Partager

Maux de ventre et changement de lait : est-ce normal ?

il y a 3 mois

Bonjour,

Mon fils était sous lait de riz après prise de sang pour ApL qui est revenue négative.
Ma pédiatre m’a dit de tenter un lait de vache, les régurgitations n’ont pas changé, pas d’éruption cutanée non plus.
Mais en contre partie depuis mercredi on a fait total lait de vache et il a chouiné toute la nuit en dormant et a pleuré à chaque gaz qu’il devait faire et ce matin une selle mousseuse dans les pleurs.
Est-ce normal ? Est-ce le temps que ça se mette en place ou est-ce qu’il faut que j’arrête parce que l’intolérance revient ?
(sachant qu’il est passé à des bibis de 170 180 à 190 200 dès le changement de lait).

La réponse de notre expert

BOCQUET Alain, Dr
 Dr Alain BOCQUET

Bonjour,

Il y a deux sortes d’allergie aux protéines du lait de vache :

  1. l’APLV IgE-médiée qui fait intervenir des anticorps de type IgE. On peut retrouver ces anticorps par une prise de sang. On peut faire des tests cutanés (prick-tests) qui sont positifs. La normalisation des symptômes avec le régime d’éviction viendra confirmer le diagnostic.
  2. l’APLV non IgE-médiée qui ne fait pas intervenir des anticorps de type IgE. On ne retrouve donc pas ces anticorps par une prise de sang. Les tests cutanés (prick-tests) sont négatifs. Le seul moyen pour évoquer le diagnostic est de réaliser des patch-tests, mais leur lecture est difficile et pas toujours fiable… Le seul moyen de faire réellement le diagnostic est la normalisation des symptômes avec le régime d’éviction.

Si votre bébé allait bien avec le lait à base de protéines de riz et qu’il présente de nouveau des symptômes importants avec un lait à base de protéines de lait de vache le diagnostic d’APLV est fortement évoqué. Comme les tests sanguins sont négatifs il doit s’agir d’une APLV non IgE-médiée. Il faut donc reprendre le  lait à base de protéines de riz.