Partager

Allaitement : pourquoi ne se passe-t-il pas comme je voudrais ?

Mis à jour le 27 septembre 2022 2 de nos experts

allaitement

Vous avez l’impression que votre bébé ne tète pas suffisamment ? Qu’il n’attrape pas bien vos mamelons ? Vous ne comprenez pas pourquoi il s’agite tout le temps au sein ? Votre fatigue accumulée vous donne envie d’arrêter l’allaitement ? Face à ces difficultés passagères ou persistantes, notre pédiatre spécialiste de l’allaitement, vous conseille et vous oriente.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

J’ai des mamelons plats, que faire ?

Notre pédiatre : « D’abord, il faut dire que les vrais mamelons rétractés sont très rares. Ensuite, les bébés sont très performants et tètent même des mamelons plats ! Faites confiance à votre enfant ! Ce que l’on conseille en cas de mamelons plats, c’est, avant l’accouchement, d’étirer doucement son mamelon pour qu’il prenne l’habitude de ce mouvement (et la maman aussi !) »

Mon bébé gigote tout le temps pendant la tétée. Est-ce que cela veut dire qu’il n’a pas assez de lait ?

Notre pédiatre : « Ce n’est pas très simple de vous répondre sans avoir vu votre bébé au sein. N’hésitez pas à consulter un spécialiste de l’allaitement pour qu’il observe de lui-même une tétée. Les bébés aiment que le flux de lait soit abondant mais pas trop non plus… donc s’il s’agite, cela veut peut-être dire que le lait ne vient pas assez vite ou bien au contraire que le flux est trop puissant. En cas de flux d’éjection très puissant, vous pouvez éliminer le lait de début de tétée en tirant manuellement les premiers millilitres sous pression. Une fois le flux d’éjection terminé, le lait viendra moins violemment dans la bouche du bébé. Si au contraire, le lait n’arrive pas assez vite, aidez votre bébé en vous penchant en avant (ça fait jouer la pesanteur) et en compressant votre sein, et reposez-vous.»

Comment savoir si mon bébé tète correctement ?

Notre pédiatre : « Pour savoir si votre bébé tète correctement, vous pouvez vous fier à plusieurs indicateurs : votre enfant semble rassasié après avoir lâché le sein, il prend suffisamment de poids, il mouille bien ses couches, etc. En cas de signe d’alerte ou de simple doute, n’hésitez pas à consulter un(e) spécialiste de l’allaitement.»

Ce qui doit vous rassurer

  • Votre bébé tète fréquemment

C’est-à-dire 8 à 12 fois par 24 heures le premier mois puis 6 à 8 fois après un mois. Si votre bébé tète moins de 6 fois par 24 heures après un mois, consultez votre médecin. Certains bébés ne tètent pas fréquemment et se portent bien malgré tout mais par prudence, il vaut mieux demander l’avis d’un professionnel.

  • La tétée est bien efficace

La bouche de votre bébé est grande ouverte et englobe une grande partie de l’aréole. Ses lèvres sont retroussées et font ventouse sur le sein. Une fois que l’éjection du lait est amorcée, votre bébé a un rythme de succion lent et régulier. Vous pouvez voir sa tempe et son oreille bouger et entendre des bruits de déglutition. Parfois cependant, certains bébés déglutissent sans faire de bruit. Si vous observez bien votre bébé, vous remarquerez qu’il alterne des phases de succion que l’on appelle nutritives avec des phases de succion non nutritives. Pendant la phase de succion nutritive, il fait environ 1 mouvement de succion par seconde. Il peut faire ainsi 10, 50 ou 100 mouvements avant de faire une pause. Quand la succion n’est pas nutritive (on dit qu’il tétouille), ses mouvements sont plus rapides (plus de 2 par seconde) et vous ne l’entendez pas bien avaler. Il est alors temps de passer à l’autre sein. Après avoir tété, votre bébé paraît rassasié et généralement, il s’endort. Même après avoir bien tété, il arrive quand même que votre bébé soit agité. C’est particulièrement vrai le soir. En fin de journée, les demandes de votre bébé sont d’ailleurs plus rapprochées et les tétées plus courtes mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a plus de lait !

  • Votre bébé paraît serein

Il pleure rarement, sauf parfois en fin de journée. Il est tonique et très présent par le regard, se réveille de façon à peu près régulière pour boire. Par ailleurs, il a une bonne coloration, une peau bien ferme d’aspect rebondi.

  • Il mouille bien ses couches

Le premier jour, votre bébé fait très peu pipi. A partir du 4e ou 5e jour, s’il tète bien, il mouille abondamment 5 à 6 couches par jour, comme si on y avait versé 5 à 6 cuillerées à soupe d’eau.

  • Il a des selles régulières

Les 2 à 3 premiers jours, le bébé évacue ce que l’on appelle le méconium (matières fécales épaisses et visqueuses, de couleur foncée brunâtre ou verdâtre). Puis, les selles deviennent liquides et grumeleuses, de couleur jaune d’or. A la fin de la première semaine, votre bébé a au moins 2 à 3 selles volumineuses par jour. Après 3-4 semaines, le nombre de selles, toujours abondantes à priori, peut diminuer. Cependant, si votre bébé a moins d’une selle par jour, prenez rendez-vous avec votre pédiatre pour le lui signaler. Certains bébés ont des selles plus rares mais il faut toujours vérifier qu’ils prennent correctement du poids avant de conclure que tout va bien.

  • Il grossit bien

Il prend 150g à 200g de poids par semaine (vous pouvez le faire peser chez votre sage-femme ou dans un centre de Protection maternelle et infantile (PMI) près de chez vous. Autre repère : jusqu’à 3 mois, il prend 400 à 900 grammes par mois.

Ce qui doit vous alerter

  • Les tétées sont rares

C’est-à-dire moins de 5-6 tétées par jour. Si le rythme des tétées change brutalement, parlez-en aussi à votre pédiatre. Même chose si ses tétées sont trop courtes ou à l’inverse interminables.

  • Votre bébé ne paraît pas en forme

Il dort tout le temps ou très peu, il a le regard fuyant, il pleure tout le temps, il a la peau sèche, il n’a pas un bon teint, il manque de tonicité.

Mon bébé refuse de téter

Notre pédiatre : « Il faut analyser l’histoire de l’allaitement. Souvent, les bébés qui refusent de téter ont vécu comme une “agression” des mises au sein peu douces ou forcées. Ils réagissent en faisant la grève de tétée ! Comment les convaincre de revenir au sein ? Tout en douceur : faire de longs moments de peau à peau, faire renifler le mamelon, accorder du temps au bébé pour qu’il se calme et retrouve du plaisir à ce contact, et tirer son lait en attendant. »

Mon bébé réclame tout le temps, est-ce normal ?

Notre pédiatre : « Tout va dépendre de l’âge de votre bébé. Dans les premiers jours, le nourrisson tète très souvent, jusqu’à 20 fois par jour pour certains. Dans le premier mois en général, le nombre de tétées est compris ente 8 et 12. Si votre bébé réclame très souvent, la question est de savoir s’il y a un transfert de lait entre votre sein et sa bouche. Prend-il vraiment du lait ? La réponse est oui s’il grossit bien et s’il a un transit régulier (des selles et des urines régulières). Parfois, il sera nécessaire de compresser votre sein pour que plus de lait arrive dans la bouche du bébé et qu’il soit ainsi davantage nourri et rassasié. Pour que vous soyez rassurée dans tous les cas, il faut qu’un professionnel observe la tétée. »

Mon bébé s’endort très vite au sein

Notre pédiatre : « Certains bébés sont capables de prendre leur ration très vite et s’endorment donc rapidement au sein. Ce qui est rassurant chez eux, c’est qu’ils grossissent bien et ont un bon transit. D’autres bébés s’endorment car le lait n’arrive pas assez vite et/ou en quantités suffisantes. Ces bébés-là grossissent mal, ils auront des selles rares et moins d’urine. Dans cette situation, vous devez vous reposer et bien boire. N’hésitez pas non plus à compresser votre sein pendant la tétée pour augmenter le flux de lait. Quant aux bébés, ils doivent être surveillés et stimulés. Pour aider votre bébé à être actif, il est préférable que vous vous installiez pour allaiter dans un lieu lumineux. Votre bébé doit être déshabillé car quand il a très chaud, il a tendance à dormir (attention cependant qu’il n’ait pas froid). Vous pouvez le laisser en body si chez vous il fait environ 20°C. »

Je me sens trop fatiguée notamment à cause des réveils la nuit

Notre pédiatre : « Il va falloir calquer votre rythme de vie sur celui du bébé pendant quelques jours. Faites des siestes quand bébé dort et progressivement, les choses vont s’arranger. Sachez que les hormones de la lactation (la prolactine) vous donnent l’impression d’être “shootée” mais elles sont très utiles car elles vous permettent de vous rendormir plus vite la nuit après une tétée. »

Vous souhaitez être accompagnée ?

Allaiter vous fait mal ? Que faire en cas de douleurs aux mamelons, de crevasses, d’engorgement, etc. ? Nos réponses dans cet article.

Pour vous aider à surmonter ces difficultés, n’hésitez pas à vous tourner vers un(e) professionnel(le) formé(e) à l’allaitement ou vers une association spécifique. Tous nos conseils dans l’article dédié.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Le guide de l’allaitement maternel édité par l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES) et le Ministère de la santé. 68 pages.

Site internet de la Coordination Française pour l’Allaitement Maternel (COFAM)

Site internet www.santeallaitementmaternel.com

Allaitement maternel : les bénéfices pour la santé de l’enfant et de sa mère. Comité de nutrition de la Société Française de Pédiatrie. Coordination D. Turck. Archives de pédiatrie. Octobre 2012 ; volume 19, supplément 3 : p.S77- S96

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Nos pédiatres sont bénévoles et ne peuvent répondre qu'à un nombre limité de questions par jour. Le nombre maximal de questions a été atteint, n'hésitez pas à revenir sur le site !

Ce service est ouvert du lundi au vendredi midi.

Pour toute question concernant la santé de votre enfant, rapprochez-vous d'un professionnel de santé.

A NOTER :
Pour toutes les questions concernant le SOMMEIL, il existe déjà sur le site beaucoup de questions auxquelles les pédiatres ont déjà répondu. Etant donné que les pédiatres sont très sollicités et ne peuvent répondre qu'à un nombre limité de questions, nous vous invitons à faire une recherche sur le site avant de poser votre question.