> Enfant > Psycho > A l'école > Ecole maternelle : quels apprentissages
Ecole maternelle : quels apprentissages
Maternelle
de 3 ans à 5 ans
Mémoriser Je vous recommande l'article "Que fait votre enfant à l'école maternelle : le point sur les différents apprentissages" sur le site mpedia.fr

Que fait votre enfant à l'école maternelle : le point sur les différents apprentissages

Devenir chaque jour un peu plus autonome, acquérir des bases dans de nombreux apprentissages (le langage, l'écrit, la lecture, le monde qui l'entoure, son corps, l'art, etc.), se sociabiliser... Grâce à l'école maternelle, votre enfant se prépare tout doucement à réussir son entrée au CP.

Un programme riche en apprentissages

Le programme de maternelle est actuellement dispensé sur vingt-quatre heures. Les emplois du temps diffèrent d'une école à l'autre, mais le découpage de la journée est similaire, par tranche d'activités de 15 à 20 minutes. A cet âge là, votre enfant a du mal à se concentrer trop longtemps sur une même activité.

Souvent le premier temps du matin est un temps de liberté : les premiers arrivés choisissent un jeu qui leur plait (dessin, puzzle, jouet...) en attendant que tous les enfants soient arrivés. On fait ensuite le point sur les absents (tableau des présences), la météo, la saison, la date (à l'aide d'étiquettes adéquates, un enfant met la date du jour, le temps qu'il fait...). Les enfants en profitent pour s'exprimer sur leurs vacances, une activité du week end, les projets de la classe... Votre enfant va ainsi s'habituer à prendre la parole, laisser parler les autres, les écouter, confronter ses idées avec celles du voisin...

La classe se répartit ensuite sur différents ateliers : dessin, lecture, peinture, expérience physique, sport... On alterne les types d'activités (calmes, physiques, ludiques, etc.).

Le langage est au centre de l'enseignement : pour apprendre plus tard à lire et à écrire, encore faut-il que votre enfant ait appris à s'exprimer correctement et à comprendre ce qu'on lui dit. En maternelle, et bien sûr tout particulièrement en grande section, il va se familiariser avec la construction des phrases et son vocabulaire va s'enrichir. Le travail sur les sons, le découpage des syllabes et l'apprentissage de l'alphabet et du graphisme vont lui permettre d'acquérir les bases de l'écriture et de la lecture.

Apprendre à vivre ensemble

L'école est une microsociété. Au cours de la journée, il y a souvent un rappel du règlement intérieur. Et vous verrez que votre enfant n'aura aucun mal à l'intégrer (par exemple, il saura vite quand c'est son tour de tricycle à la récré !).

La santé

L'école se charge aussi de l'éducation à la santé : votre enfant va comprendre la nécessité de se laver souvent les mains, non seulement parce que la maîtresse ou l'Atsem va le lui rappeler, mais aussi parce qu'il verra les plus grands le faire et sera tenté de les imiter. C'est aussi par l'observation de ses camarades qu'il apprend. De même, il va prendre conscience de son corps. Lors des ateliers de motricité, on lui enseigne la maîtrise et l'expression corporelle (jeux de rondes, d'équilibre, de sauts, de déplacements, de ballon, etc.).

L'éveil à l'art

Le dessin, la pâte à modeler, la fabrication d'objets en papier mâché, la musique, la poésie... toutes ces activités vont lui permettre de développer sa sensibilité artistique en donnant libre cours à sa créativité.

Tout est prétexte à apprendre

Au cours de la journée, les mêmes gestes se répètent : enlever ses chaussures pour aller à la sieste ou au gymnase puis les remettre, ôter son blouson en arrivant et le suspendre au porte-manteau, l'enfiler avant d'aller dehors... Tout cela le pousse vers l'autonomie. Quelle joie pour lui de vous montrer qu'il sait mettre son anorak tout seul en le posant par terre à l'envers ! Comme la classe est un lieu très organisé, où chaque chose a sa place, vous serez agréablement surpris de le voir ranger de lui même ses crayons ou ses dessins.

L'après-midi est prévu un goûter qui peut-être collectif (l'achat de fruits, yaourts, compotes ou biscuits, etc. est fait par des parents volontaires ou par l'école) ou individuel (chaque enfant apporte son propre goûter). Quelque soit le mode de fonctionnement, lors du goûter ou des anniversaires (où un gâteau est souvent prévu pour toute la classe), votre enfant apprend à partager, à manger correctement, à ranger...

Apprendre... par le jeu :

Le jeu joue un rôle essentiel car une grande part de l'enseignement se fait de manière ludique : pour s'initier aux lettres, aux nombres, au langage... l'instituteur utilise des comptines, des jeux de doigts, des jeux de mains, des chants, la lecture d'histoires ou de poésies... L'éveil aux mathématiques se fait à l'aide de jeux de logique (mémory, mémos, puzzle, jeux de constructions, jeux de manipulation, jeux numériques…).

De même en va t-il pour les activités scientifiques : c'est par l'exploration, par des expérimentations sensorielles, que votre enfant découvre le monde vivant, le monde de la matière... C'est au travers de dessins, de peinture, de reproduction de lettres en suivant des points, etc. qu'il s'initie à l'écriture. L'enseignant en profite pour surveiller sa posture et l'aide à bien tenir son crayon et à affiner son graphisme.

Entre bruit et silence :

Qui n'a pas envie de se boucher les oreilles dans une cour de récréation ? L'école a des lieux très bruyants : cantine, cour de récré, gymnase... Heureusement, des moments de calme sont prévus pour que votre enfant puisse se reposer. Sieste pour les PS et MS, tandis que les enfants de GS peuvent écouter de la musique douce, des histoires ou feuilleter des livres d'images assis en silence sur un tapis.

L'égalité des chances

En mettant votre enfant à l'école maternelle, vous lui donnez la chance d'être mis en contact avec d'autres enfants de son âge, ce qui le prépare à bien vivre en société. Tous les apprentissages qu'il va faire le préparent pour le CP. Mais l'atout de l'école, c'est aussi de repérer les inégalités : dans certaines écoles se met en place un projet de dépistage des troubles de conscience phonologique (sur les rimes, le découpage des syllabes, la différenciation des sons, la lecture...). Les enfants de GS sont testés afin de découvrir ceux qui sont en grande difficulté et les entraîner une dizaine de minutes par jour pour les aider à rattraper leur retard. L'école est donc un moyen de rétablir en partie l'égalité des chances entre les enfants.

A l'heure des papas et des mamans, ne vous étonnez pas de récupérer un enfant bien fatigué ! Après cette longue journée, il a besoin de vous pour décompresser, que vous lui consacriez un peu de temps pour le câliner, le réconforter... afin d'être prêt, dès le lendemain, à repartir d'un bon pied !

  • PS : petite section
  • MS : moyenne section
  • GS : grande section
  • cycle 1 (petite, moyenne et grande section de maternelle)
  • cycle 2 (grande section, CP, CE1) ;
  • cycle 3 (CE2, CM1, CM2). 

Vous avez aimé cet article ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester indépendant en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Haut de page
Experts
Article publié le 24/10/2016 Mis à jour le 26/10/2016
Sources

Caring for your baby and young child – Birth to age 5 – American academy of pediatrics

Mémoriser Je vous recommande l'article "Que fait votre enfant à l'école maternelle : le point sur les différents apprentissages" sur le site mpedia.fr