Quel lait infantile choisir ?

Laits infantiles, laits artificiels, laits 1er âge, préparations pour nourrissons, laits 2ème âge pour bébé. Il est difficile de s'y retrouver dans les rayons. Si vous ne voulez pas, ou ne pouvez pas allaiter votre enfant avec du lait maternel, vous avez à votre disposition un très vaste choix de laits infantiles à proposer à votre enfant au biberon. Ils présentent différentes caractéristiques. Petit guide pour se repérer...

Qu'est ce qu'un lait infantile ?

  • On appelle "Préparations pour nourrissons" (laits 1er âge), les laits destinés à l’alimentation des enfants de 0 à 6 mois.  Il existe une réglementation très spécifique pour les laits 1er âge, avec en particulier l’impossibilité de communiquer ou de faire de la publicité pour ces laits 1er âge. 
  • On appelle "Préparations de suite" (laits 2e âge), les laits destinés aux enfants entre 6 mois et un an. Il existe une réglementation européenne spécifiant les différentes obligations de composition de ces préparations 1er et 2e âges. Directive 2013/46/UE de la commission du 28 août 2013 modifiant la directive 2006/141/CE du 22/12/06
Ces préparations sont élaborées pour répondre, à elles seules, aux besoins nutritionnels des bébés pendant les premiers mois de leur vie jusqu'à l'introduction d'une alimentation complémentaire appropriée. Il est recommandé de demander conseil à votre médecin avant d'utiliser une préparation pour nourrisson. En effet, l’offre est abondante : il existe 103 références sur le marché français de laits 1er âge, et 102 de laits 2ème âge (www.laits.fr).
 
A la naissance, l’allaitement maternel exclusif est recommandé. Si vous ne souhaitez ou ne pouvez pas allaiter, une préparation pour nourrissons sous forme de mini-biberon 1er âge (ou nourette) vous sera proposée. Pensez à signaler si des allergies sont connues dans votre famille, cela déterminera le choix d’un lait particulier. Certains laits sont vendus en supermarchés, d’autres en pharmacie.
 
Jusqu’à environ 4 à 6 mois, l’alimentation de votre enfant est exclusivement lactée. Entre 4 à 6 mois et un an, vous introduirez d’autres aliments permettant peu à peu la diversification alimentaire. Le passage des préparations pour nourrissons (1er âge) aux préparations de suite (2e âge) se fait au moment de la diversification, dès qu’un biberon a été remplacé par un repas à la cuillère.

Des laits adaptés à chacun

  • Les laits infantiles sont composés en tentant de se rapprocher autant que faire se peut des qualités nutritionnelles du lait maternel. Ils sont généralement fabriqués à partir de lait de vache qui subit différents ajustements et transformations pour satisfaire les besoins des bébés et leurs capacités digestives. Depuis 2013, il existe quelques laits infantiles fabriqués à partir de lait de chèvre.
  • Les laits ont des teneurs différentes en protéines, glucides, lipides, fer, minéraux, vitamines. Pour choisir un lait infantile adapté à votre bébé, il s’agit avant tout d’en parler avec votre médecin. Le choix du lait dépend en priorité de l’âge de votre enfant, de son état physiologique et de ses spécificités : présente-t-il un risque allergique, comment se comporte-t-il au moment et après la prise du biberon... ?
Cependant, tous les laits du marché sont strictement contrôlés et doivent répondre aux critères de composition de la règlementation européenne. On distingue 3 catégories :
  • les laits 1er âge et 2e âge "standards", sont destinés aux bébés qui n’ont pas de problèmes, vendus en grande distribution et en pharmacie,
  • les laits pour troubles fonctionnels sont proposés pour tenter d’améliorer de légers troubles digestifs, vendus en grade distribution et en pharmacie,
  • les laits thérapeutiques, vendus exclusivement en pharmacie sont destinés à alimenter des bébés souffrant de maladies comme l’allergie aux protéines du lait de vache, le reflux gastro-œsophagien (ou RGO), l’intolérance au lactose, etc.

Criètres de choix d'un lait 1er âge (PPN)

Actuellement, on conseille de choisir un lait avec :
1/ un taux de protéines limité : de préférence inférieur à 1,4 g/100ml
2/ un ajout d’acides gras polyinsaturés à longue chaîne (ARA et DHA)
3/ une teneur limitée en sel.
Il suffit ainsi de rechercher les laits présents dans les 3 tableaux ci-dessous, correspondant aux laits disponibles sur le marché français :


Les laits pour troubles fonctionnels

Certains laits sont plus adaptés pour tenter de régler ces petits troubles digestifs.

  • Les laits anti régurgitations : fréquentes jusqu’à 1 an, les régurgitations peuvent être en partie limitées avec un lait enrichi en caséine, et épaissi par de l’amidon.
  • Les laits contre les coliques : après avoir déterminé avec votre médecin les causes de ces pleurs, une modification de composition du lait, comme la réduction du taux de lactose, peut permettre d’aider votre enfant en réduisant les symptômes intestinaux qui peuvent entraîner ses pleurs. Attention toutefois à ne pas changer sans cesse de lait infantile ! A noter aussi que les causes de pleurs excessifs sont le plus souvent d’origine non digestive.
  • Les laits de satiété : ils permettent de mieux calmer la faim des enfants souvent insatisfaits et plus gourmands, et d’espacer les biberons, sans augmenter l’apport calorique (le choix se portera vers un lait contenant plus de caséine, moins de lactose, et un ajout d’amidon).
  • Lait contre la constipation : si votre enfant a moins d’une selle par jour, il se peut qu’il ait des problèmes de constipation (le choix se portera vers un lait contenant moins de caséine, et plus de lactose).
  • Lait adapté si les selles sont molles.

 

A éviter pour les enfants entre 0 et 1 an

Le lait de vache ne convient pas aux nourrissons car il contient trop de protéines, pas assez de fer, trop peu d’acides gras essentiels, trop d’acides gras saturés, trop de sels minéraux, trop de sodium, pas assez de vitamines.

Les boissons végétales appelés abusivement "laits" (d’amande, de noisette, d’avoine, de châtaigne, de soja, de coco, etc.) ou les laits d'origine animale non adaptés (chèvre, brebis, jument, ânesse) ne sont pas conformes à la réglementation des préparations pour nourrissons et préparations de suite, ils ne sont pas adaptés à l’alimentation d’un petit enfant. Leur utilisation peut entraîner des carences à un moment important du développement de l’enfant. 
On parle bien ici des laits tels qu'ils sont produits à la ferme, non transformés. Les laits infantiles à base de lait de vache ou de chèvre sont transformés par l’industrie pour répondre à la réglementation européenne, et être ainsi adaptés aux bébés.




A savoir

En France, les laits 1er et 2e âges sont conditionnés en poudre dans des boites de 400 g, 800 g ou 900 g. Si un enfant est exclusivement alimenté au biberon, il vous faudra plus d'une boîte de 400 g par semaine. Votre médecin pourra vous indiquer les équivalences selon les marques, vous permettant une dépense financière adaptée.

Experts
Article publié le 26/01/2016 Mis à jour le 09/07/2018
Sources

Chouraqui J-P.  Préparations pour nourrissons, de suite et pour enfants en bas âge. In : O Goulet, M Vidailhet, D Turck, coordinateurs. Alimentation de l'enfant en situation normale et pathologique. 2ème édition, Doin éditeurs, Paris. 2012 : 137-49.

Site internet de l’AFPA sur les laits infantiles

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

Mémoriser Je vous recommande l'article "Quel lait infantile choisir ?" sur le site mpedia.fr