Partager

Les étapes de l’autonomie de l’enfant, entre 6 et 11 ans

Mis à jour le 02 novembre 2016

1

Votre enfant est désormais à l’école élémentaire, chaque jour il devient de plus en plus autonome et veut faire plus de choses tout seul. Comment réagir face à ce besoin d’indépendance, quelles sont les étapes de cette autonomie ?

Sommaire de l'article

Comment juger de son autonomie ?

Dans le développement logique de l’enfant, il va vouloir de lui-même faire des choses seul: s’habiller, aller à l’école, rester à la maison, préparer son sac… S’il ne le fait pas c’est certainement parce qu’il veut avoir l’attention sur lui ou que ses parents ne le laissent pas faire. Votre rôle de parent est de lui apprendre à agir seul, pour cela il faut lui faire confiance et prendre le temps. En effet, agir à la place de l’enfant est plus facile et souvent plus rapide mais si vous exigez de lui une certaine autonomie, n’oubliez pas de la lui donner !

L’apprentissage de l’autonomie est donc un travail de longue haleine. Peu à peu il fera des choses seul, en fonction de son propre développement et c’est votre œil attentif et objectif qui l’aidera à avoir confiance en lui. Chaque enfant est différent, aussi, ce n’est pas parce que sa sœur aînée a réussi à s’habiller seule à 2 ans que le second fera pareil.

Sachez vous adapter à l’évolution de votre enfant :

  • d’abord vous faites pour lui : l’habiller, le laver…
  • puis vous l’aidez: lui préparer les affaires dans le bon sens, lui donner le savon…
  • ensuite vous l’assistez pour les finitions: boutonner un pull, bien s’essuyer le corps…
  • enfin, vous êtes juste présent, sans intervenir pour peu à peu le laisser se débrouiller seul quand vous aurez constaté qu’il est capable de le faire seul.

Les changements doivent se faire progressivement, en adéquation avec la confiance qu’il aura en lui : « je suis capable de faire ça tout seul ! ». Apprendre à faire seul est bénéfique pour son développement personnel et social, ce sentiment de capacité est vital pour l’individu et constitue les bases d’une bonne estime de soi.

Vous êtes son modèle, à vous de lui montrer l’exemple…

Pour pouvoir aider les enfants, il faut connaitre leurs capacités, ce qu’ils sont en mesure de réaliser selon leur âge.

Quand le laisser faire sa toilette et s’habiller seul ?

La toilette seule est possible vers 2-3 ans mais au départ toujours en votre présence. Profitez de ces moments pour prendre le temps d’être avec lui tout en le laissant faire « comme un grand ».

L’habillage : vers 2 ans un enfant sait se déshabiller, 3-4 ans il sait s’habiller et à 5 ans cela doit être acquis. Enfin, à 6 ans il est capable d’apprendre à lacer ses chaussures seul.

Quand le laisser aller à l’école seul et rester seul à la maison ?

Laisser un enfant rentrer seul de l’école avant 7 ans est compliqué pour des questions de sécurité mais tout dépend de son environnement. Si vous vivez dans une grande ville, que l’école est loin ou bien si vous êtes dans un petit village où l’école est à quelques centaines de mètres, l’autonomie ne sera évidemment pas la même. Vous devez alors ajuster vos demandes à la capacité de votre enfant à faire le trajet seul ou pas.

Soyez vigilant dans le fait de lui confier des enfants plus jeunes car c’est une responsabilité que l’on ne doit pas donner à un enfant de 7 ans !

Rester seul à la maison dépend de ses peurs et de son niveau d’autonomie. Les premières fois il doit rester seul en connaissant la durée de votre absence et avec des notions de sécurité essentielles : porte fermée à clé, numéro en cas d’urgence…

Si votre enfant ne veut pas rentrer seul de l’école ou rester seul chez vous, allez-y pas à pas. Si vous pensez qu’il en est capable, essayez de trouver des compromis: le rencontrer à mi-chemin, partir avec un copain… Ils lui permettront de gagner confiance en lui ou d’effacer ses peurs. Il existe aujourd’hui dans certaines villes des solutions alternatives efficaces comme les pédibus !

Quand arrêter de vérifier son sac et ses devoirs ?

Vers la fin du primaire, votre enfant sera en capacité de préparer son sac et de faire ses devoirs seuls. Cela ne doit pas vous empêcher d’y jeter un œil, vous pourrez l’aider à planifier ce qu’il aura le lendemain et il verra que vous montrez un intérêt pour ce qu’il fait. Votre enfant passe beaucoup de temps à l’école, vous intéresser à ce qu’il y fait lui donne de l’importance.

En revanche, s’il vous le demande, aidez-le, il a certainement besoin d’être rassuré. Mais aider ne veut pas dire faire à sa place, à vous de trouver la limite.

Faut-il exiger qu’il range ses affaires ?

Si vous exigez quelque chose de votre enfant pensez à vous y soumettre aussi, sinon comment justifier votre demande ?

Dès l’entrée en primaire, on demande à l’enfant de gérer ses affaires: le faire à la maison lui permet de savoir le faire en classe.

Il est bon de demander un minimum de rangement cela permet de mieux s’organiser. Mais sachez pourquoi vous lui demandez de ranger : est-ce vraiment le bazar ? Vous voulez que ce soit propre ? Est-ce le bon moment pour ranger ? Essayez d’évaluer surtout lors des jeux de construction si c’est important de ranger quand vous le souhaitez. Rien de plus frustrant pour lui que de casser avant même d’avoir eu le temps de jouer et d’être le héros de son jeu !

Il faut parfois faire preuve d’indulgence.

Quand lui donner un portable ?

Avant 12 ans, la pression mise par les enfants sur les parents pour avoir un portable n’est pas encore trop forte. La question de faire comme les copains ou de se sentir en marge ne se pose pas vraiment. Certains parents peuvent cependant se sentir rassurés.

A l’entrée au collège, l’enfant sera beaucoup plus en demande : un moyen de se sociabiliser et surtout de faire comme les autres, ce que nos adolescents adorent plus que tout ! Cette demande doit être écoutée par les parents.

Pas de recommandation d’âge, cela dépend de tout un chacun. Vérifiez le temps passé dessus, ce qu’il en fait et essayez de faire en sorte qu’il ne l’ait pas toujours avec lui ; commencez déjà par l’éloigner de son téléphone le temps des devoirs et après 21h le soir…

D’après un sondage de TNS Sofres, 60% des parents regrettent l’achat d’un smartphone !

Et en pratique ?

 

Un enfant sera d’autant plus autonome que nous l’y préparons !

Surmonter nos craintes, ne pas faire à sa place, connaître les capacités de l’enfant, lui donner à la fois un cadre et le champ libre, lui faire confiance, favoriser les nouvelles expériences…autant de choses à faire pour le mettre sur le chemin de l’autonomie ; décidément le métier de parents n’est pas simple !

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Aucune question n’a été posée sur ce thème précis, vous pouvez poser la vôtre à nos experts.

 

 

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé durant tout l'été, nos experts prenant des vacances bien méritées ! Il ré-ouvrira début septembre. D'ici là, vous pouvez trouver des éléments de réponses au sein de nos articles ou parmi les questions déjà posées par d'autres parents de la communauté mpedia. Nous vous souhaitons un très bel été !