Partager

Comment lui faire accepter d’aller à école ?

Dernière question posée le 19/11/2018

Bonjour,

Mon fils de 3 ans est rentré en première section de maternelle en septembre.

Il pleure tous les matins quand je dois partir et le laisser avec la maîtresse. De plus, le préparer le matin est très difficile.

Il ne m’écoute pas, cherche à gagner du temps pour retarder l’habillement et pique des colères quand il n’arrive pas à se préparer (alors que je lui propose mon aide et qu’il ne la veut pas) ou à chaque fois que je l’habille ou lui mets ses chaussures et que j’ai mal mis quelque chose, il se met en colère et refuse tout, et tout cela en pleurant.

Je n’arrive plus à garder mon calme et me fâche. Cela devient très difficile à gérer.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour,

Manifestement votre enfant n’est pas prêt pour cette séparation qu’est l’école et il est malheureux. Vous devez prendre en compte cette souffrance. Il vous faut tout prendre en compte: comment était-il gardé avant ? Comment cela se passait-il ? Comment va-t-il dans sa relation avec vous en dehors de l’école ? Quels sont ses horaires d’école? Garderie ou non? Combien de temps lui donnez vous pour se préparer? Comment se passent les soirées? Avez vous beaucoup de temps disponible pour lui, vous et son papa ? Pourriez vous ne le mettre à l’école que le matin ? Avez vous discuté avec la maîtresse ? Comment va-t-il quand vous avez disparu ? Comment est-il avec les autres enfants ? Allez vous jusque dans la classe ? Vous montre-t-il ses réalisations dans sa classe ? Voilà autant de questions à se poser pour être sûr de lui donner assez de temps, d’être bien disponible pour lui quand vous êtes ensemble.

Le matin, bien sûr, préparez vous bien avant pour n’avoir que lui à vous occuper. Prenez votre petit déjeuner calmement ensemble toute la famille si c’est possible sans agitation et sans Tv bien sûr, soyez près de lui pendant qu’il s’habille, profitez en pour faire son lit et ranger sa chambre. Le temps doit être lent, quitte à le réveiller 15 minutes plus tôt. Racontez lui ce que vous allez faire de votre journée, vous, son papa etc… Racontez lui ce que vous ferez ensemble le soir. Parlez lui de sa maîtresse, de ses amis. Bref soyez très présente et apaisante plutôt que pressée et impatiente. Si toute cette réflexion et tous ces aménagements n’améliorent pas la situation c’est que votre enfant a un problème avec la séparation et quelques entretiens avec un psychologue seraient utiles. Mais pas avant une sérieuse analyse du mode de vie et du démarrage de la journée.