Partager

Quel lait infantile choisir ?

Mis à jour le 26 octobre 2021 2 de nos experts

 Dr Alain BOCQUET
 Dr Georges THIEBAULT

Écrit par 2
de nos experts

lait ar
(c) Freepik

Le lait maternel reste le meilleur choix pour alimenter son bébé. Cependant si vous ne voulez pas, ou ne pouvez pas allaiter votre enfant, vous avez à votre disposition un vaste choix de laits infantiles à proposer à votre enfant au biberon. Ces substituts du lait maternel sont appelés couramment “laits 1er âge” et réglementairement “préparations pour nourrissons“. Il est difficile de s’y retrouver car de nombreuses marques sont proposées tant en pharmacie qu’en grande distribution. Ils présentent cependant des caractéristiques particulières. Petit guide pour se repérer…

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Qu’est-ce qu’un lait infantile ?

Les laits 1er âge sont destinés à l’alimentation des enfants de la naissance jusqu’à la diversification alimentaire, soit de 0 à 4-6 mois. Il existe une réglementation très spécifique pour les laits 1er âge, avec en particulier l’impossibilité de communiquer ou de faire de la publicité pour ces derniers afin de ne pas concurrencer l’allaitement maternel.

Une réglementation européenne spécifie les différentes obligations de composition des préparations pour nourrissons et de suite (laits 1er et 2e âges). Un nouveau règlement délégué (2016/127 du 25 septembre 2015) est entré en vigueur le 22 février 2020[1].

Les laits 1er âge sont élaborés pour répondre, à eux seuls, aux besoins nutritionnels des bébés pendant les premiers mois de leur vie jusqu’à l’introduction d’une alimentation complémentaire appropriée. Il est recommandé de demander conseil à votre médecin avant d’utiliser un lait 1er âge. En effet, l’offre est abondante : il existe 96 références sur le marché français de laits 1er âge standard (hors laits thérapeutiques). (www.laits.fr).

Premiers biberons

A la naissance, l’allaitement maternel exclusif est recommandé. Si vous ne souhaitez ou ne pouvez pas allaiter, un lait 1er âge sous forme de mini-biberon 1er âge (ou nourette) vous sera proposé. Pensez à signaler si des allergies sont connues dans votre famille, cela déterminera le choix d’un lait particulier. La plupart des laits 1er âge sont disponibles en pharmacie et en grande distribution, mais certains ne sont en vente qu’en pharmacie.

Jusqu’à environ 4 à 6 mois, l’alimentation de votre enfant est exclusivement lactée. A partir de 4 à 6 mois, vous introduirez d’autres aliments permettant peu à peu la diversification alimentaire. Le passage du lait 1er âge au lait 2e âge se fait au moment de la diversification, dès qu’un biberon a été remplacé par un repas à la cuillère.

Des laits adaptés à chacun

  • Les fabricants font évoluer leur composition régulièrement pour tenter de se rapprocher de la composition et des qualités du lait maternel. Ils sont généralement fabriqués à partir de lait de vache qui subit différents ajustements et transformations pour satisfaire les besoins des bébés et leurs capacités digestives. Depuis 2013, il existe quelques laits infantiles fabriqués à partir de lait de chèvre.
  • Les laits ont des teneurs différentes en protéines, glucides, lipides, fer, minéraux, vitamines, tout en respectant les limites autorisées par la réglementation pour chaque nutriment. Pour choisir un lait infantile adapté à votre bébé, il s’agit avant tout d’en parler avec votre médecin. Le choix du lait dépend en priorité de l’âge de votre enfant, de son état physiologique et de ses spécificités : présente-t-il un risque allergique, comment se comporte-t-il au moment et après la prise du biberon… ?

Cependant, tous les laits du marché sont strictement contrôlés et doivent répondre aux critères de composition de la règlementation européenne. On distingue 3 catégories :

  • les laits 1er âge “standards” : ils sont destinés aux bébés qui n’ont pas de problème et sont vendus en grande distribution et/ou en pharmacie,
  • les laits pour troubles fonctionnels : ils sont proposés pour tenter d’améliorer de légers troubles digestifs (régurgitations, constipation, satiété insatisfaite, coliques, etc.). Ils sont  vendus en grande distribution et/ou en pharmacie
  • les laits thérapeutiques, vendus exclusivement en pharmacie, sont destinés à alimenter des bébés souffrant de maladies comme l’allergie aux protéines du lait de vache, le reflux gastro-œsophagien (ou RGO), l’intolérance au lactose, etc.

Pour choisir un lait adapté, je consulte mon pédiatre !

Quel lait artificiel choisir pour mon bébé ? Consultez votre pédiatre !
Illustration : Léna Piroux

Comment interpréter l’étiquette d’une boite de lait 1er âge ?

1/ Fraction protéique

Il existe 2 sortes principales de protéines: la caséine et les protéines solubles. Dans le lait de vache il y a 80% de caséine alors que dans le lait maternel il n’y en a que 40%. Dans les laits infantiles ce pourcentage va de 30% à 90%. Lors de sa digestion dans l’estomac, la caséine a l’aspect du fromage blanc, alors que les protéines solubles sont liquides. Ainsi à l’inverse des protéines solubles, la caséine limite les régurgitations en raison de sa densité, ralentit la vidange gastrique et augmente l’impression de satiété ; elle peut ralentir le transit.

Lecture de l’étiquette : dans le paragraphe Protéines, vous trouvez :

  • la dose totale de protéines indiquée en g / 100ml. De 1.20 à 1.70 mg/100 ml pour les laits 1° âge,
  • la dose de caséine en g / 100ml,
  • parfois la dose de protéines solubles en g / 100ml.
  • Pour évaluer la quantité de caséine, on parle :
    soit de pourcentage de caséine ; celui-ci est obtenu en divisant la quantité de caséine par la quantité de protéines, et en multipliant le résultat obtenu par 100. (Ce pourcentage va de 30% à 90%).
    soit de rapport C/PS (Caséine / Protéines solubles) : C = le pourcentage de caséine obtenu ci-dessus, et PS = 100 – C.

2/ Fraction glucidique

Elle est composée de lactose et de dextrine maltose. Le pourcentage de lactose peut aller de 0% à 100% du total des glucides. L’augmentation du pourcentage de lactose permet d’accélérer le transit. Cependant un pourcentage élevé de lactose peut être responsable de coliques avec selles liquides, ballonnements et gaz.

Dans la fraction glucidique il peut y avoir de l’amidon. Celui-ci limite les régurgitations en raison de sa densité, il ralentit la vidange gastrique et augmente l’impression de satiété ; il peut ralentir le transit.

La caroube peut être ajoutée dans le but d’épaissir le lait pour limiter les régurgitations. Elle peut être responsable de selles étalées, de ballonnements et de gaz.

La présence de fibres permet une accélération du transit.

Lecture de l’étiquette: dans le paragraphe Glucides, vous trouvez:

  • la dose totale de glucides indiquée en g / 100ml,
  • la dose de lactose en g / 100ml,
  • parfois la dose de dextrine-maltose en g / 100ml,
  • parfois la dose d’amidon en g / 100ml (si le lait en contient),
  • parfois la dose de fibres alimentaires en g / 100ml (si le lait en contient),
  • la présence éventuelle de prébiotiques,
  • la présence de graine de caroube,

-> Pour obtenir le pourcentage de lactose vous divisez la quantité de lactose par la quantité de glucides et vous multipliez le résultat par 100. Celui-ci va de 0% à 100%.

Critères de choix d’un lait 1er âge standard

Tous les laits 1er âge mis sur le marché permettent de nourrir correctement un nourrisson, qu’ils soient vendus en pharmacie ou en grande distribution. Cependant il existe des variations selon les marques pour chaque nutriment, dans les limites fixées par la règlementation et il est possible de proposer certains critères de choix :
1/ un taux de protéines limité : de préférence inférieur à 1,36 g/100ml (ce qui représente la moyenne du taux de protéines des laits 1er âge).

2/ un ajout d’acides gras polyinsaturés à longue chaîne (AGPI-LC) est conseillé. L’apport de DHA devrait être compris entre 14 et 35mg pour 100ml conformément à la nouvelle réglementation, et accompagné d’un apport au moins égal sinon supérieur d’ARA, ce qui est recommandé par les scientifiques.

3/ une teneur limitée en sel : le taux de sodium devrait se situer en dessous de 23,6 mg pour 100mL (qui est la moyenne du taux de sodium des laits 1er âge).

4/ Les ajouts de probiotiques ne sont à retenir que si le lait qui les contient a fait l’objet d’une ou plusieurs études cliniques de bonne qualité scientifique démontrant l’intérêt de cet ajout.

Tableau des laits correspondant aux critères de choix d'un lait 1er âge

Source : laits.fr - mise à jour le 09/09/2021

Les laits pour troubles fonctionnels

Certains laits sont plus adaptés pour tenter de régler ces petits troubles digestifs.

  • Les laits anti-régurgitations : fréquentes jusqu’à 1 an. Les régurgitations peuvent être en partie limitées par un lait enrichi en caséine, et épaissi par de l’amidon à une dose inférieure à 2g/100ml. Ces laits sont appelés “laits à formule épaissie”.

Les laits AR (anti-régurgitations) font partie des laits thérapeutiques. Ils ne sont vendus qu’en pharmacie : ils limitent les régurgitations par ajout de caroube ou d’amidon mais à une dose supérieure à 2g/100ml.

  • Les laits contre les coliques : après avoir déterminé avec votre médecin les causes des pleurs de votre bébé, une modification de composition du lait (comme la réduction du taux de lactose dans la fraction glucidique), peut permettre d’aider votre enfant en réduisant les symptômes intestinaux. Attention toutefois à ne pas changer sans cesse de lait infantile ! A noter aussi que les causes de pleurs excessifs sont le plus souvent d’origine non digestive.
  • Les laits de satiété : ils permettent de mieux calmer la faim des enfants souvent insatisfaits et plus gourmands et d’espacer les biberons, sans augmenter l’apport calorique (le choix se portera vers un lait contenant plus de caséine dans la fraction protéique, moins de lactose dans la fraction glucidique, et un ajout d’amidon).
  • Les laits contre la constipation : si votre enfant a moins d’une selle tous les 2 jours, il se peut qu’il ait des problèmes de constipation. Le choix se portera vers un lait contenant moins de caséine dans la fraction protéique, et plus de lactose dans la fraction glucidique.
  • Si les selles sont molles, il conviendra de réduire le taux de lactose dans la fraction glucidique et d’augmenter le taux de caséine dans la fraction protéique.

A éviter pour les enfants entre 0 et 1 an !

Le lait de vache ne convient pas aux nourrissons car il contient trop de protéines, pas assez de fer, trop peu d’acides gras essentiels, trop d’acides gras saturés, trop de sels minéraux, trop de sodium, et pas assez de zinc et de vitamines.

Les boissons végétales appelés abusivement “laits” (d’amande, de noisette, d’avoine, de châtaigne, de soja, de coco, de riz, etc.) ne sont pas conformes à la réglementation des laits 1er âge, et ne sont pas adaptés à l’alimentation d’un petit enfant. Leur utilisation peut entraîner des carences à un moment important du développement de l’enfant. A ne pas confondre avec les laits 1er âge à base de protéines de riz hydrolysées vendus en pharmacie en cas d’intolérance au lait de vache ou au lactose, qui, eux, ont une composition conforme à la règlementation européenne et conviennent à l’alimentation d’un nourrisson.

Les laits d’origine animale (chèvre, brebis, jument, ânesse, etc.) ne sont pas conformes à la réglementation des laits 1er âge et ne sont pas adaptés à l’alimentation d’un petit enfant. On parle ici des laits tels qu’ils sont produits à la ferme, non transformés alors que les laits infantiles, à base de lait de vache ou de chèvre, sont transformés par l’industrie pour répondre à la réglementation européenne, et être ainsi adaptés aux bébés.

A savoir

En France, les laits 1er âge sont conditionnés en poudre dans des boites de 400 g, 800 g ou 900 g. Si un enfant est exclusivement alimenté au biberon, il vous faudra plus d’une boîte de 400 g par semaine. Votre médecin pourra vous indiquer les équivalences selon les marques, vous permettant une dépense financière adaptée.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notes :

[1] Règlement délégué (UE) 2016/127 de la commission du 25 septembre 2015. Journal officiel de l’Union européenne 2.2.2016.L 25/1. Disponible depuis : httPS://eur-lex. europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=CELEX%3A32016R0127#document1.

A. Bocquet et le Comité de nutrition de la Société française de pédiatrie. Le nouveau cadre règlementaire européen pour les préparations infantiles. Perfectionnement en Pédiatrie 2020;3:326–329.

Chouraqui J-P.  Préparations pour nourrissons, de suite et pour enfants en bas âge. In : O Goulet, M Vidailhet, D Turck, coordinateurs. Alimentation de l’enfant en situation normale et pathologique. 2ème édition, Doin éditeurs, Paris. 2012 : 137-49.

Site internet de l’AFPA sur les laits infantiles

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

VEO : comment faire autrement ?

Voir le dossier

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Plus que 2 questions disponibles aujourd’hui