Partager

Comment l’endormir et lui faire accepter le sommeil à 3 mois ?

il y a 3 ans

Bonjour,

Ma petite fille de 3 mois faisait ses nuits depuis qu’elle a un mois environ, c’est à dire qu’elle dormait de 23:00-24:00 jusqu’à 6:30.
Depuis une semaine environ nous avons plus ou moins réussi à la coucher dès les signes de sommeil vers 19:30-20:00 et elle a du coup réussi à commencer sa nuit plus tôt, mais aussi en se réveillant entre 3:00 et 5:00.

Le problème que nous rencontrons actuellement, c’est qu’elle n’arrive pas à s’endormir seule, nous la berçons tous les soirs. De plus, même en la berçant, elle lutte de plus en plus contre le sommeil et par exemple la nuit (après la tétée) vers 3:00 elle « refuse » de se rendormir… dès qu’elle sent qu’elle s’endort elle s’agite et ouvre grand les yeux.
Donc la phase d’endormissement peut facilement durer 1 à 2 h…
C’est extrêmement fatiguant, surtout en pleine nuit, et éprouvant le soir.

J’ai également l’impression que du fait qu’elle refuse le sommeil elle n’arrive pas à se rendormir seule en cas de réveils nocturnes.
Peut-on déjà lui apprendre à s’endormir seule à 3 mois ? Que faire quand elle lutte contre son sommeil ?

Le même problème existe également en journée, elle ne s’endort pas dans son lit pour les siestes mais de manière assez irrégulière dans son transat, souvent seule (il faut le souligner) mais difficilement car elle se débat également…

Merci d’avance !

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Ce que vous me décrivez est parfaitement normal. Votre petite fille est en train progressivement de faire des nuits complètes (20h jusque 5h c’est énorme). Mais en même temps elle trouve tout un tas d’intérêts à ce qui se passe autour d’elle et ne se laisse pas aller au sommeil. Trois – quatre mois est vraiment la charnière entre la proximité totale avec la maman ou l’adulte pour s’endormir et même dormir et le début de l’autonomie d’endormissement à laquelle vous devez tout doucement et progressivement l’aider à arriver.

Ça veut dire que, oui bien sûr, il convient de la bercer pour l’endormir mais quand vous la trouvez bien apaisée et prête à dormir il faut alors la poser et accepter qu’elle rouspète, pleure, même vigoureusement quelques minutes avant de la reprendre. Ceci d’autant plus que vous êtes épuisés et que forcément elle sent votre impatience. Un bébé peut crier un peu (disons 5 à 10 minutes) après avoir été câliné et bercé sans que ce soit une catastrophe et ceci autant la nuit que le jour.

Bien sûr, il convient de la coucher quand vous sentez qu’elle est fatiguée et non pas parce que c’est l’heure que vous avez décidées. En effet les horaires fixes ne s’établissent en général que vers 6 mois.

Voilà, soyez patients, bercez et câlinez beaucoup encore votre tout petit bébé mais acceptez aussi quelques pleurs sans quoi vous allez être épuisés et tout le monde en pâtira, y compris votre bébé.