Partager

Refuse de dormir sans moi à 3 ans : que faire ?

il y a 2 mois

Bonjour,

Je suis séparé depuis octobre 2020 et depuis ma séparation mon fils refuse de dormir seul sans moi que se soit dans son lit ou chez quelqu’un d’autre. Entre temps j’ai accouché d’une petite fille en février 2021. J’aimerais avoir des conseils pour que mon fils dorme dans son lit seul sans que se soit la guerre car même dans mon lit il se réveille plusieurs fois en hurlant. Merci beaucoup d’avance pour votre réponse.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Il est bien difficile de vous répondre sans rien savoir de plus de votre histoire de vie. Il est important de considérer les circonstances de cette séparation du point de vue de votre (vos) enfant. Était-ce de son père que vous êtes séparée ? Pourquoi cette séparation ? Votre enfant a-t-il assisté à des disputes ? Des violences verbales ou physiques ? Comment cela lui a-t-il été verbalisé ? Voit-il son père ? Quand et à quel rythme ? Quelle est votre relation actuelle à son père ? Votre petite fille a-t-elle le même père ? Comment votre garçon a-t-il vécu cette naissance ? Qui vous entoure et l’entoure ? (grands-parents etc…) Passe-t-il ses journées avec vous ou est-il en crèche ou nounou ? Comment se comporte-t-il en dehors de cette difficulté à dormir sans vous ? A-t-il d’autre difficultés de séparation ? Car il s’agit bien d’une angoisse de séparation. Sans doute craint-il que vous le quittiez comme l’a fait celui qui partageait votre vie à tous les deux avant (son père ?).

Et vous comment allez-vous ? Cela ne doit pas être facile pour vous tout cela ? Avez-vous assez d’énergie et de sérénité pour le rassurer, pour vous en occuper calmement et avec confiance ? Arrivez-vous à lui expliquer tout ce qui s’est passé et les émotions que cela génère pour vous et pour lui ?

Vous voyez bien que votre question dépasse largement la question de son endormissement et qu’il serait malhonnête de ma part de vous donner une réponse. La seule que je puisse vous donner est de vous encourager à consulter le médecin de votre enfant et de réfléchir avec lui (ou avec quelqu’un qu’il vous conseillera par exemple un psychologue) à tout ce qui s’est passé pour ce petit bonhomme et vous depuis 8 mois… Car ce n’est pas rien… et il est bien petit.

Bon courage Madame. En attendant gardez le dans votre lit. Cela n’est pas si grave.