Cystite

de 1 mois à 11 ans
Mémoriser Je vous recommande l'article "La cystite ou infection urinaire basse : symptômes et traitement" sur le site mpedia.fr

La cystite ou infection urinaire basse : symptômes et traitement

Votre enfant a mal quand il fait pipi ? Il se met à uriner très souvent et en petites quantités ? Il est propre mais depuis quelques jours, il « s’échappe » à nouveau le jour et parfois la nuit ? Vous avez remarqué que ses urines sont très malodorantes ? Il souffre peut-être d’une cystite. Que faire en cas d'infection urinaire ? 

Comment fonctionne normalement la vessie ? Retrouver toutes nos vidéos

Qu’est-ce que la cystite ?

La cystite est une infection urinaire localisée à la vessieOn parle d’infection urinaire basse, à bien distinguer de la pyélonéphrite qui est une infection urinaire haute intéressant le(s) rein(s). 

Que faire lorsqu’une infection urinaire touche votre enfant ? Il est important de consulter son médecin pour confirmer le diagnostic, soulager votre enfant et éviter tout risque de complication et de récidive. 

Quelles en sont les causes ?

La cystite est généralement due à la bactérie Escherichia Coli*, mais peut être aussi induite par d’autres bactéries ou même certains virus.  

 

Les microbes remontent toujours du périné dans la vessie. 

 

C’est pourquoi les filles sont plus souvent concernées par les cystites que les garçons. En effet l’urètre (petit canal qui conduit les urines de la vessie à l’extérieur du corps) est court, son orifice arrive au niveau de la vulve, elle-même près de l’anus où se trouvent souvent beaucoup de bactéries.  

 

Les vulvites sont ainsi une cause possible de cystite 

 

Une mauvaise vidange de la vessie favorise également la contamination puis la prolifération bactérienne. C’est notamment le cas des enfants qui ne boivent pas suffisamment, qui se retiennent trop longtemps (parce qu’ils ne veulent pas aller aux toilettes à l’école, au collège par exemple..). C’est aussi le cas des enfants qui ont une vessie instable (voir article) et/ou qui sont très constipés.  

 

Les symptômes chez le grand enfant

Les symptômes de la cystite du grand enfant sont les mêmes que ceux des adultes :

  • des brûlures au moment d’uriner, 
  • parfois une douleur au bas du ventre entre les mictions, 
  • des fréquents besoins d’uriner avec des envies pressantes mais pour ne faire que quelques gouttes  
  • des urines souvent troubles et malodorantes  
  • parfois même la présence de sang rouge dans les urines (sans que cela ne soit, pour autant, un critère de gravité), 
  • plus rarement des refus d’aller uriner à cause de la douleur (certains enfants pouvant même se mettre en rétention avec un globe vésical). 

Par contre dans les cystites et contrairement aux pyélonéphrites, il n’y a pas de fièvre. 

Si votre enfant présente un  ou plusieurs symptômes évocateurs, consultez le médecin de votre enfant.  

Il vous conseillera d’apporter un échantillon d’urines prélevé peu de temps avant la consultation et gardé au frais pour faire un test avec une bandelette urinaire. 

 

Les symptômes chez le bébé ou l’enfant en bas âge

Avant 3 ans, les cystites sont plus rares. Les symptômes sont aussi souvent plus difficiles à déceler, inconstants et souvent peu évocateurs 

  • votre enfant peut être grognon, ne pas vouloir bien manger 
  • il semble parfois avoir mal en faisant pipi mais ce symptôme est peu fréquent et souvent difficile à identifier. 
  • parfois les urines peuvent avoir une odeur inhabituelle ou apparaître rosées dans la couche 

Si vous avez un doute et que vous pensez que votre enfant peut présenter une cystite, consultez le médecin de votre enfant.

Diagnostiquer la cystite

Pour confirmer le diagnostic de cystite, le médecin fera une bandelette urinaireC’est un test rapide et pratique qui se fait au cabinet du médecin sur les urines que vous aurez apportées 

 

Un code couleur permet la recherche des leucocytes (le pus) et des nitrites (qui signent indirectement la présence de germes).  

 

Une bandelette négative élimine a priori une infection urinaire. 

 

En cas de positivité d’une ou des 2 plages de la bandelette et uniquement dans ce cas là, votre médecin vous prescrira un ECBU (examen cytobactériologique des urines). L’ECBU permettra de déterminer la bactérie responsable de la cystite et à quel antibiotique elle est sensible.  

 

Il existe une infection urinaire s’il y a des leucocytes ET un germe en quantité suffisante. La présence de deux ou plusieurs germes est en faveur d’une souillure du prélèvement mais pas d’une vraie infection urinaire. C’est important de faire la différence car il ne faut pas que votre enfant soit traité pour une infection urinaire qu’il n’a pas. 

 

C’est pourquoi il est vraiment très important de réaliser l’analyse d’urine dans de bonnes conditions.  

 

L’idéal est que le prélèvement soit réalisé au laboratoire pour diminuer le risque de contamination. Si votre enfant n’a pas encore acquis la propreté, on lui mettra une poche qui ne doit pas rester en place plus de 60 minutes 

 

Si vous ne pouvez vraiment pas aller au laboratoire, lisez attentivement ces conseils : 

  • Faites une toilette locale à l’eau et au savon. Rincez bien. 
  • Si possible utilisez un désinfectant cutané qui ne pique pas comme le Diaseptyl ou la Biseptine 
  • Laissez passer le tout premier jet puis recueillez l’urine dans le flacon stérile du laboratoire 
  • Garder le prélèvement au froid avant et pendant le transport qui doit être le plus rapide possible 

Attention : n’utilisez jamais des urines recueillies dans le pot ! 

 

Pour les enfants qui ne sont pas encore propres, la poche doit être changée toutes les 60 minutes maximum avec, à chaque fois, une nouvelle toilette locale. 

 

Parfois il vous sera difficile d’amener des urines chez votre médecin pour réaliser une bandelette urinaire parce qu’il est tard, que c’est le week-end ou que vous habitez loin. Vous pouvez trouver en pharmacie des bandelettes urinaires avec un petit conditionnement qui vous permet de tester les urines de votre enfant.  

 

Les deux plages sont blanches et doivent le rester au bout de 2 minutes. Si une des deux plages de la bandelette urinaire, a fortiori les deux changent de couleur (passant du blanc au violet pour les leucocytes et du blanc au rose pour les nitrites) votre enfant est très suspect d’infection urinaire. 

 

Attention les bandelettes peuvent changer de couleur au bout de plusieurs minutes mais le test n’a alors plus de valeur.  

 

Comment soigner une infection urinaire ?

Que faire en cas de cystite avérée ? Votre médecin vous prescrit habituellement un traitement antibiotique. Il l’adaptera en fonction du germe retrouvé à l’ECBU et de son antibiogramme. La durée moyenne du traitement est de 5 jours. Même si les symptômes disparaissent rapidement, terminez le traitement pour éviter les récidives (prévenir la cystite). 

Faut-il faire des examens complémentaires ?

Quel que soit l’âge de l’enfant, qu’il s’agisse d’une fille ou d’un garçon, une échographie rénale et vésicale vous sera prescrite.  

L’examen des urines au laboratoire (ECBU) n’est pas nécessaire à la fin du traitement antibiotique. Il ne sera demandé que si les symptômes persistent ou récidivent. 

 

Mesures de prévention

Quelques gestes et conseils permettent de réduire les risques d’infection urinaire : 

  • Boire régulièrement et suffisamment 
  • Ne pas se retenir trop longtemps et faire pipi régulièrement (6-7 pipis conseillés par jour pour les enfants ayant acquis la propreté), en prenant bien son temps, pantalons et collants bien baissés sur les chevilles pour bien vider sa vessie. 
  • Chez la fille, s’essuyer d’avant vers l’arrière ou en utilisant un papier pour le devant et un autre pour l’arrière. S’assurer qu’elle a une bonne toilette intime. Utiliser des produits doux à Ph neutre. 
  • Traiter une oxyurose éventuelle qui favorise les vulvites. 
  • Soigner une constipation quand elle existe. 
  • Préférer les douches aux bains.  
  • Prendre en charge les troubles mictionnels éventuels (vessie instable et autres problèmes) qui favorisent la récidive des infections urinaires et peuvent même être responsables de pyélonéphrites. 

 

Experts
Article publié le 26/07/2016 Mis à jour le 23/11/2017
Mémoriser Je vous recommande l'article "La cystite ou infection urinaire basse : symptômes et traitement" sur le site mpedia.fr

*E.Coli : bactérie Escherichia Coli présente dans le système digestif de l’homme et des animaux à sang chaud