, à votre enfant de serrer les dents (de façon naturelle sans avancer ou reculer la mâchoire inférieure) en ouvrant les lèvres. Vérifiez ainsi par vous-même comment est l’alignement de ses dents. Puis agissez !

Enfin, jusqu’à 16 ans, les traitements orthodontiques sont tous remboursés par la sécurité sociale...

Experts
Article publié le 20/11/2014 Mis à jour le 21/01/2015
Mémoriser Je vous recommande l'article "La nécessité d’un dépistage toujours plus précoce en orthodontie" sur le site mpedia.fr