Partager

Prévention de la cystite ou infection urinaire

Mis à jour le 07 septembre 2016

1

Votre enfant souffre régulièrement de cystite ou d’une infection urinaire. Il a mal quand il fait pipi, urine très souvent et en petites quantités. Comment prévenir les risques de cystites.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Prévention

La cystite peut récidiver, c’est pourquoi il est important de respecter quelques règles pour éviter que votre enfant ne développe une nouvelle infection:

  • incitez-le à boire régulièrement et suffisamment, au moins au moment des repas,
  • traitez une constipation, c’est très important.
  • vérifiez qu’il soit bien installé pour faire pipi afin de vider complètement sa vessie. Si c’est une fille : baisser la culotte, le collant ou le pantalon jusqu’aux chevilles, bien écarter les jambes, ne pas pousser, bien attendre la dernière goutte, bien s’essuyer (un papier pour devant, un papier pour derrière pour éviter que le contact avec les germes contenus dans les selles). Il peut être intéressant d’installer un petit tabouret pour reposer ses pieds. En détendant le périnée, la miction est facilitée.
  • le garçon doit aussi bien s’installer, debout ou assis, comme il préfère et surtout ne pas pousser et prendre son temps !
  • s’assurer que votre enfant urine bien 7 fois par jour (toutes les 2 heures)
  • en cas de signes de cystite débutante, faites-le beaucoup boire, incitez-le à faire pipi souvent. Vous pouvez donner des préparations pharmaceutiques à base de canneberge concentrée.

Bien sûr, en cas de signes persistants, il faut consulter rapidement le médecin de votre enfant.

Le conseil du pédiatre

 

  • Bien souvent les enfants ne veulent pas aller aux toilettes à l’école et se retiennent parfois très longtemps. Les raisons sont multiples (toilettes sales, pas de papier, besoin d’intimité, filles embêtées par les garçons…). Il faut bien insister sur le fait qu’il faut faire pipi régulièrement, pendant les récréations, savoir prendre son temps, bien s’essuyer. Au besoin l’enfant pourra emmener des lingettes pour nettoyer les WC ou du papier-toilette…
  • En cas de cystites récidivantes, notamment en contexte d’instabilité vésicale*, il est souhaitable que l’enseignant soit informé pour autoriser l’enfant à aller aux toilettes en cas de besoin pressant.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

Notes :

* Il s’agit d’un syndrome fréquent intéressant les enfants entre 3 et 10 ans et plus particulièrement les fillettes. Il associe des mictions fréquentes mais de faible importance à des mictions impérieuses avec des pertes d’urines, contrastant avec des mictions par ailleurs normales. L’association à une énurésie est fréquente. Ces signes se majorent lors d’épisodes d’infection urinaire.

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé durant tout l'été, nos experts prenant des vacances bien méritées ! Il ré-ouvrira début septembre. D'ici là, vous pouvez trouver des éléments de réponses au sein de nos articles ou parmi les questions déjà posées par d'autres parents de la communauté mpedia. Nous vous souhaitons un très bel été !