Appendicite

de Nouveau-Né à 6 ans
Mémoriser Je vous recommande l'article "​ Appendicite aiguë, crise d'appendicite" sur le site mpedia.fr

​ Appendicite aiguë, crise d'appendicite

Fiche technique : l'appendicite aiguë en quelques mots

Une crise d’appendicite qu’est-ce que c’est ? Comment se manifeste-t-elle ? De quel côté se trouve l’appendicite ? Quand faut-il consulter et comment la prendre en charge ?

Définition

L'appendicite aiguë est une inflammation puis une infection de l'appendice, situé au début du côlon, qui provoque de vives douleurs au niveau de l'abdomen.

Ce phénomène touche surtout des jeunes de moins de 20 ans.

Une opération d'urgence est nécessaire pour éviter des complications graves, comme une péritonite (perforation de l’appendice et diffusion du pus dans l’abdomen) secondaire à l’évolution de l’inflammation et de l’infection. 

Symptômes

La crise d'appendicite commence en général par une douleur plus ou moins intense dans le bas ventre, à droite de l'abdomen (fosse iliaque droite). Le malade n’a pas faim, peut avoir des nausées ou des vomissements, une fièvre modérée (entre 37,5° C et 38,5° C) et parfois aussi de la constipation.

Chez l’enfant de moins de trois ans d’autres symptômes peuvent se manifester et rendre le diagnostic plus difficile, comme des insomnies, une agitation, de la diarrhée, une perte d’appétit ou encore une fièvre plus ou moins élevée.

A noter cependant qu'une douleur abdominale a bien d’autres causes qu'une crise d'appendicite (constipation, infection urinaire, etc.) et qu’il convient toujours dans ce cas-là de consulter son pédiatre ou son médecin traitant plutôt que d’aller aux urgences d’emblée.

L’adéno-lymphite mésentérique est une maladie fréquente qui se manifeste par des signes cliniques similaires. Il s’agit de l’inflammation des ganglions intestinaux d’origine virale. Le diagnostic est fait à l’échographie abdominale.

De quel côté se trouve l’appendicite

Le médecin procède à une palpation de l'abdomen, le patient ressent une forte douleur et la tension musculaire est palpable. Une douleur abdominale est généralement ressentie au niveau de la fosse iliaque droite (en bas à droite du nombril), mais parfois au niveau de la fosse iliaque gauche ou de la région sous-hépatique c’est-à-dire sous le foie, car l’appendice peut avoir différentes localisations.

En raison de la variabilité des symptômes, il n'est pas toujours aisé d'établir un diagnostic de certitude. Une observation hospitalière et des examens complémentaires en laboratoire (analyse sanguine) mais surtout l’échographie, rarement le scanner peuvent être utiles pour s'assurer qu'il s'agit bien d'une crise d'appendicite. 

Causes

Il existe de multiples causes : des résidus de matières fécales ou une compression extérieure peuvent obstruer l’appendice, et ainsi engendrer une multiplication bactérienne et une inflammation puis infection locale.

Traitement

Si une appendicite est diagnostiquée chez votre enfant, le médecin prescrira une hospitalisation idéalement en milieu pédiatrique pour un avis chirurgical et l’enfant sera mis en observation pour confirmation du diagnostic stationnaire. L’enfant devra être à jeun et sera mis sous antibiotiques (via une perfusion). Selon les dernières publications, ce traitement antibiotique peut suffire à arrêter une appendicite débutante. Le cas échéant sera pratiqué une opération chirurgicale, appelée appendicectomie, afin d’éviter des complications. Cette opération consiste en l’ablation de l’appendice infecté.

L’intervention est réalisée en sous cœlioscopie dans 99% des cas. Il s’agit de petites incisions (1 à 3) d’environ 1cm chacune par lesquelles sont introduit une mini caméra (habituellement au niveau de l’ombilic) ainsi les instruments chirurgicaux permettent au chirurgien d’atteindre la zone ciblée et de réaliser l’ablation de l’appendice sans ouvrir l’abdomen.

Dans les 1 à 2% des cas (essentiellement pour les formes vues tardivement et compliquées) restant une ouverture abdominale est pratiquée par le chirurgien. Dans les suites il existe alors des douleurs peu intenses dues à la cicatrisation des muscles abdominaux. Ces opérations se pratiquent toujours sous anesthésie générale.

Généralement dès le lendemain de l’opération, le patient peut reprendre une alimentation légère.

Même s'il peut sortir très vite de l'hôpital (souvent le surlendemain) il doit se reposer pour bien récupérer de la fatigue de l'opération et respecter le temps de la cicatrisation. Progressivement, trois semaines après, le patient pourra reprendre ses activités physiques en douceur, le médecin peut même prescrire des antalgiques pour calmer la douleur au ventre.

Mesures de prévention

En cas de doute sur la cause de douleurs abdominales, mieux vaut consulter, car un diagnostic précoce est le meilleur moyen d'éviter à une appendicite d’évoluer vers une péritonite.

Complications post opératoire

Dans un nombre infime de cas (en cas d’appendicite non compliquées) des complications post opératoire peuvent survenir comme une occlusion intestinale sur la zone opérée. Celle-ci arrive plutôt à distance de l’intervention. Devant des douleurs abdominales associés à des vomissements importants il faudra consulter votre médecin qui vous adressera éventuellement au chirurgien.

Des complications locales précoces peuvent subvenir, comme des problèmes de cicatrisation. 

Experts
Article publié le 05/01/2017 Mis à jour le 06/01/2017
Sources

Pédiatrie pour le praticien. A. Bourrillon. Elsevier – Masson éditeur Paris 6e édition 2011

Pr Frédéric Gottrand et Dr Alain Bocquet

http://www.ameli-sante.fr/appendicite-aiguee/lappendicite-aigue-symptomes-diagnostic-et-evolution.html

http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/contents/241-appendicite-symptomes-diagnostic-et-traitement

http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=appendicite-pm-symptomes-de-l-appendicite

Lee SL, Islam S, Cassidy LD, Abdullah F, Arca MJ, 2010 American Pediatric Surgical Association Outcomes and Clinical Trials Committee. Antibiotics and appendicitis in the pediatric population: an American Pediatric Surgical Associ- ation Outcomes and Clinical Trials Committee systematic review. J Pediatr Surg 2010;45:2181e5.

Telem DA
Shared Decision Making in Uncomplicated Appendicitis: It Is Time to Include Nonoperative Management.
JAMA. 2016 Feb 23;315(8):811-2

 

Hartwich J, Luks FI, Watson-Smith D, Kurkchubasche AG, Muratore CS, Wills HE, Tracy TF Jr.

Nonoperative treatment of acute appendicitis in children: A feasibility study.

J Pediatr Surg. 2016 Jan;51(1):111-6

Steiner Z, Buklan G, Stackievicz R, Gutermacher M, Erez I.
A role for conservative antibiotic treatment in early appendicitis in children.

J Pediatr Surg. 2015 Sep;50(9):1566-8

Mémoriser Je vous recommande l'article "​ Appendicite aiguë, crise d'appendicite" sur le site mpedia.fr