Partager

Rentrée scolaire : ce que nous savons de plus au sujet du coronavirus chez les enfants

Mis à jour le 28 novembre 2020 2 de nos experts

1

Alors que la 2è vague de l’épidémie à Coronavirus semble plus redoutable que prévu et que la situation est très préoccupante en France et dans toute l’Europe, que savons-nous de plus au sujet de la santé des enfants ?

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Difficile de s’y retrouver avec tous les messages contradictoires, les controverses sur l’ouverture ou la fermeture des écoles, le port du masque en école primaire, la contagiosité ou non des enfants notamment envers les adultes qui s’occupent d’eux (parents, éducateurs, enseignants…) et plus particulièrement leurs grands-parents. Les Docteurs Fabienne Kochert, Présidente de l’AFPA (Association Française de Pédiatrie Ambulatoire), et François Vié Le Sage, nous aident à y voir plus clair.

Des enfants peu touchés par le coronavirus

Les jeunes sont très peu touchés par le Covid-19, ils font peu d’infections sévères [1]. Les taux d’incidence des cas d’infections à Sars-Cov-2 chez les 0-9 ans sont parmi les plus bas de la population française. Le nombre d’enfants de moins de 15 ans hospitalisés pour infection à Sars-Cov-2 représente moins de 1% de l’ensemble des hospitalisations pour cette pathologie.

Des enfants peu contagieux entre eux

Ils contribuent par ailleurs peu à la propagation de l’épidémie [2]. La transmission d’enfant à enfant en milieu scolaire est rare et n’est pas la principale cause d’infection à Sars-Cov-2 dans cette classe d’âge [3]. En effet, les enfants se contaminent davantage au sein de leur milieu familial, au contact d’adultes infectés.

La rentrée scolaire ne s’est pas accompagnée de catastrophe sanitaire dans les écoles ni pour les élèves ni pour les adultes au contact des enfants [4]. Les enfants de moins de 10 ans sont les moins touchés par la résurgence de l’épidémie. Le nombre de contaminations à Sars-Cov-2 chez les adultes travaillant dans les écoles est conforme au taux attendu en population générale et ce taux n’a augmenté que mi-octobre, parallèlement à l’augmentation de la circulation du Sars-Cov-2 sur l’ensemble du territoire[5].

Les enfants peuvent néanmoins transmettre le Sars-Cov-2 aux adultes avec lesquels ils ont des interactions rapprochées, en l’absence de respect des distanciations sociales.

Les enfants peuvent-ils être le point de départ d’un cluster et de la transmission à leur famille ?

Très exceptionnellement. Ce sont le plus souvent les adultes qui transmettent aux enfants et non l’inverse.

Cela évolue-t-il ou peut-il évoluer ?

L’enfant est toujours moins atteint et moins transmetteur que l’adulte ; mais plus la circulation du virus est importante, plus les adultes sont atteints, plus le risque pour les enfants augmente aussi. Cela explique la nouvelle recommandation du port du masque entre 6 et 11 ans.

Faut-il laisser les écoles ouvertes ?

Pour la rentrée de novembre, dans un contexte sanitaire très préoccupant dû à l’augmentation rapide de la circulation virale sur le territoire et du nombre de cas de personnes contaminées et/ou malades dans toutes les tranches d’âge chez les adultes, il est indispensable que les écoles restent ouvertes avec des mesures renforcées :

  • Application stricte des mesures d’hygiène dans les établissements scolaires, voir le nouveau protocole sanitaire ici
  • Dépistage rapide des enfants exposés à leur domicile à un cas de COVID 19. Des tests rapides antigéniques faciliteront le dépistage des enfants contagieux.
  • L’extension du port du masque s’étend désormais aux élèves de primaire, même si cette mesure n’a pas pour le moment fait la preuve de son efficacité et de sa réalisabilité. [6]

A l’occasion d’une interview France 3 Centre – Val de Loire, le Dr. Fabienne Kochert pédiatre et présidente de l’Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA), s’est exprimée au sujet du port du masque chez les enfants en école primaire. Découvrez son passage.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Ce service est fermé pour le moment, vous pouvez poser vos questions à nos experts du lundi matin jusqu'au vendredi à 12h.