Gale

Mémoriser Je vous recommande l'article "​Tout savoir sur la gale : incubation, contagion et traitements" sur le site mpedia.fr

​Tout savoir sur la gale : incubation, contagion et traitements

Votre enfant ne peut pas s’empêcher de se gratter ? Il a une éruption cutanée sous forme de petites vésicules ou pustules? Il s’agit peut-être de la gale. Un cas de gale à l’école et vous vous demandez si c’est contagieux ? 

Qu’est-ce que la gale ?

La gale est une maladie de la peau due à un parasite de la famille des acariens, le sarcopte. Cette maladie est contagieuse et se propage surtout par les contacts directs avec une personne infectée, plus rarement  par la literie ou même les vêtements, mais uniquement lors de contacts étroits et prolongés. Le risque réel de contagiosité est le contact peau à peau et pas l’environnement.

Hors contact humain le sarcopte meurt spontanément au bout de 3-4 jours.

La gale étant une maladie très répandue, elle peut affecter toutes personnes et à tout âge, indépendamment du milieu social.

Les symptômes

-  Après une période d’incubation durant classiquement 3 semaines, plus courte en cas de réinfestation, les symptômes de la gale commencent à apparaître :

-  Démangeaisons plus importantes la nuit,

-  Lésions qui peuvent avoir différents aspects la nuit.

  • des sillons de quelques millimètres de long qui correspondent aux galeries faites sous la peau par les femelles pour pondre leurs œufs,
  • des vésicules perlées ou pustules qui ressemblent à des petites ampoules translucides au-dessus de rougeurs : elles se situent au bout d’un sillon et renferment le sarcopte (et ses œufs),
  • des nodules scabieux qui forment des petites lésions rouges ou violacées qui sont d’origine immunitaire et peuvent persister plusieurs semaines malgré un traitement efficace,
  • des rougeurs sur la peau (érythrodermie) ou des croûtes.

La gale est contagieuse de la période d’incubation jusqu’au trois jours suivant le début du traitement.

- En cas de suspicion de gale et pour éviter toutes complications, il est important de consulter rapidement un médecin, qui pourra confirmer le diagnostic par un examen parasitologique ou dermatoscopique.

Le traitement

Il semble que l’association d’un traitement simultané local et général soit plus efficace

1/ Le traitement local est réalisé avec un produit scabicide (antiparasitaire agissant sur les acariens tel que le sarcopte responsable de la gale) qui peut se présenter sous forme de lotion, crème ou spray à appliquer sur tout le corps excepté le visage car le produit peut causer des irritations. C’est un traitement efficace qui peut être utilisé à tous les stades du cycle de vie du sarcopte. Pour un traitement local plus efficace, il est conseillé de débuter les soins de préférence le soir après avoir suivi quelques étapes :

  • donnez le bain à votre enfant et séchez-le,
  • changez ses draps, les vêtements, les serviettes
  • appliquez-lui le médicament en suivant scrupuleusement la notice et les conseils de son médecin,
  • laissez agir le produit en suivant les indications de temps de la notice (environ 8h),
  • ensuite, lavez votre enfant pour retirer les résidus du médicament.

 

Il existe différents produits ; le plus classique est l’ascabiol qui se présente sous forme de lotion, et peut être appliqué dès l’âge de 1 mois Par rapport aux autres médicaments scabicides disponibles (Ascabiol®, Stromectol®, Spregal®), le Topiscab® (perméthrine) présente l'avantage de pouvoir être prescrit chez l'enfant à partir de 2 mois et chez la femme enceinte. Faites deux applications de Topiscab 5 % crème à 10 jours d’intervalle :

  • plus de 12 ans et adultes : un tube de 30g par application
  • de 6 à 12 ans : 15g (½ tube) par application par application
  • de 1 à 5 ans : 7,5g (2 noisettes, ¼ de tube) par application
  • de 2 à 12 mois : 3,75g (1 noisette) par application, application 12 heures
  • moins de 2 mois : décision individuelle, application 6 heures

Renouvelez le traitement au 10e jour. Parfois, les démangeaisons se prolongent 10 à 15 jours après l’application du traitement, dans ce cas-là, ne vous inquiétez pas. En revanche si cela persiste plus longtemps, demandez l’avis du médecin de votre enfant.

Évaluation de la réalité d’une récidive au 30e jour : une double thérapie (locale et systémique) est envisageable.

2/ Le traitement oral consiste en une seule prise d’Ivermectine, comprimés de 3mg, (Stromectol®), à la dose de 0,2 mg/kg, à prendre à jeun : 3 heures après un repas et 2 heures avant le repas suivant, avec un grand verre d’eau (un comprimé pour 15kg de poids corporel, maximum 6 comprimés). C’est un traitement simple, cependant sa sécurité d’emploi n’est pas établie chez les jeunes enfants de moins de 15 Kg et la femme enceinte ou allaitante. Ce traitement est à renouveler 10 à 15 jours plus tard. Il peut être associé à un traitement local.

 

B/ En plus du traitement local et oral, il est important de bien désinfecter tout l’environnement de votre enfant pour éviter la ré-infestation ou la contamination de son entourage en suivant quelques étapes :

1/  Traitement du linge des derniers 3-4 jours (vêtements, sous-vêtements, literie, serviettes de toilette, etc.) :

  • lavez le linge à 60° et séchez-le à haute température si possible (sèche-linge),
  • ou stockez-le sans contact dans de grands sacs poubelle (éventuellement avec un scabicide de contact : A-par®, ou Baygon rampants®) pendant un minimum de 4 jours.

2/  Traitement du canapé, de la poussette, du siège-auto, du doudou, etc. par Baygon rampants® : laisser agir 12h, éventuellement fermer hermétiquement. Les surfaces lavables seront nettoyées à l’éponge avec le détergent habituel.

La prévention

La gale étant très contagieuse de la période d’incubation jusqu’aux trois jours après le début du traitement, il est essentiel de suivre quelques précautions pour éviter la transmission à l’entourage de votre enfant :

  • informez le personnel de la crèche ou de l’école ainsi que toutes les personnes qui ont été en contact prolongé avec votre enfant et leur recommander de consulter leur médecin,
  • suivez bien le traitement prescrit,
  • votre enfant doit éviter tout contact avec d’autres personnes pendant les trois jours suivants le traitement,
  • passez l’aspirateur dans votre lieu d’habitation et jetez les sacs d’aspirateur,
  • changez les draps de toute la famille et lavez-les soigneusement comme indiqué ci-dessus.

Pour finir, sachez que si votre enfant a la gale, il ne pourra pas fréquenter les collectivités pendant les trois premiers jours du traitement. 

Questions de parents :

Mémoriser Je vous recommande l'article "​Tout savoir sur la gale : incubation, contagion et traitements" sur le site mpedia.fr