Tire lait
Tirer son lait
de Nouveau-Né à 12 mois
Mémoriser Je vous recommande l'article "Tirer et conserver le lait maternel" sur le site mpedia.fr

Tirer et conserver le lait maternel

Récupérer et conserver le lait maternel dans de bonnes conditions

Parce que vous avez trop de lait, ou en raison d'une séparation provisoire avec votre bébé, vous souhaitez le recueillir et le garder au congélateur. Aujourd'hui, tout est fait pour vous faciliter la tâche.

Tire-laits

Il peut y avoir de multiples raisons pour avoir besoin d'un tire-lait : si vous reprenez votre travail par exemple, et souhaitez légitimement continuer à allaiter votre bébé. Ou bien s'il est séparé de vous en raison d'une hospitalisation. Enfin, pour pallier un risque d'engorgement ou pour stimuler vos seins qui ne sont pas suffisamment sollicités par votre bébé. En effet, le tire-lait présente l'avantage de reproduire le geste de succion de votre bébé et donc de stimuler la lactation.

Reste à savoir quel tire-lait choisir...manuel ou électrique ?

Mécanique, il présente l'avantage d'être plus discret et facile à emporter n'importe où. Électrique, il est plus rapide et plus efficace. Bref, vous avez l'embarras du choix. En fait, tout dépend de la manière dont vous allez utiliser ce tire-lait.

Si vous comptez vous en servir occasionnellement, un tire-lait manuel suffira largement. Par contre, si vous avez l'intention de l'utiliser un certain temps et plusieurs fois par jour (en cas de prématurité de votre enfant par exemple) un tire-lait électrique fera mieux l'affaire. L'idéal est de le choisir à double pompage, ce qui permet de tirer le lait des deux seins simultanément, d'en recueillir beaucoup en un laps de temps réduit et d'augmenter la production de lait.

A l'heure actuelle les tire-laits se sont nettement améliorés. Ils stimulent de mieux en mieux les seins en imitant la succion de votre bébé puisque vous pouvez même régler la cadence et la pression de l'aspiration à votre convenance.  A noter aussi qu'il existe des petits tire-laits électriques à pile bien pratiques à transporter. Veillez, en choisissant votre tire-lait, à ce que la taille de la téterelle soit bien adaptée à vos mamelons qui ne doivent pas être serrés mais suffisamment maintenus pour pouvoir se vider correctement. L'utilisation d'un tire-lait ne doit pas entraîner de douleurs ou de lésions aux seins : si c'est le cas, c'est probablement le fait d'un matériel inadapté ou mal utilisé.

Dans tous les cas, n'hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel, pédiatre, sage-femme, centre de PMI,  afin de choisir le matériel qui vous conviendra le mieux.

L'entretien du matériel

Les tire-laits et leurs accessoires sont faciles à entretenir, et bien entendu, il est très important de veiller à une hygiène parfaite de tous les ustensiles. La plupart vont au lave-vaisselle ou se nettoient aisément à la main. Un bon nettoyage à la brosse, à l'eau chaude et au produit vaisselle suffit.

N'oubliez pas dans tous les cas de toujours bien vous laver les mains avant de vous en servir.

Louer ou se faire prêter un tire-lait

L'achat d'un tire-lait coûte cher, mais d'autres solutions existent : on peut les louer par exemple, et la location peut être remboursée par la sécurité sociale (voir les conditions auprès de votre centre de CPAM).

D'autre part, si vous souhaitez offrir votre lait excédentaire à un Lactarium, sachez qu'un tire-lait et des pots de conservation vous seront prêtés gracieusement. Si vous avez des difficultés à vous déplacer (vous vivez par exemple en milieu rural), le personnel du Lactarium se déplacera en général volontiers pour vous conseiller, vous apporter le matériel nécessaire et venir récupérer les pots de lait.

Des petits pots... sans bisphémol

Après avoir tiré votre lait... Encore faut-il le stocker dans de bonnes conditions. Il existe pour cela des petits pots souvent fournis avec le tire-lait. Lors de l'achat, choisissez-les en verre ou en polypropylène. En effet, depuis quelques années, les pots (ou les sachets alimentaires) en plastique ou en polycarbonate sont controversés en raison de la présence de bisphénol A (un composant chimique) qui peut passer dans le lait et perturber le système endocrinien. Ils sont d'ailleurs désormais interdits à la fabrication et à l'importation en France et en Europe.

Avant usage, les pots doivent bien sûr être propres. Ceux qui sont fournis avec le tire-lait présentent l'avantage de passer directement du tire-lait au réfrigérateur puis au congélateur, ce qui évite de transvaser le lait. Les pots ne doivent être remplis qu'aux trois quarts (puisqu'en congelant le liquide augmente en volume). Pensez à noter la date du prélèvement sur le pot. Pensez aussi à le laisser refroidir avant, au moins deux heures au frigo, le refroidissement devant se faire progressivement. A noter également qu'il ne faut pas  mélanger deux laits de température différente (ne pas mettre du lait tiède sur du lait froid !). Un nouvel échantillon de votre lait peut être rajouté une fois bien refroidi dans le pot congelé.

Au frigidaire, le lait maternel peut se conserver 5 jours.

Congelé, le lait maternel se conserve très bien : quinze jours dans la partie « surgelés » de votre frigo jusqu'à six mois au congélateur. Pour le décongeler, mieux vaut le faire en douceur : au bain marie par exemple, ce qui évite de brusques changements de température.

Tirer son lait... dans la sérénité

Même si tout est fait pour tirer son lait et le conserver dans les meilleures conditions possibles, on est pourtant bien éloigné du plaisir de l'intimité mère-enfant.

Alors à vous (dans la mesure du possible bien sûr) de recréer ce moment de félicité : installez-vous confortablement, mettez une musique douce, allumez une bougie parfumée, respirez, détendez-vous, et surtout... pensez à votre bébé.

Question de parents :

 

Haut de page
Experts
Article publié le 13/11/2012 Mis à jour le 06/11/2014
Sources

Le guide de l’allaitement maternel édité par l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES) et le Ministère de la santé. 68 pages. 

Site internet de la Coordination Française pour l’Allaitement Maternel (COFAM

Site internet www.santeallaitementmaternel.com

L’allaitement de la première à la dernière tétée : CD-Rom réalisé par l'Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) avec le concours des Lactariums de France et de l'Union régionale des médecins libéraux (URML). Tremey L, Gelbert N, Schelstraete C. 

Allaitement maternel : les bénéfices pour la santé de l’enfant et de sa mère. Comité de nutrition de la Société Française de Pédiatrie. Coordination D. Turck. Archives de pédiatrie. Octobre 2012 ; volume 19, supplément 3 : p.S77- S96

Mémoriser Je vous recommande l'article "Tirer et conserver le lait maternel" sur le site mpedia.fr