Partager

De retour de maternité : les premiers bobos de bébé

Mis à jour le 04 février 2022 Dr Marie-José SIMON GHEDIRI

Premiers troubles de santé

Vous voilà de retour de la maternité avec votre nouveau-né. Les premières semaines apportent parfois leur lot de petits bobos : éruptions cutanées, écoulements des yeux, maux de ventre… Comment prendre soin de ces troubles bénins dans la sérénité ?

Quelques questions au docteur Marie-José Simon-Guédiri.

Mon bébé a…

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

…des boutons rouges, qui ressemblent à de l’acné

Votre bébé a en effet ce qu’on appelle lacné du nouveau-né qui apparaît vers la fin du premier mois et disparaît spontanément au bout de quelques semaines.  

Je vous recommande de montrer votre bébé lors de la visite du premier mois à son médecin qui vous prescrira un traitement adapté.  

En attendant, lavez la figure avec un gel nettoyant Cu-Zn, par exemple d’Uriage et appliquez du Cicalfate d’Avene.

…des petits points blancs disséminés sur le nez, les joues et le menton

Votre nourrisson a des grains de milium, une affection cutanée bénigne due à une rétention de sébum. Ces boutons ne sont pas contagieux et durent quelques semaines avant de disparaître d’eux-mêmes. Il n’y a pas de traitement particulier.

…des tâches irrégulières rougeâtres, entourant parfois des petites surélévations un peu jaunes, qui apparaissent et disparaissent en plusieurs points du corps

Sans doute est-ce un érythème toxique, très fréquent dans les deux ou trois premières semaines de vie. Il n’y a rien à faire, ces tâches, bénignes, disparaîtront du jour au lendemain. 

…des tâches blanchâtres à l’intérieur des joues entre gencives et lèvres

Il s’agit probablement de muguet (une infection des muqueuses buccales due à un champignon microscopique). Le muguet est fréquent chez les nourrissons et s’accompagne souvent d’un érythème fessier. Il dure environ une à deux semaines. Comme il est parfois provoqué par des téterelles ou des coupelles mal nettoyées, il est important que vous respectiez bien les règles d’hygiène : lavez soigneusement les tétines, téterelles, sucettes, etc… après usage, stérilisez-les et si vous allaitez, nettoyez bien vos mamelons après chaque tétée. Votre médecin peut éventuellement prescrire un fongicide léger à passer à l’intérieur de la bouche de votre bébé. 

…la peau très sèche, qui pèle même un peu

Ce petit problème dermatologique – la peau sèche, qui desquame, on parle de xérose – est fréquent : le mieux est d’appliquer sur sa peau un émollient qui rétablira la barrière cutanée. Passez-lui quotidiennement la crème sur tout le corps en le massant doucement… Votre bébé saura apprécier ! 

…les yeux qui pleurent en permanence

Si votre nourrisson souffre d’un larmoiement excessif et continu d’un œil ou des deux yeux, il s’agit probablement d’une obstruction du canal lacrymal, une dacryocystite. Le mieux à faire est de lui laver régulièrement les yeux avec du sérum physiologique ou des larmes artificielles, et de lui masser doucement, légèrement le canal lacrymal. Si l’infection s’installe, mieux vaut alors consulter votre médecin qui vous prescrira sans doute un collyre antiseptique ou vous orientera plus tard vers un ophtalmologue. 

…les yeux sales, jaunes malgré les nettoyages

Votre bébé a probablement une sténose du canal lacrymal. 

Il s’agit d’une affection très fréquente chez les bébés, qui s’arrange presque toujours dans la première année de vie. 

Les parois du canal qui sert à résorber les larmes au coin intérieur de l’œil, sont encore collées. Les larmes débordent donc au coin extérieur, stagnent plus longtemps et vous avez des petites surinfections fréquentes. 

Il suffit de nettoyer très régulièrement avec du sérum physiologique, vous pouvez si besoin utiliser pendant quelques jours un collyre désinfectant type MONOSEPT. 

Les mamans qui allaitent utilisent souvent quelques gouttes de lait maternel pour nettoyer l’œil. Il n’y a pas d’étude prouvant l’efficacité de cette mesure mais elles en sont habituellement contentes. 

Si les troubles persistent au-delà du premier anniversaire, il faudrait aborder un éventuel sondage avec un ophtalmologue habitué aux enfants. 

…les fesses très rouges et irritées

Votre nourrisson a soudain les fesses, le bas du dos et du ventre très rouges : il souffre vraisemblablement d’un érythème fessier, très fréquent chez les bébés. Il y a plusieurs causes possibles à cela (alimentaire, bactérienne ou mycosique, ou de contact : intolérance des couches, des produits de soin ou de nettoyage…). Mieux vaut consulter votre médecin pour qu’il définisse précisément l’origine de l’érythème afin de prescrire le traitement adapté. Dans tous les cas, il vous est conseillé de lui laver les fesses avec du savon surgras, de bien rincer et de sécher par tamponnement plutôt que par essuyage pour ne pas irriter la peau. L’usage de teinture comme l’éosine peut faciliter la cicatrisation. Appliquez ensuite sur les plaies une pâte à l’eau à l’oxyde de zinc. Vous pouvez changer fréquemment votre bébé en veillant à ne pas trop serrer les couches. Le laisser un peu les fesses à l’air contribue à améliorer le problème, mais ce n’est pas toujours facile à faire en pratique. 

… des croûtes de lait

Certains bébés présentent une hyperproduction de sébum au niveau du cuir chevelu. Cela entraîne la formation de croûtes jaunâtres parfois épaisses, qui n’ont rien à voir avec le lait consommé par le bébé. Pour les éviter, il suffit de frotter le cuir chevelu avec un savon à chaque bain, même au niveau de la fontanelle (la partie du crâne où les os ne sont pas encore soudés pour permettre au cerveau du bébé de se développer encore). Si les croûtes de lait sont déjà installées et ne s’enlèvent pas dans le bain, on peut utiliser une crème spécialement conçue pour les éliminer, ou une préparation pharmaceutique à base de vaseline. Mettez la crème le soir sur les croûtes de lait et enlevez-la le matin, à l’occasion du bain. Les croûtes partiront avec la crème. Évitez l’huile d’amande douce, car elle peut sensibiliser l’enfant à l’amande et ainsi risquer de provoquer une allergie ultérieure à cet aliment. 

… des tâches / boules rouges sur la peau de bébé

Vous apercevez des tâches ou « boules » rouges de quelques centimètres sur la peau de votre bébé ? Il peut s’agir d’un hémangiome infantile, correspondant à un développement excessif des vaisseaux sanguins. Généralement, aucun traitement n’est nécessaire et l’hémangiome se résorbera seul avec le temps.Cependant, certains cas particuliers nécessitent une prise en charge plus poussée et une consultation spécialisée auprès d’un dermatologue. Si vous constatez la présenc d’une tache rouge de ce genre chez votre bébé, il est essentiel de consulter sans tarder le pédiatre de votre enfant ou un médecin généraliste.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Docteur Marie-José Simon-Guédiri
American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages
Pathologies courantes néonatales – ASINCOPROB

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Nos pédiatres sont bénévoles et ne peuvent répondre qu'à un nombre limité de questions par jour. Le nombre maximal de questions a été atteint, n'hésitez pas à revenir sur le site !

Ce service est ouvert du lundi au vendredi midi.

Pour toute question concernant la santé de votre enfant, rapprochez-vous d'un professionnel de santé.

A NOTER :
Pour toutes les questions concernant le SOMMEIL, il existe déjà sur le site beaucoup de questions auxquelles les pédiatres ont déjà répondu. Etant donné que les pédiatres sont très sollicités et ne peuvent répondre qu'à un nombre limité de questions, nous vous invitons à faire une recherche sur le site avant de poser votre question.