Partager

Confinement : quels effets sur nos enfants et adolescents ?

Mis à jour le 14 août 2020 Dr Catherine SALINIER

1

Au début c’est étonnant, voire excitant et même amusant ou réjouissant : pas d’école, Papa et Maman disponibles, rester entre soi, en famille … Nous avons parlé de « coronavacances ».  Même s’il faut faire les devoirs, on joue, on n’a plus à se dépêcher tout le temps, et même on a droit à plus de dessins animés… Et puis ça dure, ça se prolonge…  Papa et maman sont là mais ils sont toujours sur leur ordinateur « tais-toi, laisse-moi travailler » disent-ils. Et puis ils regardent leur téléphone et semblent inquiets, parfois ils se disputent, ils nous disputent… On se dispute entre frères et sœurs… On en a assez d’être à la maison, on veut voir nos copains, on veut sortir plus… On nous dit qu’il faut continuer à rester à la maison, dans l’appartement…

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Les enfants et adolescents ne parlent pas toujours avec des mots

Il est évident que le prolongement du confinement va toucher les enfants et les adolescents

Mais il convient d’avoir à l’esprit que l’enfant ne parle pas toujours avec des mots encore moins les adolescents

  • Parce qu’il ne parle pas forcément de ce qui le tracasse
  • Parce qu’il n’en a pas forcément conscience, d’autant plus qu’il est petit ou gêné dans son raisonnement
  • Parce qu’il ne trouve pas les mots ou est en difficultés de langage
  • Parce qu’il comprend confusément ou clairement que ses parents n’ont pas de réponse
  • Parce qu’il sent ses parents sont inquiets et il ne veut pas les alarmer plus ou imagine qu’il y est pour quelque chose
  • Parce qu’il est adolescent et rebelle et opposant mais aussi a besoin de soutien

Les enfants et adolescents parlent souvent avec leur corps

L’enfant parle le plus souvent avec son corps ou son comportement… et il faudra savoir repérer comme un langage d’inquiétude

  • Les troubles récents du sommeil, les réveils et les cauchemars
  • Les troubles de l’appétit, manque d’appétit ou besoin de plus manger
  • Les colères plus fréquentes, les disputes, des oppositions, une instabilité de l’humeur
  • Un retrait dans ses pensées ou dans la même activité jour après jour
  • Un refus du travail scolaire ou des contraintes y compris des mesures barrière (adolescent)
  • Et bien sûr la tristesse, les pleurs injustifiés, la demande excessive de câlin, de contact.

Tout au long du confinement, on veille à faire régulièrement le point avec notre ado sur ses ressentis, et on en profite pour l'encourager et le féliciter pour les efforts que cela lui demande

Effet du confinement sur les adolescents mpedia.fr
Illustrations Léna Piroux

Les besoins de votre enfant ou adolescent

Qu’il parle à sa façon avec ses mots, son corps ou son comportement votre enfant a besoin

  • Que, régulièrement, vous lui proposiez de faire le point de ce qu’il pense de la situation
  • Que vous le félicitiez des efforts qu’il fait depuis 2 semaines, lui dire votre fierté
  • Que vous l’informiez des nouvelles dispositions prises
  • Que vous le rassuriez sur l’utilité de continuer, et lui montriez que vous aussi patientez avec confiance même si pour vous aussi c’est difficile
  • Que vous reconnaissiez ses émotions négatives sans le sanctionner pour ses débordements ou manquements en acceptant de nouveaux aménagement passagers (sommeil, régression)
  • Que vous mettiez des mots sur ses plaintes et les lui fassiez exprimer autrement (dessin, jeu de poupée ou théâtre en famille …)
  • Que vous gardiez le contact ou repreniez contact avec ses amis, avec la famille
  • Que vous sortiez tous les jours dans le respect très strict des consignes, et organisiez de l’activité physique devant la fenêtre ouverte

L’adolescent a besoin qu’on le laisse en paix, souvent dans sa chambre où on respecte son intimité mais qu’on soit disponible quand, lui, le demande.

Famille Cocotte Minute Coronavirus Pedopsychiatre

L’illustrateur Florian Proust et la Société de l’Information Psychiatrique (SIP) se sont associés pour réaliser un album visant à expliquer les disputes liées au confinement aux enfants suivis en pédopsychiatrie et à leurs parents. Découvrez-le et téléchargez-le en cliquant ici.

Les professionnels de santé en soutien

Les pédiatres, médecins, psychologues et psychiatres sont là pour votre enfant, pour vous

  • Si vous n’arrivez à canaliser l’angoisse de votre enfant,
  • Si les signes qu’il présente ne sont pas calmés par vos explications, votre compréhension, votre réassurance bienveillante mais aussi ferme,
  • Si vous-même perdez pied si vous sentez votre famille en grande difficulté
  • Si votre enfant était déjà vulnérable (difficultés psychologiques, handicap, maladie) ou votre famille en situation difficile.

Son pédiatre, son médecin sont à sa disposition en téléconsultation.
Les services de prise en charge psychologique déjà connu par votre enfant (ou non) sont à disposition.

Pour aller plus loin

Cet article vous a-t-il été utile ?

Développement de l’enfant, notre dossier spécial

Voir le dossier

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Bonjour, le service de questions-réponses est désormais fermé pour les congés d'été ! Nous vous donnons RDV lundi 24 août au matin. Pour tout ce qui concerne la santé de votre enfant, nous vous conseillons de prendre RDV directement avec le médecin de votre enfant. En cas d’urgence médicale, composez le 15. Tous les pédiatres de mpedia vous souhaitent un excellent été !