> Grand enfant > Scolarité > Comportement > Phobie scolaire, trouble psychologique
Phobie scolaire, trouble psychologique
Phobie scolaire
de 6 ans à 11 ans
Mémoriser Je vous recommande l'article "Refus d’aller à l’école, angoisse, il s’agit peut-être de phobie scolaire ?" sur le site mpedia.fr

Refus d’aller à l’école, angoisse, il s’agit peut-être de phobie scolaire ?

Crises d’angoisses, maux de ventre, peur, détresse… Les enfants et les adolescents atteints de phobie scolaire deviennent malades à l’idée d’aller à l’école. Loin d’être un manque d’intérêt pour l’école, la plupart de ces jeunes ont envie d’étudier mais n’arrivent pas à aller en classe pour des raisons irrationnelles. Les causes de ce trouble sont multiples.

Qu’est-ce que la phobie scolaire ?

La phobie scolaire s’exprime par le désir de l’enfant de rester à la maison les jours d’école. Il devient alors anxieux à l’idée d’aller à l’école, il rate souvent les cours et cette détresse ne disparait pas au fil du temps. Cette phobie peut se manifester de façon graduelle ou soudaine.

Les causes de la phobie scolaire

Ce trouble psychologique est la conséquence de nombreuses causes qui s’accumulent telles que :

Les signes et symptômes les plus fréquents

Ces craintes se manifestent généralement par des changements comportementaux à l’approche du départ pour l’école :

  • Des crises de pleurs,
  • Un accès de colère,
  • Le refus de quitter le domicile familial,
  • Des douleurs physiques : maux de tête, de ventre… qui s’améliorent quand il reste à la maison,
  • Un haut niveau d’anxiété,
  • Il supplie de ne pas l’amener à l’école,

Et parfois il va même jusqu’à menacer de se faire du mal s’il ne peut pas rester à la maison.

Les causes de cette anxiété

Ces angoisses irrationnelles découlent de l’environnement scolaire plus que de l’école elle-même, côtoyer de nouvelles personnes autres que les membres de sa famille, l’autonomie, la difficulté d’adaptation à l’école autant de facteurs qui conduisent à ces troubles psychiques.

Comment l’aider ?

Les parents et les enfants sont souvent désemparés face à cette phobie scolaire, plus un enfant fuit l’école, plus il est difficile de l’aider à revenir à l’école.

  • Quelques solutions à mettre en place avec votre enfant :

Parler, discuter avec votre enfant lui montre que vous avez connaissance de son anxiété et que vous le comprenez. Vous pouvez l’aider à mettre des mots sur sa souffrance et essayer de comprendre quelles sont les raisons de sa peur pour trouver ensemble des solutions.

Utiliser des paroles positives et des encouragements peuvent le motiver, il voit que vous avez confiance en lui et que vous croyez en sa capacité d’aller à l’école. Rester calme sans montrer votre propre anxiété peut l’aider à surmonter son stress.

Essayez de lui parler avec des phrases claires et directes telles que « c’est l’heure de se lever pour l’école » plutôt que des phrases interrogatives.

Afin de faciliter ses matinées, vous pouvez préparer ensembles ses affaires la veille. Quand il reste à la maison les jours d’école, limitez les écrans et les activités amusantes, il faut que votre maison devienne « ennuyeuse » pour lui.

Maintenez une bonne hygiène de vie, un bon cycle de sommeil, il est important de maintenir un rythme de vie régulier pour l’encourager à retourner sur les bancs de l’école.

Vous pouvez également le faire emmener à l’école par un tiers (taxi ou membre de la famille ou un copain) pour faciliter son retour à l’école.

  • Se rapprocher de l’enseignant :

Il convient de parler des anxiétés de votre enfant et de son refus d’aller à l’école avec son enseignant, alertez-le de son mal-être. Demandez-lui s’il a remarqué quelque chose ? Si votre enfant a des difficultés avec ses camarades ? S’il est victime de mauvais traitements ou de harcèlement ?

Il pourra vous conseiller, il est habitué aux enfants qui refusent d’aller en classe. Et essayez de trouver des solutions ensembles.

  • La consultation médicale :

Si malgré tous vos efforts, votre enfant refuse toujours d’aller à l’école, parlez-en avec le psychologue de l’école ou à votre médecin il vous orientera vers un psychologue habitué aux enfants, un pédopsychiatre ou le centre médico-psycho-pédagogique (CMPP) de votre secteur, qui seront en mesure de vous aider.

Il ne faut pas laisser la situation s’enkyster et intervenir rapidement.

Haut de page
Mémoriser Je vous recommande l'article "Refus d’aller à l’école, angoisse, il s’agit peut-être de phobie scolaire ?" sur le site mpedia.fr