Partager

Déconfinement : le retour à l’école des enfants

Mis à jour le 14 août 2020 L'équipe de rédaction

Écrit par l'équipe de rédaction

1

Comment va s’organiser le retour à l’école de nos enfants ? Quelles sont les règles à respecter ? Cette situation est-elle à risque ? Afin d’aider parents et enfants à retrouver, petit à petit, leur rythme de vie, l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire (AFPA) a mis en ligne un communiqué de presse concernant la prochaine rentrée scolaire. Retrouvez sans plus attendre les informations essentielles.

Sommaire de l'article

Retour à l’école : à partir de quand ? A quel rythme ?

A partir du 12 mai 2020, et sur la base du volontariat, les enfants reprendront progressivement le chemin de l’école. A ce jour, voici le calendrier prévu :

  • 12 mai 2020 : rentrée progressive de certaines classes de maternelle et d’école élémentaire (Grande Section de maternelle, CP, et CM2). Des enfants d’autres classes pourront être accueillis si leurs parents ont des métiers dits « prioritaires » (soignants, forces de l’ordre, enseignants, personnels municipaux, etc.)
  • Du 18 au 25 mai 2020 : rentrée progressive des autres classes, avec des emplois du temps favorisant probablement l’alternance des élèves.
  • D’ici fin mai : la possible date de rentrée des collégiens de 4ème et 3ème, ainsi que des lycéens sera communiquée.

Le rythme et organisation scolaire seront décidés par chaque établissement, de manière à respecter les contraintes sanitaires. Les élèves seront accueillis par groupes de 15 élèves maximum dans les classes.

Quelles sont les mesures à respecter ?

Pour préserver sa bonne santé et celle de son entourage, il est important que votre enfant continue à respecter les gestes barrières et mesures d’hygiène à l’école. A noter que le port du masque dans les crèches, les écoles maternelles et primaires n’est pas ni nécessaire, ni souhaitable, ni raisonnable  pour les enfants. Le port du masque est recommandé pour les adolescents et les adultes au sein des établissements

Est-ce dangereux ?

Dans la mesure où les règles d’hygiène et les mesures “barrières” sont respectées, un retour à l’école des enfants, du moins les plus jeunes, ne présente pas de risque particulier ni pour les enfants eux-mêmes, ni pour les autres enfants, ni pour les enseignants.

Voici les données pédiatriques qui l’encouragent :

  • Le covid-19 touche très peu les enfants. Les moins de 10 ans sont particulièrement épargnés.
  • dans l’ensemble les enfants sont moins malades et font très peu de formes graves d’infections à coronavirus
  • Les données actuelles sur la contagiosité des enfants entre eux ou envers les adultes sont rassurantes.
  • Les adolescents de 15 ans ou plus pourraient être plus souvent atteints mais font peu de formes graves, ils pourraient constituer un possible risque de contagiosité pour les adultes.

Pour la plupart des enfants présentant une pathologie chronique et qui fréquentaient l’école normalement avant l’épidémie COVID 19, le retour à l’école est possible. Dans ce cas précis, le port du masque peut être recommandé.

Pour les rares enfants présentant une pathologie très grave, il convient de se renseigner auprès de l’équipe médicale qui suit l’enfant.

Prendre en compte l’avis de son enfant

Si votre enfant est en âge de s’exprimer, et si vos propres contraintes professionnelles le permettent, il est important de prendre son avis en compte dans votre prise de décision. Après tout, votre enfant est le premier concerné !

  • Dans le cas d’un enfant enjoué, désireux de retourner à l’école, la rentrée scolaire est souhaitable.
  • Dans le cas d’un enfant pour qui la rentrée est source de stress, il sera peut-être préférable de retarder le retour à l’école ou d’y aller progressivement. Une consultation auprès du pédiatre ou du médecin qui connaît l’enfant peut être conseillée. Un soutien psychologique peut parfois être nécessaire

Qu’importe ce que vous déciderez, pour rassurer et accompagner votre enfant pendant cette période difficile, veillez à lui parler du coronavirus.

L’association Sparadrap a élaboré un poster pour expliquer le port du masque aux enfants dans les écoles, les crèches ou encore les magasins… Téléchargez-le en cliquant ici.

Les pédiatres : favorables à une reprise de l’école ?

Le docteur Fabienne Kochert, pédiatre et présidente de l’Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) nous fait part son avis et de ses recommandations quant au retour à l’école des enfants.

  • Que sait-on à ce jour du virus ?

« On sait que ce virus est redoutable, surtout parce qu’il a mis en tension notre service de santé. Sans confinement, nous aurions été face à une situation dramatique, comme nous avons pu le voir dans les régions les plus touchées. En ce qui concerne les enfants, les données que nous avons sont particulièrement rassurantes. Ce virus les épargne en grande partie, ils sont peu touchés. On peut dire que les enfants sont peu malades, de ce fait ils sont peu vecteurs du virus, ils se contaminent peu entre eux et ils contaminent peu les adultes. Les enfants se contaminent plus au contact des adultes et notamment des adultes de leur environnement familial.

A la lecture des données de la littérature récente sur l’infection à coronavirus chez l’enfant, notre position par rapport au retour à l’école est rassurante envers les familles.

Avant même la mise en place de toutes les mesures barrières, il y avait déjà peu de dissémination du virus à partir des enfants. On a l’expérience du cas de ce jeune garçon de Contamines Montjoie qui était porteur du coronavirus (il s’était contaminé au contact d’un adulte revenu de Wurhan), qui est allé à l’école, à l’école de musique, au ski… Et qui n’a contaminé personne. On ne peut qu’être rassurant pour le retour à l’école, compte tenu de la mise en place des gestes barrières, d’une hygiène rigoureuse des mains, et avec des classes à petits effectifs. »

  • Comprenez-vous que les parents, professionnels de la petite-enfance et enseignants soient inquiets ?

« Nous sommes dans une période compliquée, les parents lisent beaucoup d’informations, parfois contradictoires.

Malgré tout, on ne connaît pas encore bien le virus, les informations peuvent parfois changer en fonction des dernières recherches à son sujet, donc il faut toujours être à l’écoute. Soyez assurés que nous, médecins, si jamais il y avait un risque accru et sûr pour les enfants, nous transmettrions l’information. En ce qui concerne le retour à l’école, il faut bien comprendre que l’on s’inscrit dans quelque chose qui va être long. Le virus a peu circulé. Il a beaucoup circulé dans certaines régions, dans l’est de la France, en région parisienne, mais il a peu circulé sur le reste du territoire. Que l’on rentre à l’école au mois de mai, ou que l’on rentre en septembre, il va falloir s’organiser. En septembre ça ne va pas être la cloche qui sonne, tous les parents devant le portail et on fait l’appel. Même en septembre, la rentrée devra être aménagée.

Les décisions prises par le gouvernement sont tout aussi difficiles à prendre que faciles à critiquer. C’est compliqué pour les municipalités, c’est compliqué pour les enseignants et pour les parents, mais il faut que chacun face preuve de patience et d’intelligence dans chaque décision prise.

Enfin, pour beaucoup d’enfants, c’est important, ce retour à l’école ! Ils sont restés à la maison pendant une période prolongée :il n’y avait plus l’école, plus d’interactions avec les autres, plus d’activités, plus de classe de musique, de sport… Le fait de retourner à l’école, même si ce n’est pas pareil qu’avant, même si c’est aménagé, c’est une lueur d’espoir. »

  • Que répondez-vous aux données Allemandes qui estiment peu prudent le retour à l’école des enfants ?

« Il y a effectivement une étude allemande à ce sujet. Vous savez qu’en Allemagne, il y a eu énormément de tests qui ont été faits, beaucoup plus qu’en France. Les Allemands ayant des tests, ils ont très rapidement testé les personnes symptomatiques et ont pu les isoler. Les publications allemandes montrent parmi les prélèvements effectués, peu de tests positifs chez les enfants ;  mais ils ont aussi montré que lorsque les enfants étaient porteurs du virus, ils avaient une “charge virale” identique à celle des adultes : en conclusion peu d’enfants malades mais chez les enfants malades autant de virus que chez les adultes, ce qui ne signifie pas de facto que les enfants sont plus contaminants parce que d’autres facteurs interviennent dans la dissémination du virus et les enfants contamineraient plutôt moins directement par les gouttelettes émises en parlant.

De plus, nos études Françaises sont des données de terrain alors que les études Allemandes sont des études basées sur des prélèvements. Sur le terrain nous n’avons pas pu observer en France que les enfants étaient à l’origine de contaminations. Donc tout est dans l’interprétation des données. Nous sommes très vigilants et ce que l’on voit aujourd’hui, ce que l’on sait aujourd’hui, sera peut-être dépassé dans 48h. C’est pourquoi nous restons informés et informons à notre tour la population au moindre changement observé.

Il est important que les enfants puissent retourner à l’école : la vie de confinement n’est pas une vie pour des enfants. Les enfants ont besoin de ressortir de chez eux. »

Les interviews du Dr. Fabienne Kochert à écouter :

Découvrez la vidéo d’information du Ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse

+

Réouverture progressive des écoles et établissements scolaires

Maîtriser nos peurs et aller de l’avant pour le bien des enfants

Les pédiatres de l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire (AFPA) et la Société Française de Pédiatrie (SFP) exposent leur opinion quant à l’importance du retour à l’école des enfants durant ce contexte de covid-19, dans une tribune accessible en cliquant ici.

Retrouvez l’intervention du Dr Fabienne Kochert, interviewée à ce sujet sur LCI :

+

Retour à l'école : l'appel des pédiatre

Je retiens !

Au moindre doute concernant la santé de votre enfant, rapprochez-vous de son médecin traitant. Celui-ci pourra répondre spécifiquement à toutes vos interrogations.

Cet article vous a-t-il été utile ?

QUIZ écrans et interactions : êtes-vous incollable ?

Voir le dossier

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Bonjour, le service de questions-réponses est désormais fermé pour les congés d'été ! Nous vous donnons RDV lundi 24 août au matin. Pour tout ce qui concerne la santé de votre enfant, nous vous conseillons de prendre RDV directement avec le médecin de votre enfant. En cas d’urgence médicale, composez le 15. Tous les pédiatres de mpedia vous souhaitent un excellent été !