Partager

Mauvaise audition suite à des maladies : est-ce normal ?

il y a 5 ans

Bonjour,

Depuis quelques semaines, ma fille nous fait souvent répéter les choses (agréables comme désagréables).

A la dernière visite chez la pédiatre, lors du test auditif à voix chuchotée, elle n’a pas entendu tous les mots, cela n’a pas inquiété la pédiatre.

Récemment, elle a eu une visite médicale à l’école (j’avais signalé en amont mes observations sur le fait qu’elle nous fasse répéter), elle doit être revue par le médecin scolaire… elle sort de la varicelle, puis d’une grippe, cela peut-il avoir une incidence sur son audition ?

Aujourd’hui, j’ai du la récupérer à l’école parce qu’elle est montée à 40 de fièvre…

La réponse de notre expert

WERNER Andréas Dr
Dr Andréas  WERNER

Bonjour,

Premièrement, vous vous en doutez, je n’ai pas d’avis et pas de conseil à vous donner concernant les 40° de ce jour. Je n’ai aucun renseignement clinique.

Pour son audition:

Elle a encore l’âge et c’est la saison où les enfants ont fréquemment des otites séro-muqueuses. Encore plus dans les suites d’une varicelle, puis d’une grippe.

Ce qui signifie que l’oreille moyenne, la cavité retro-tympanique, et rempli par des glaires, plus ou moins liquides. Par conséquence le tympan ne bouge plus lorsque les ondes des sons y arrivent. Donc il n’y a plus d’amplification par la chaine des osselets et les enfants entendent beaucoup moins bien.

Cette pathologie est extrêmement fréquente, la grande majorité des enfants ont une ou plusieurs otites séreuses, muqueuses ou séro-muqueuses par hiver.

Il est possible de confirmer cet épanchement avec une tympanométrie, un examen facile et indolore, que votre pédiatre ou votre ORL pourrait vous proposer.

La perte de l’audition dans les OSM est toujours passagère.

Le traitement regroupe une excellente hygiène nasale et des anti-inflammatoires en spray nasal. Devant un contexte d’allergies familiales on peut proposer un antihistaminique.

Devant des OSM chroniques ou des otites moyenne aigus récidivantes avec des OSM persistantes entre les traitements, on est rarement obligé de proposer un geste chirurgical et de faire poser des aérateurs trans-tympaniques par l’ORL. Cette intervention s’associe souvent avec une ablation des végétations adénoïdes.