Partager

Maladies courantes de la peau

Mis à jour le 15 novembre 2018

1

Les maladies de la peau en quelques mots…

Les problèmes dermatologiques sont courants chez le nourrisson et le petit enfant. Ils nécessitent souvent une consultation médicale car seul un diagnostic précoce permettra une prise en charge rapide et efficace de la maladie. Petit tour d’horizon des affections les plus fréquentes.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

L’erytheme fessier

Votre nourrisson a les fesses très rouges : il souffre probablement d’un érythème fessier, très fréquent chez les bébés.

Plusieurs causes sont possibles :

  • les causes irritatives, liées à la macération de la peau en contact prolongé avec une couche souillée par les selles et/ou les urines, sont les plus fréquentes ;
  • une origine bactérienne ou mycosique plus rare peut se voir, parfois à la fin d’un épisode de diarrhée.

Dans tous les cas, il est conseillé de :

  • laver les fesses avec un gel lavant, au mieux un syndet, bien rincer et sécher, par tamponnement avec une serviette plutôt que par essuyage, pour ne pas irriter la peau.
  • Appliquer ensuite une « pâte à l’eau » à l’oxyde de zinc. Il en existe de nombreuses spécialités en vente dans les pharmacies et les parapharmacies.
  • Changer fréquemment votre bébé en veillant à ne pas trop serrer les couches. Le laisser un peu les fesses à l’air contribue à améliorer le problème, mais n’est pas toujours facile à faire en pratique.
  • En cas d’érythème important et persistant, résistant à ce traitement, Il est important de consulter votre médecin pour qu’il définisse précisément l’origine de l’érythème et prescrive le traitement adapté.

La dermatite atopique (eczéma)

Elle apparaît souvent entre 1 mois et demi et 6 mois par poussées de plaques rouges et sèches qui peuvent s’accompagner de démangeaisons.

  • Le médecin prescrit dans les formes peu sévères des crèmes émollientes pour reconstruire la barrière cutanée perturbée chez l’enfant atopique et soigner les lésions.
  • Dans les formes plus importantes, une pommade à la cortisone (dermocorticoïde) sera prescrite par le médecin. N’en ayez pas peur, c’est le seul traitement vraiment efficace de l’eczéma en phase aiguë et l’application quotidienne des dermocorticoïdes permettra d’enrayer rapidement la poussée. Vous pourrez ensuite diminuer plus ou moins rapidement les applications de dermocorticoïdes en fonction de l’évolution.
  • Un bain court peut être donné tous les jours, en utilisant un pain surgras ou mieux un syndet. Après avoir séché soigneusement votre enfant en le tamponnant avec une serviette, vous pourrez appliquer sur son corps une crème émolliente
  • Achetez des sous vêtements en coton.
  • Utilisez une lessive normale, mais faites un cycle de rinçage supplémentaire.

L’impetigo

L’impétigo, infection cutanée la plus fréquente de l’enfant, est provoquée par un staphylocoque ou un streptocoque; elle commence par de petites plaques rouges – disséminées initialement souvent autour du nez et de la bouche, sur lesquelles se forment des vésicules (cloques minuscules remplies d’un liquide clair) qui évoluent en croûtes couleur de miel. Cette éruption d’origine bactérienne, très contagieuse (l’éviction scolaire est préconisée) peut s’accompagner parfois d’une fièvre modérée. Le grattage a tendance à étendre l’impétigo et à laisser des cicatrices durables.
Le traitement comprend, outre un lavage quotidien au savon, une antibiothérapie par voie locale ou générale.

Le médecin prescrit dans un premier temps une crème antibiotique pour les formes localisées (classiquement moins de 5 lésions) ; Dans les formes plus étendues, ou en cas d’échec d’une antibiothérapie locale, une antibiothérapie par voie buccale est nécessaire. Des mesures d’hygiène s’associent : lavages fréquents des mains, couper les ongles courts, les brosser, changements de linge fréquents, nettoyage régulier des literies et des affaires de toilette.

L’urticaire

Il s’agit d’une éruption qui ressemble à des piqûres d’orties (d’où son nom) provoquant des démangeaisons. Cette éruption évolue rapidement d’une heure à l’autre. Elle peut être limitée ou atteindre une grande partie de la surface corporelle. Les causes sont multiples : médicaments, piqûres d’insectes, aliments comme le lait, les œufs ou les fruits secs… mais le plus souvent la cause reste inconnue. Le médecin prescrit en général un médicament antihistaminique et cherche à déterminer la cause de l’urticaire qui n’est pas toujours trouvée.

Pensez à couper les ongles de votre enfant suffisamment courts pour lui éviter de se blesser en se grattant, accentuer les cicatrices ou étendre l’éruption.

Pensez-y !

 

Pensez à couper les ongles de votre enfant suffisamment courts pour lui éviter de se blesser en se grattant, accentuer les cicatrices ou étendre l’éruption.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

 

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé durant tout l'été, nos experts prenant des vacances bien méritées ! Il ré-ouvrira début septembre. D'ici là, vous pouvez trouver des éléments de réponses au sein de nos articles ou parmi les questions déjà posées par d'autres parents de la communauté mpedia. Nous vous souhaitons un très bel été !