Partager

Détecter les troubles de l’apprentissage

Mis à jour le 03 septembre 2018

1
(c) Pauline Bocquet

Un enfant qui souffre de troubles de l’apprentissage a du mal à apprendre tout ce qui n’est pas inné : le langage oral, le langage écrit (lecture, écriture), le langage gestuel, le calcul… En bref, les troubles de l’apprentissage empêchent des acquisitions scolaires normales et s’accompagnent de difficultés scolaires.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Comment reconnait-on les troubles de l’apprentissage ?

Les troubles de l’apprentissage sont généralement détectés à l’école. L’enfant a de mauvais résultats, il a du mal à lire, à compter ou à écrire… On impute souvent cela, à tort, à une certaine immaturité, à de la fainéantise, à un blocage.

Parmi les troubles de l’apprentissage, on compte les troubles « spécifiques » ou troubles « dys » (dyslexie, dyspraxie, dyscalculie…). Ils concernent des enfants en difficulté scolaire dont l’intelligence est « normale », qui ne présentent pas de déficit sensoriel (troubles de la vision ou de l’audition), de troubles psychiatriques, ou de difficultés familiales (maltraitance ou milieu perturbé…).

Le TDAH (Trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité) et certaines formes de précocité intellectuelle peuvent aussi entraîner des troubles de l’apprentissage: ils sont rattachés aux troubles spécifiques.

Le rôle de l’école dans les troubles de l’apprentissage

En principe, l’école doit proposer des ajustements adaptés à chaque trouble et doit être capable d’accueillir tous les enfants à condition qu’il n’y ait pas de déficience mentale suffisamment importante pour gêner son inclusion dans son groupe d’âge.

Si votre enfant présente des troubles de l’apprentissage, des réunions souvent appelées par l’équipe de suivi scolaire, vont être organisées avec le médecin scolaire, l’équipe pédagogique, le ou la psychologue scolaire, l’enseignant référent et vous-même, afin de savoir quelles adaptations peuvent être mises en œuvre.

Certaines sont proposées par l’équipe pédagogique :

  • l’enseignant donne plus de temps à l’enfant pour réaliser un exercice et peut demander à un autre élève de l’aider (tutorat)…
  • il lit l’énoncé de mathématiques s’il présente des troubles de lecture: il risque sans cela de ne pas comprendre l’exercice et de présenter ensuite des difficultés en mathématiques…
  • il propose de le placer à proximité du pupitre et du tableau s’il présente un trouble de l’attention…

Rassurer votre enfant, mettre des mots sur son trouble, lui donner des repères sont autant de démarches importantes pour qu’il reprenne confiance en lui.

L'avis de…

 

Quand un doute s’installe concernant un possible trouble de l’apprentissage chez votre enfant, il est important de consulter un médecin spécialisé pour pratiquer un bilan. Cela permettra de définir, avec lui et les enseignants, les actions à mettre en œuvre afin qu’il poursuive une scolarité normale.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé durant tout l'été, nos experts prenant des vacances bien méritées ! Il ré-ouvrira début septembre. D'ici là, vous pouvez trouver des éléments de réponses au sein de nos articles ou parmi les questions déjà posées par d'autres parents de la communauté mpedia. Nous vous souhaitons un très bel été !