Partager

Comment venir à bout des poux de tête ?

Mis à jour le 15 novembre 2018

1

Votre enfant est victime d’une épidémie de poux : ne vous arrachez pas les cheveux… Mais armez-vous plutôt de patience, vaincre une épidémie de poux nécessite du temps et de la vigilance.

Sommaire de l'article

Dressez un véritable plan de bataille

C’est seulement après vous être assuré de la présence de poux vivants sur la tête de votre enfant que vous pouvez mettre en place un traitement adapté (si vous décelez uniquement des lentes, c’est peut-être le signe d’une pédiculose passée, auquel cas il faut juste recontrôler la semaine suivante pour vérifier l’absence de poux).

Le but du traitement est à la fois d’éliminer les poux adultes, éliminer les lentes (qui sont de futurs poux), et limiter la transmission des poux de votre enfant à tout son entourage.

Il existe actuellement deux groupes de produits reconnus comme efficaces : les produits antiparasitaires ou insecticides et les produits asphyxiants. Quel que soit le traitement choisi, il est impératif de lire attentivement et de respecter la notice.

1/ Les produits insecticides agissent sur le système nerveux du pou. Ils sont souvent contre indiqués chez l’enfant de moins de deux ans. Les lotions s’avèrent en général plus efficaces que les sprays qui sont en plus contre-indiqués chez les asthmatiques. A l’heure actuelle, on note une résistance de plus en plus grande des poux à ces produits. Le traitement doit être renouvelé au bout de 8 jours.

  • Le Malathion (PriodermⓇ lotion) est efficace sur les poux, partiellement sur les lentes. La lotion est appliquée raie par raie pour mouiller tout le cuir chevelu et laissée pendant 8 à 12 heures ; puis faire un shampooing doux, rincer, peigner avec un peigne métallique fin, et laisser sécher à l’air libre, sans sèche-cheveux. Chez l’enfant de moins de 2 ans, le temps d’application sera diminué de moitié. Une deuxième application est nécessaire 8 jours plus tard. La lotion étant inflammable. Il ne faut pas utiliser de sèche-cheveux.
  • Les Pyréthrines (Pyreflor Ⓡ lotion, Para spécial poux Itax anti pouxⓇ) efficaces sur les poux et les lentes, sont de moins en moins utilisées. La lotion est appliquée pendant 5 minutes; puis faire un shampooing doux et rincer. Le traitement sera renouvelé 24 heures plus tard. Les résistances des poux aux pyréthrines sont fréquentes : ils sont donc de moins en moins utilisés.

Ces médicaments tendent actuellement à être délaissés, au profit des traitements suivants.

2/ Les produits asphyxiants. Il s’agit de silicones liquides préparées dans un solvant volatile qui sont inflammables. Ils agissent mécaniquement en étouffant poux et lentes, et sont efficaces en une seule application de quinze minutes. L’avantage est qu’ils n’entraînent pas de résistance de la part des poux et ne sont pas toxiques, ce qui explique qu’ils ont peu à peu supplanté les insecticides.
Les produits utilisés, à base de Dimeticone (PouxitⓇ; AltopouⓇ ParanyxⓇ) sont censés être efficaces sur poux et lentes ; ils sont utilisables chez le nourrisson à partir de 6 mois.

Le passage du peigne à poux, métallique, est une étape essentielle car elle permet de retirer les poux morts et les lentes. Il doit s’effectuer chez un enfant bien installé, en douceur, mais presque cheveux par cheveux. Chez une petite fille à cheveux longs, la séance peut prendre une heure. Pour plus de facilité, le peigne peut être imbibé d’eau vinaigrée.

Les shampooings dits anti-poux ne sont d’aucune utilité.

Malgré l’application de produits adaptés, les poux sont toujours là !

C’est peut-être dû à une mauvaise compréhension du traitement (relisez attentivement le mode d’emploi) : il est important de bien respecter la durée et la fréquence des applications et de mettre une quantité suffisante de produit. Certains produits sont moins efficaces (les shampoings, par exemple, moins concentrés que les lotions). Avez-vous bien pensé à refaire le traitement huit jours après comme indiqué ?

Les poux deviennent parfois résistants aux produits utilisés. Et même si vous avez suivi la notice d’utilisation au pied de la lettre, il est possible que votre enfant, de retour à la crèche ou à l’école… ait de nouveau attrapé des poux !

La prévention dans votre environnement…

Sauf en cas d’infestation massive, une décontamination des vêtements et de la literie n’est pas indispensable. Inutile donc de vous ruiner en insecticides coûteux qui présentent un intérêt très relatif.

Vous pouvez décontaminer le linge et les peluches en les lavant simplement à 60° ou en les enfermant dans un sac plastique pendant quelques jours. Pensez également à tremper quotidiennement les peignes et les brosses dans de l’eau chaude.

…et les petits gestes de prévention au quotidien

Si votre enfant porte des cheveux longs, mieux vaut les attacher. A la crèche ou à l’école, veillez à placer son bonnet, sa casquette, son foulard… dans la manche de son blouson. Rappelez-lui qu’il ne doit pas échanger son bonnet, son casque de vélo ou son casque audio… Ni d’ailleurs prêter sa brosse ou son peigne.

A éviter

  • Traiter sans avoir constaté la présence de poux vivants
  • Traiter systématiquement les sujets contacts si on a pas constaté la présence de poux
  • Les shampoings anti-poux
  • Les traitements répulsifs qui sont une fausse sécurité et n’ont pas fait la preuve de leur efficacité
  • Raser les cheveux
  • L’éviction scolaire

Le saviez-vous ?

 

  • Ne traitez votre enfant que si vous avez trouvé des poux sur sa tête
  • Recommencer le traitement 8 jours plus tard
  • Passez au peigne fin la chevelure de toute la famille (sous un bon éclairage), pour dépister une autre personne contaminée, qu’il faudrait traiter simultanément
  • Si votre enfant a des poux, informez-en les parents de sa classe, sa maîtresse,… afin que les autres enfants puissent être examinés rapidement
  • D’une manière générale, surveillez de près votre enfant s’il fréquente une collectivité (crèche, école, club de sport)

 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/poux/reconnaitre-infestation-poux

http://dermato-info.fr/article/Les_poux

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé durant tout l'été, nos experts prenant des vacances bien méritées ! Il ré-ouvrira début septembre. D'ici là, vous pouvez trouver des éléments de réponses au sein de nos articles ou parmi les questions déjà posées par d'autres parents de la communauté mpedia. Nous vous souhaitons un très bel été !