Partager

Quintes de toux à 7 mois, que faire ?

il y a 6 mois

Bonjour,

Mon bébé était un grand mangeur, plein d’énergie. À la naissance, 3,2kg et à la dernière pesée des 6 mois 9,2kg.

Il avait attrapé un petit rhume, on l’a emmené à l’hôpital. Ils l’ont fait porté un masque à oxygène car il ronfle lorsqu’il respire et on a eu du paracétamol et sirop piriton ainsi que du néo-codion nourrisson (ça n’a pas été retiré du marché ? Car c’est à disposition de tous chez nous).

Pour ma part à la maison, j’applique un baume pectoral sur l’estomac (mustela), je lui fais des nettoyages réguliers avec du sérum physiologique et j’ai légèrement soulevé son matelas au niveau de la tête et je lui fais aussi inhaler de la vapeur mais rien n’y fait. Il est toujours malade. Il boit moins que 500ml de lait par jour. Il repousse les biberons de lait (Aptamil Premium + N°2), je suis obligée de faire des feed dream pour qu’il boive son lait et parfois il refuse même dans son sommeil. Néanmoins, il adore boire de l’eau et il mange bien ses purées mais je m’inquiète pour le manque de calcium. Il fait moins pipi et ses jambes tremblent lorsqu’il se tient debout.

Il a des quintes de toux et sa voix a changé. Il essaye de gazouiller mais n’a presque plus de voix. Il a le nez qui coule constamment et il ronfle en respirant, comme s’il y avait des glaires à l’arrière gorge. Les glaires sont jaunes foncées lors des nettoyages du nez. Les médicaments qu’on a eu ne serve à grand chose et je m’inquiète extrêmement.

PS : Lors de la pesée de 7 mois, il n’a pris que 0,3 grammes soit 9,5kg, est-ce grave ?

La réponse de notre expert

WERNER Andréas Dr
Dr Andréas  WERNER

Bonjour,

Votre fils était à la naissance à la percentile 45%, à 6 mois à 86%, à 7 mois à 84%, donc une évolution pondérale normale. Déjà, ne vous inquiétez pas pour son poids.

Effectivement, de la Codéine n’est pas recommandée chez les bébés de l’âge de votre fils en France. La voix rauque avec une toux aboyante en quintes et des difficultés respiratoire me fait d’ailleurs plutôt penser à une laryngite striduleuse.

Surélever le matelas et le baume pectoral ne sert pas à grand chose, aérez bien sa chambre la nuit et lavez bien le nez.

Votre bonhomme sort de l’âge ou il était protégé par les anticorps maternels et fera donc beaucoup plus d’infections virales dans les semaines et mois à venir, encore plus en période hivernale. Voici les recommandations pour prévenir les complications de ces infections :

  • Allaitez votre bébé le plus longtemps possible.
  • Si vous arrivez bien à laver le nez et le sérum physiologique rentre dans une narine et ressort par l’autre, vous n’avez pas besoin d’utiliser un mouche-bébé en plus. En règle générale sérum physiologique, en cas d’obstruction importante, sérum hypertonique.
  • Lavez le nez toujours avant les repas et le coucher.
  • Évitez tout tabagisme passif.
  • Évitez la collectivité (grandes surfaces, réunions, crèche collective, halte-garderie).
  • Respectez le calendrier vaccinal pour votre enfant. Avec les tout-petits, réfléchissez en début d’hiver si vous ne voulez pas vous vacciner contre la grippe pour ne pas la transmettre à votre bébé.
  • Sortez-le plus possible en balade dans la journée, et tous les jours (en parc ou forêt, pas dans les magasins).
  • Aérez sa chambre toute la nuit. Il dormira mieux et sera moins malade.

Pour le calcium essayez de rester au delà de 500 ml de lait par jours ou ajoutez d’autres produits lactés comme du yaourt, du fromage ou en faisant une bouillie avec son lait habituel.