> GUIDE SANTÉ > Maladies et soins > Maladies > Eczéma atopique

Eczéma atopique

de Nouveau-Né à 6 ans
Mémoriser Je vous recommande l'article "L'eczéma atopique : fiche technique" sur le site mpedia.fr

L'eczéma atopique : fiche technique

Fiche technique : l'eczéma atopique en quelques mots 

Définition

L'eczéma ou la dermatite atopique est une maladie inflammatoire chronique de la peau qui survient dans la petite enfance, parfois très tôt (vers 2-6 mois) et s'atténue le plus souvent vers 5 ou 6 ans (parfois plus tôt vers 2 ans, parfois plus tard chez l’adolescent ou chez l’adulte). Elle est d’origine multifactorielle : il peut y avoir des raisons allergiques, génétiques, infectieuses, psychosomatiques ou autres, souvent on retrouve une combinaison de plusieurs facteurs. 

Symptômes

L'eczéma se caractérise par des poussées prurigineuses sur une peau particulièrement sèche. Ces poussées inflammatoires, sous forme de plaques rouges mal délimitées provoquent des démangeaisons intenses et s'accompagnent quelquefois de petites vésicules qui se transforment en croûtes. Elles apparaissent d'abord sur les joues, les cuisses, les bras et l’abdomen du nourrisson.

Au fil des mois, l'eczéma se déplace dans les plis des coudes, des jambes ou derrière les oreilles et aux extrémités (mains, poignets, chevilles). Le siège est généralement respecté.

Traitement

Au moment des poussées aigües l'application quotidienne d'un dermocorticoïde (une pommade ou une crème à base de cortisone) reste aujourd'hui la mesure la plus efficace pour soulager votre enfant et faire disparaître les plaques. N’ayez pas peur d’utiliser ce dermocorticoïde prescrit par votre médecin car plus la poussée d’eczéma progresse, plus la peau de votre bébé risque d’être lésée en profondeur. Il pourra s’agir d’un corticoïde faible ou modéré en fonction de l’eczéma de votre enfant. Vous l’utiliserez tout les jours jusqu’à l’obtention d’une peau lisse.

Pendant et entre les poussées d’eczéma l'utilisation régulière (plusieurs fois par jour si nécessaire) de crèmes émollientes afin de restaurer la barrière cutanée perturbée permet d’espacer les poussées de la maladie. En cas de démangeaison importante des antihistaminiques oraux peuvent également être prescrits mais leur efficacité reste limitée.

Pour le laver vous pouvez donner à votre enfant un bain court, quotidien ou tous les deux jours, ou une douche tiède en utilisant des pains surgras ou des gels sans savon (syndets). Tamponnez-le doucement pour le sécher et ne frottez pas. Crèmez-le après sa toilette. Bien hydrater sa peau constitue l’élément essentiel.

Pour l’habiller préférez le coton ou la soie à d'autres fibres plus irritantes (comme la laine par exemple) et veillez à ne pas surchauffer sa chambre ni à trop le couvrir.

Complications

Parfois les lésions de l’eczéma peuvent se surinfecter, souvent par un staphylocoque, avec un aspect de croûtes un peu jaunâtres ; une antibiothérapie locale ou par voie générale pourra être justifiée.

Il est impératif d’éviter qu’un enfant ayant une poussée d’eczéma soit en contact avec une personne ayant un herpès (bouton de fièvre).

L'eczéma s’atténue avec le temps. Parfois une autre maladie atopique va le remplacer, tel qu’un rhume des foins ou un asthme. Certains signes doivent vous y faire penser : si votre enfant tousse souvent (notamment la nuit) ou au moment d'un effort important, s'il s’essouffle facilement et a parfois une respiration sifflante.

Les questions des parents sur l'eczéma

 

Mémoriser Je vous recommande l'article "L'eczéma atopique : fiche technique" sur le site mpedia.fr

Pour masser efficacement votre enfant avec un émollient