Partager

Protocole covid pour les enfants scolarisés, en crèche, chez l’assistance maternelle : réponses de nos experts à vos questions

Mis à jour le 30 novembre 2022 L'équipe de rédaction

Écrit par l'équipe de rédaction

Enfant portant un masque à l'école

Depuis le début de la pandémie de COVID 19, le gouvernement publie et exige le respect de protocoles sanitaires changeant régulièrement, dans le but de réduire la propagation du virus, notamment dans les collectivités. Pour tous, il devient parfois difficile de suivre les actualités et de savoir comment réagir en cas d’infection au sein du foyer familial. À partir de quand doit-on s’isoler ? Combien de temps ? Quels sont les symptômes de la maladie ?

Les réponses des experts aux questions concernant les enfants et leur accueil en collectivité (école, crèche, assistante maternelle, etc.) en janvier 2022, posées lors de la session Questions/Réponses live ayant eu lieu le mardi 11 janvier 2022 sur notre page facebook, et mises à jour avec les dernières recommandations officielles datant du 12 janvier.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Protocoles

A. Votre enfant a été testé positif

“Bonjour, mes enfants de 2,5 ans et 5 ans sont positifs au Covid (variant delta l452R). Quelles sont les durées d’isolement ? Quand peuvent-ils retourner en collectivité ? Doivent-ils forcément attendre un test négatif ? Bien cordialement”

Réponse de l’expert : Il n’y a plus de différence concernant la durée d’isolement en fonction des variants. La durée de l’isolement pour vos enfants est de 5 jours si vous pouvez fournir un test négatif à J + 5 (à condition que votre enfant n’ait pas de symptômes). En l’absence de nouveau test : isolement de 7 jours ou si persistance de symptômes à J7, 48 h après le dernier jour avec symptômes.

B. Votre enfant est cas contact

“Bonjour, notre fille a été testée positive au covid, nous sommes à J+4 (J1 étant le lendemain du test positif), mon fils commence à avoir son nez bouché, il tousse peu, pas de fièvre. Dois-je le faire tester ? Si oui, le coton tige est-il obligatoire ?”

Réponse de l’expert : Il est effectivement souhaitable de tester votre fils s’il a plus de 3 ans, mais un autotest nasal, donc sans coton tige au fond, sera suffisant. Si votre petit bonhomme a moins de 3 ans et que vous avez la possibilité de le garder à la maison, je ne pense pas qu’il soit utile de le tester. C’est très probablement une infection au variant covid Omicron. S’il présente une fièvre durant plus de  48/72 heures ou une altération de l’état général, il serait utile de le tester.

Réponse de l’expert : Si l’enfant en question a entre 3 et 12 ans, est scolarisé et n’est pas vacciné, dans le cadre d’un contact intrafamilial, il faudra faire un premier test antigénique ou PCR à J0, qui permettra, s’il est négatif, de remettre l’enfant à l’école avec une attestation sur l’honneur, puis une surveillance par autotest à J2 et J4. Si le contact avait été hors foyer, trois autotests auraient été suffisants, avec une attestation sur l’honneur après le premier test.

Si l’enfant en question est âgé de 3 ans et plus mais n’est pas encore scolarisé, une attestation parentale d’autotest négatif suffira pour le remettre en collectivité (crèche, assistante maternelle, MAM…), avec la réalisation d’un nouveau test à J7.

  • “Et si l’enfant a moins de 3 ans ?”

Réponse de l’expert : Avant 3 ans, un test immédiat avec attestation sur l’honneur et maintien en collectivité est possible. Personnellement je vous recommande de le/la garder 7 jours en isolement sans test.

« Bonjour, je suis positive au COVID (que j’ai déjà eu + deux doses de vaccin). Ma fille de 9 mois a de la fièvre depuis dimanche soir. Je pense lui avoir transmis. Quelles sont les démarches à effectuer ? Dois-je la faire tester ? Jusqu’à quand doit-on rester confinés ? Merci. »

Réponse de l’expert : Bonjour, oui on peut attraper le virus de la covid même en étant vacciné. La vaccination est très efficace pour prévenir les formes graves de la maladie mais elle est moins efficace sur le portage. Si votre fille a de la fièvre, il est fort probable qu’elle soit positive aussi. Il n’est pas obligatoire de la tester. Si elle est en bon état général, vous la gardez isolée à la maison 7 jours après le début de ses symptômes et elle peut ensuite retourner en collectivité. Vous n’avez pas l’obligation de présenter un test. Vous, vous devez restée isolée 7 jours sauf si test négatif à J+5 et que vous n’avez pas de symptômes (si vous présentez des symptômes, levée de l’isolement 48h après la fin de ceux-ci).

« Bonjour mon fils de 2 ans et demi est cas contact. Comment le faire tester et doit-on le renouveler s’il est négatif ? Combien de temps doit-on le garder ? Quels sont nos droits en tant que parents et percevons-nous une aide assedic, lorsque nous ne pouvons pas travailler en télétravail ? »

Réponse de l’expert : Pour votre fils de 2 ans et demi, soit vous ne faites pas de test et vous le gardez isolé pendant 7 jours, soit vous le faites tester (test antigénique ou PCR). Si le test est négatif, il peut retourner en collectivité avec une attestation sur l’honneur que vous devez compléter. Vous pouvez bénéficier de jours de congés pour « garde d’enfant malade

« Bonjour j’ai une question concernant les cas contacts. J’ai des enfants au sein de la crèche qui ont été positifs à la covid. Ils ont été 7 jours en isolement, de retour à la crèche hier. Si ces enfants sont en contact avec un enfant positif, sont-ils considérés comme cas contact vu qu’ils ont été déjà été contaminés ? S’ils sont considérés comme cas contact, ils doivent à nouveau être dépistés mais est-ce qu’ils ne peuvent pas être encore positif de leur dernière contamination ? »

Réponse de l’expert : Les patients ayant eu une infection confirmée à SARS CoV2 ne sont pas considérés comme cas contact pendant 2 mois.

Pour télécharger l’infographie “Mon enfant est cas contact ou positif”, cliquez-ici.

Accueil et retour en collectivité

A. Accueil des enfants en structure petite enfance (malades / positifs / cas contact)

« Bonjour, je suis assistante maternelle à domicile. Un enfant de moins de 6 ans est fiévreux, un diagnostic est posé par un médecin : angine. Les parents ne veulent pas le tester (“acte traumatisant”) mais nous demandent de l’accueillir. Que faire ? Puis-je exiger un test ? »

Réponse de l’expert : Pour pouvoir accueillir cet enfant qui a de la fièvre, il vaudrait mieux qu’il soit testé : cela peut se faire par auto-test qui est moins traumatisant que les tests nasopharyngés. Sinon, il vaut mieux que l’enfant ne soit pas admis en collectivité pendant 7 jours après le début des symptômes. Si l’enfant a été vu par un médecin qui a posé le diagnostic d’une angine, il sera difficile d’imposer un test pour l’accueillir.

  • « Bonjour, étant assistante maternelle, si un des enfants que je garde est positif au covid, que dois-je faire avec mes parents employeurs ?»

Réponse de l’expert : Si un enfant avant 3 ans est positif, il doit rester isolé avec ses parents pendant 5 jours s’il a un test négatif à la fin, sinon 7 jours. Si l’enfant est uniquement cas contact mais peut présenter un test de dépistage négatif (attestation sur l’honneur fournie par ses parents) vous pouvez le recevoir. Un deuxième test à J+7 est recommandé mais pas obligatoire. Les autotests ne sont pas valides avant 3 ans, donc test antigénique ou PCR.

  • « Et si un des parents est positif, suis-je obligée de prendre leur enfant en garde ? »

Réponse de l’expert : Si un des parents est positif mais que l’enfant est uniquement cas contact et peut présenter un test de dépistage négatif (attestation sur l’honneur), vous pouvez le recevoir. Un deuxième test à J+7 est recommandé mais pas obligatoire. Les autotests ne sont pas valides avant 3 ans, donc test antigénique ou PCR.

  • « Et si les parents refusent de faire tester leur enfant ? »

Réponse de l’expert : Dans ce cas, isolement de 7 jours.

« Bonjour que doit-on faire quand un enfant en garde a de la fièvre (38.5), nez qui coule, toux, et que les parents ne viennent pas le chercher ne veulent pas l’amener chez le médecin ni faire de test ? »

Réponse de l’expert : Dans la situation actuelle vous avez le droit de refuser un enfant malade avec les signes que vous décrivez. Il ne peut pas rester en collectivité.

B. Retour en collectivité

« Faut-il obligatoirement tester un enfant de moins de 3 ans pour le retour en collectivité (crèche ou chez une assistante maternelle) après sa période d’isolement de 7 jours lorsqu’il a été cas contact de ses parents ? Un test salivaire est-il valable ? S’il n’y a pas de test, est-ce que la collectivité peut refuser l’accueil ? »

Réponse de l’expert : Il n’y a pas d’obligation à présenter un test après l’isolement de 7 jours. La collectivité peut exiger un test seulement si le retour en collectivité est à 5 jours.

« Bonjour, mon fils de 2 ans et demi est gardé en crèche, qui nous informe jeudi dernier qu’il y a 3 cas de covid dans la section. La crèche ferme donc pour 7 jours. Nous avons fait un test salivaire PCR qui est négatif et il ne présente pas de symptômes. On compte 7 jours à partir de quand ? La crèche nous a prévenus jeudi dernier. Il peut donc y retourner jeudi prochain ?

Réponse de l’expert : Dans ce cas, votre enfant, s’il n’a aucun symptôme, peut retourner à la crèche dès sa réouverture après les 7 jours de fermeture (dès jeudi). S’il devient symptomatique, l’isolement est de 7 jours après le début de symptômes si vous ne faites pas de test, ou de 5 jours si son test est négatif à J+5 après début des symptômes (à condition qu’il n’ait plus de symptôme depuis au moins 48 h).

C. Fermeture des structures

« Bonjour est ce que s’il y a 3 cas positifs en structure petite enfance, la structure ferme ? Ou ce n’est déjà plus d’actualité comme à l’école ? »

Réponse de l’expert : L’interruption de l’accueil se fait pour une durée de 7 jours dès la présence de trois cas confirmés issus de fratries différentes dans une période de 7 jours dans une unité d’accueil. En revanche, les écoles ne ferment pas.

Maladie (symptômes, traitement, prévention)

« Bonjour, quand devient-on contagieux ? Avant les symptômes ? Avant la positivité d’un test ?»

Réponse de l’expert : La contagiosité commence avec les symptômes, voire dans les heures avant. Un test PCR sera positif en même temps, un test antigénique (TAG) environ 24h après.

« Quels traitements peuvent prescrire les médecins ? »

Réponse de l’expert : Il n’y a pas de traitement validé à prescrire en médecine ambulatoire spécifique COVID. Il faut traiter les symptômes (fièvre, nez bouché etc).

« Quels sont les symptômes ? »

Réponse de l’expert : Température > 38°C, rhinopharyngite, toux, gêne respiratoire, maux de tête, fatigue anormale, difficultés alimentaires, vomissements, diarrhée, perte ou altération du goût et/ou de l’odorat, signes cutanés.

« Quels moyens de prévention niveau alimentaire ? (peau des pommes, inhalation au thym, spray à l’eau de mer, stick à lèvre… ) »

Réponse de l’expert : Les moyens de prévention dont vous parlez ne peuvent pas nuire à la santé mais ne sont d’aucune utilité pour éviter de contracter le virus du covid. Seuls les gestes barrières sont efficaces.

« Je travaille dans une école maternelle. Chaque jour, plusieurs enfants sont positifs. Est-ce parce qu’ils sont plus testés qu’auparavant ou est-ce qu’ils sont plus touchés par les mutations…? Sont-ils fortement porteurs ? »

Réponse de l’expert : Les enfants sont positifs parce qu’en ce moment le variant omicron circule largement dans la population.

« Qu’est-ce qu’une PIMS ? »

Réponse de l’expert : Le PIMS est une réaction inflammatoire anormale à distance de la contamination : syndrome inflammatoire multisytémique pédiatrique. Cela se traduit par un gros tableau inflammatoire avec fièvre, atteinte cardiaque et parfois choc circulatoire nécessitant des soins intensifs.

Une personne au sein de votre foyer est positive au covid 19 ? Voici les bons gestes à adopter pour limiter la contamination !

bons gestes personne positive foyer janv

Pour télécharger l’infographie “Les bons gestes à adopter en cas de personne positive dans le foyer”, cliquez-ici.

Les tests (autotests, antigéniques, PCR)

« Bonjour, le test salivaire est-il aussi efficace que les autres tests ? »

Réponse de l’expert : Le test salivaire est bien validé mais il s’agit d’un test PCR en Laboratoire. Si votre enfant a plus de 3 ans je vous recommande un autotest nasal (prélèvement moins profond), pas nasopharyngé.

« J’ai autotesté ma fille de 3 ans pour Noël et je crains n’avoir pas suffisamment enfoncé le bâtonnet (tellement ma fille s’est débattue à la vue du bâtonnet) et donc de n’avoir pas réaliser le test correctement. Je me demande donc si ça ne serait pas mieux de faire un test nasal par un professionnel (pharmacie ou laboratoire) ou mieux salivaire, si un jour elle devient cas contact. Qu’en pensez-vous svp ? »

Réponse de l’expert : Le mieux c’est de bien lui expliquer. Sinon je vous conseille effectivement un test salivaire.

« Bonjour, est-ce que les tests PCR nasopharyngés en laboratoire sont risqués pour les enfants de moins de 6 ans (4 ans en l’occurrence) ? »

Réponse de l’expert : Il n’y a pas de risque particulier avec les tests PCR nasopharyngés si ceux-ci sont bien faits mais la réalisation peut être désagréable. Chez les petits, les autotests nasaux sont beaucoup plus simples à réaliser et moins traumatisants. L’enfant peut les faire lui-même.

« Pour l’autotest d’un enfant de 3 ans, vaut-il mieux asseoir ou coucher l’enfant ? »

Réponse de l’expert : C’est toujours mieux assis

« Est-ce que les tests nasopharyngés sont nocifs à force ? »

Réponse de l’expert : Si les tests antigéniques (TAG) nasopharyngés sont faits correctement, ils ne sont pas nocifs, cependant le geste reste assez désagréable. Il s’agit donc plus d’un traumatisme psychologique.

Les autotests nasaux sont à privilégier pour les tout-petits : plus simples à réaliser et moins traumatisants.

PCR

La vaccination des 5 – 12 ans

« Bonjour, peut-on vacciner contre la covid les enfants de 5 à 11 ans s’ils sont cas contacts (école ou famille). Quand peut-on les vacciner sinon ? »

Réponse de l’expert : Si vos enfants sont cas contacts avec un test antigénique ou autotest négatif vous pouvez les faire vacciner. Vous pouvez aussi attendre 7 jours et refaire un autotest avant. Une test sérologique rapide sur prélèvement sanguin au doigt sera réalisé avant la vaccination. Une seule dose de vaccin sera nécessaire si le test sérologique est positif. Il n’y a aucun risque à vacciner un enfant qui aurait déjà contracté le virus.

« N’y a-t-il pas danger à vacciner puis développer un COVID dans les 15 jours ? »

Réponse de l’expert : Il n’y a pas de risque de le vacciner. Cependant s’il déclare la maladie dans la semaine qui suit la vaccination, la dose vaccinale ne compte pas dans le cycle vaccinal.

« Bonjour, j’ai l’intention de faire vacciner ma fille de 8 ans mais je m’interroge sur l’opportunité de le faire en plein de vague Omicron. En effet si elle devient positive entre la 1ère et la 2ème injection ou dans les 14 jours qui suivent la deuxième injection, que risque-t-elle ? Est-ce judicieux ? »

Réponse de l’expert : Il ne faut pas vacciner votre fille maintenant pour la protéger contre l’Omicron. Cette vaccination sera utile pour le variant suivant. Il n’y a pas de risque si elle attrape la maladie entre les deux doses. Si elle est assez éloignée de la première dose la maladie comptera comme deuxième dose.

Administratif

« Quelles justifications auprès de l’employeur suite un autotest de mon enfant positif ? Comment faire valider le résultat sans test PCR ? »

Réponse de l’expert : On ne peut pas valider le diagnostic de covid sur un autotest mais vous pouvez prétendre à des jours de garde enfant malade si votre enfant doit rester isolé à la maison suite à un autotest positif.

« Que risquent les parents s’ils font une fausse attestation sur l’honneur ? »

Réponse de l’expert : Utiliser ou établir une fausse attestation est puni d’1 an de prison et 15000 € d’amende. Source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31612

Cet article vous a-t-il été utile ?

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Nos pédiatres sont bénévoles et ne peuvent répondre qu'à un nombre limité de questions par jour. Le nombre maximal de questions a été atteint, n'hésitez pas à revenir sur le site !

Ce service est ouvert du lundi au vendredi midi.

Pour toute question concernant la santé de votre enfant, rapprochez-vous d'un professionnel de santé.

A NOTER :
Pour toutes les questions concernant le SOMMEIL, il existe déjà sur le site beaucoup de questions auxquelles les pédiatres ont déjà répondu. Etant donné que les pédiatres sont très sollicités et ne peuvent répondre qu'à un nombre limité de questions, nous vous invitons à faire une recherche sur le site avant de poser votre question.