Partager

La sélection de livres du Dr Mahé Guibert sur l’entrée à l’école maternelle

Mis à jour le 04 décembre 2014

1

De parti pris, mes choix se portent vers des albums proposant des histoires, des fictions. J’aime quand c’est drôle, émouvant, poétique, surprenant, osé, délicat, subtil, esthétique…et même subversif !!! J’évite, en général, l’album trop ouvertement pédagogique car il est le plus souvent plat, sans qualités littéraires ni artistiques, et plus apprécié des parents que des enfants, qui, à mon avis, méritent beaucoup mieux. Le plus souvent également je choisis des albums qui n’abordent pas de front le point d’achoppement… mais qui s’y rapportent de façon un peu détournée. Et voici mes choix sur l’école…

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Plus précisément l’entrée en maternelle

  • Prince Nino à la maternouille : Anne Laure Bondoux Roser Capdevilla – Les belles histoires Bayard Presse Aout 2003

L’histoire d’un petit prince qui avec l’aide d’une sorcière fait rétrécir sa maman et la prend à l’école dans sa poche, ce qui n’aura pas que des avantages… un récit plein d’humour, transposé au moyen âge avec un petit clin d’œil aux « Visiteurs ».

  • Petit dernier :Le grand départ pour la petite école :Fred Benaglia – Ed. Sarbacane juin 2012

L’histoire d’un tout petit, qui passe après tous les grands, tous rompus à l’événement et qui semblent mépriser l’ampleur de son inquiétude… Heureusement, les parents eux ont investi ce grand moment et manifestent une attention toute particulière à leur petit l’accompagnant tous les deux à sa première journée de classe… mais les grands nous réservent une belle surprise de fraternité… délicat, juste et émouvant… d’aucun le trouveront peut être un peu utopique sur les relations fraternelles mais c’est bien là un des rôles de la littérature…

  • Je veux pas aller à l’école :Stéphanie Blake – Ed. Ecole des loisirs Janvier 2011

Le petit lapin rebelle de Stéphanie Blake est en général bien apprécié des enfants, il adopte un ton un peu effronté pour clamer haut et fort qu’il ne veut pas aller à l’école « ça va pas non ! » et tous les préparatifs sont l’occasion de s’opposer avec virulence… mais lorsque sa maman ira la chercher après sa première journée, devinez ce qu’il répond à « on rentre à la maison mon chéri »…

  • Dans la cour de récréation :Christophe Loupy – Ed. Milan mai 2007

Les situations faciles et moins faciles de la cour de récréation… évoquées avec justesse et délicatesse, soutenues par des illustrations abstraites très délicates à partir de tâches de couleurs… pour tous les petits phobiques de la cour de récré… et les autres.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

Aucune question n’a été posée sur ce thème précis, vous pouvez poser la vôtre à nos experts.

 

 

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé durant tout l'été, nos experts prenant des vacances bien méritées ! Il ré-ouvrira début septembre. D'ici là, vous pouvez trouver des éléments de réponses au sein de nos articles ou parmi les questions déjà posées par d'autres parents de la communauté mpedia. Nous vous souhaitons un très bel été !