Partager

L’indigestion : fiche technique

Mis à jour le 22 mars 2019

 Dr Olivier MOUTERDE
PR

Écrit par 2
de nos experts

1

Définition, syptômes, traitement, mesures de prévention : qu’est-ce qu’une indigestion ? Comment la soigner ?

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Définition

L’indigestion est provoquée par un repas indigeste que le système digestif rejette. Soit parce qu’il était trop copieux (trop gras, trop épicé…), soit parce que ce repas n’était pas bon (il s’agit alors plutôt d’une intoxication alimentaire). C’est en général un trouble sans gravité, mais il est conseillé de consulter votre médecin lorsqu’il s’agit d’un enfant et si le trouble dure, s’accompagne de fièvre ou d’autres signes (comme des douleurs abdominales importantes, une diarrhée, du sang dans les selles, des maux de tête, une jaunisse), touche plusieurs personnes ou que les vomissements sont répétés.

Symptômes

L’enfant qui souffre d’une indigestion se plaint de maux de ventre (de ballonnements, de lourdeurs), de nausées et de vomissements. Il se sent faible, fatigué. Lorsqu’une diarrhée s’ajoute, voire de la fièvre, il peut s’agir plutôt d’une gastro entérite.

Traitement

Il est recommandé de mettre le malade à la diète quelques heures afin de mettre l’intestin au repos. Il doit également se reposer, vomir lorsqu’il en ressent le besoin pour évacuer ce qu’il a ingéré (il se sent souvent mieux d’ailleurs juste après). L’alimentation doit être légère dans les 24 heures suivantes : boissons sucrées (surtout en cas de vomissements répétés), riz, pâtes, purée, jambon…

Une cuillerée de bicarbonate de sodium dans un verre d’eau peut aider. En général, une indigestion ne dure pas longtemps (24 à 48 heures). Une solution de réhydratation orale peut être demandée au pharmacien, pour les jeunes enfants. Évitez de donner des médicaments sans avis médical, évitez l’ibuprofène et les autres médicaments contre la douleur de cette famille (anti-inflammatoires).

S’il y a de la fièvre, il s’agit plutôt d’une infection intestinale, provoquée par un aliment contaminé (toxiinfection alimentaire). Si d’autre personnes ayant consommé les mêmes aliments sont malades, consultez votre médecin.

Mesures de prévention

La meilleure prévention est d’éviter les repas trop copieux ou lourds (sauces, fritures desserts au chocolat), de surveiller ce que prend l’enfant (aliments et boissons) dans les occasions festives et, en géréral, de prendre le temps de manger et de bien mâcher ses aliments.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé durant tout l'été, nos experts prenant des vacances bien méritées ! Il ré-ouvrira début septembre. D'ici là, vous pouvez trouver des éléments de réponses au sein de nos articles ou parmi les questions déjà posées par d'autres parents de la communauté mpedia. Nous vous souhaitons un très bel été !