Partager

Mon enfant a des poux

Mis à jour le 15 novembre 2018 3 de nos experts

1

LES POUX : HALTE A L’ENVAHISSEUR !

Votre enfant revient de la crèche ou de l’école en se grattant la tête…? Il y a fort à parier qu’il est victime d’une «pédiculose du cuir chevelu»… une parasitose plus couramment connue sous le nom de «poux».

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Savoir les reconnaître

Le pou de tête est un minuscule insecte gris, de 2 à 3 mm de long (la taille d’une graine de sésame), qui vit exclusivement sur le cuir chevelu humain. Il aime tous les types de cuir chevelu, qu’ils soient propres ou sales. A l’aide de ses six pattes crochues, il se déplace rapidement en rampant et en s’accrochant aux cheveux (il ne peut ni voler, si sauter). Il se nourrit de sang en piquant le cuir chevelu deux à trois fois par jour, ce qui lui permet de vivre trois à quatre semaines sur une tête… alors qu’il ne peut survivre plus de quarante huit heures en dehors d’un cuir chevelu. Ce sont ces piqûres qui sont à l’origine des démangeaisons.

La femelle pond 10 à 20 œufs par jour, également appelés lentes, et les dépose à la base des cheveux. De couleur blanche, solidement attachées aux cheveux, les lentes restent collées après un passage au peigne fin ou après un shampooing : c’est ce qui permet de les distinguer des pellicules. L’éclosion de la lente libère une nymphe, qui deviendra un pou adulte en 7 jours.

Des squatters qui s’incrustent… et se multiplient

La vie en collectivité (halte garderie, crèche, école) favorise la propagation des poux, surtout chez les enfants de trois à douze ans. Ils se les transmettent facilement s’ils ont un contact direct de tête à tête (en faisant du sport par exemple) ou bien plus rarement, en échangeant les bonnets, foulards, peignes, brosses, oreillers ou écouteurs.
Il est possible d’avoir des poux sans ressentir de symptômes mais dans la plupart des cas, les premiers signes d’infestation sont les démangeaisons du cuir chevelu, surtout derrière les oreilles et dans la nuque. Ces démangeaisons provoquent des lésions de grattage, visibles, qui peuvent entraîner une surinfection (impétigo), et l’apparition de ganglions

Pour affirmer une infestation par les poux, il faut trouver des poux vivants dans la chevelure. Ils peuvent être difficiles à voir du fait de leur petite taille et de leur rapidité à se déplacer.

La présence de lentes, qui sont plus faciles à trouver car elles sont immobiles, n’est pas un critère suffisant pour affirmer l’infestation, car elle ne permet pas de faire la différence entre une infestation active ou passée.

Les faux diagnostics de pédiculose sont donc fréquents car souvent basés sur la présence soit de lentes uniquement, soit de débris divers tels que pellicules ou gel. Ces faux diagnostics entraînent de nombreux traitements intempestifs et sont parfois assimilés à des cas de résistance au traitement.

L’examen du cuir chevelu

Installez votre enfant sous un bon éclairage et couvrez lui les épaules d’un linge clair. Démêlez ses cheveux de préférence humides, avec un peigne ordinaire. Puis passez un peigne à poux (qui se trouve en pharmacie) fin et rigide, mèche par mèche, de la racine à la pointe des cheveux, en examinant attentivement son cuir chevelu. Essuyez bien le peigne sur le linge entre chaque passage pour voir s’il y a des poux.

Si vous trouvez des lentes, mais pas de poux, il ne faut pas traiter. Par contre, il est important de recontrôler la tête de votre enfant la semaine suivante. Si vous trouvez des poux et des lentes, il faut appliquer un traitement adapté et aviser l’enseignant de votre enfant pour stopper une possible épidémie.

Enfin, si vous ne trouvez ni poux, ni lentes, il est bien évident qu’il n’y a pas lieu de traiter.

Cet article vous a-t-il été utile ?

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

http://dermato-info.fr/article/Les_poux

 

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.