Partager

Ne s’endort qu’aux bras à 10 mois : que faire ?

il y a 5 mois

Bonjour,

Mon fils de 10 mois ne s’endort qu’aux bras et hurle dès qu’on le pose dans son lit ! Jusqu’à ses 8 mois on arrivait à l’endormir en 15 minutes environ (toujours aux bras) puis il faisait ses nuits (agitées certes mais il dormait dans son cododo) maintenant le coucher est devenu un calvaire 1h voire 1h30 d’endormissement à le bercer et dès qu’on le pose il pleure on recommence et ainsi de suite mon mari et moi sommes épuisés car au final il finit dans notre lit, nous travaillons tout les deux donc compliqué d’envisager de le laisser pleurer toute la nuit sans intervenir. Nous avons déjà consulté 2 pédiatres qui nous disent que cela vient certainement des dents mais nous pensons qu’il y a autre chose. Pourtant nous avons un rituel du coucher nous ne savons plus quoi faire merci d’avance pour votre aide.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Je pense que vous n’avez pas lu comme le site le conseille toutes les questions que décrivent des situations tout à fait identiques à la votre.

Vous me parlez de “calvaire” à bercer votre bébé pendant 1h30 !!! Je comprends effectivement que ce soit un  calvaire et que vous soyez  complètement à bout !! Personne ne vous a conseillé vers 5-6 mois de laisser pleurer votre enfant pour qu’il apprenne progressivement à s’endormir seul. A partir de 6 mois c’est tout à fait possible. Votre enfant n’a mal nulle part !! Ni aux dents ni ailleurs !! Il a juste pris l’habitude de s’endormir contre vous et maintenant dans votre lit. Si vous lui refusez ça il va le demander en craint c’est normal : il veut ce dont il a l’habitude et plus il crie et plus vous cédez et donc il a raison de crier… c’est sans fin et… c’est à vous de dire stop car votre bébé ne le dira pas !

Alors il n’est pas trop tard et je pense que votre état de fatigue et d’exaspération va vous aider à dire “non” à votre bébé ! Vous allez lui expliquer gentiment et calmement, aussi longtemps qu’il le faudra mais vous n’allez plus céder.

Dire “non” à son enfant n’est pas ne plus l’aimer… au contraire !! c’est l’aider à accepter certaines frustrations, c’est le contenir, c’est l’aider à grandir avec un tuteur, des limites…

Je comprends qu’il est très difficile de laisser hurler son enfant. Je comprends que, si vous ne l’avez pas fait jusqu’à aujourd’hui, c’est que pour une raison ou pour une autre, sans doute enfouie aux fond de vous, vous ne pouvez pas. Cela est tout à fait respectable et ce n’est pas parce que je le dis que vous allez y arriver. En effet si cela vous est trop intolérable votre enfant le comprendra et la bataille sera horrible entre vous et lui. Dans ce cas là je conseille volontiers d’aller débrouiller cette question de lien trop fort non contenant avec un(e) psychologue bien habituée à ces questions.

Mais je pense que vous pouvez y arriver si vous le voulez vraiment. Bonne chance, bon courage.