Partager

Depuis son perçage d’oreilles elle refuse de dormir dans son lit à 3 ans : que faire ?

il y a 1 an

Bonjour,

Après avoir eu un retour positif de la crèche, j’ai fait percer les oreilles de ma fille (à sa demande). La semaine d’après la directrice à retiré les boucles d’oreille dans la journée car à priori c’est pas autorisé. (Ma fille va 1 fois par semaine à la crèche). Bien entendu, ses trous se sont rebouchés, impossible de lui remettre (personnels de la bijouterie). Elle a beaucoup pleuré. D’ailleurs la bijouterie m’ont dit que ma fille avait dû souffrir lors du retrait des boucles d’oreille car cela faisait une semaine que le perçage avait été fait et étant des boucles médicales, elle ne se retirent pas facilement.
Ma fille réclame qu’on remette ses boucles d’oreille mais nous ne pouvons pas. Nous lui avons expliqué avec mon conjoint que nous devions attendre que ses oreilles soient rebouchées entièrement pour refaire un perçage.
Le soir même, au moment d’aller au lit ma fille pleure en disant qu’elle à peur et qu’elle a mal. Calmement j’ai tenté de savoir de quoi elle a peur, ou elle a mal… Je ne parviens pas à obtenir de réponses. Elle pleurait tellement que j’ai dû la faire dormir dans mon lit (sans ma présence car je débarrassais et faisait la vaisselle). Première fois depuis ses 3 ans. Dans la nuit, elle s’est réveillée subitement en disant “non stp non pas mes oreilles” en pleurant. Je l’ai rassuré et remise dans son lit avec son accord.
3 jours plus tard elle me reparle des boucles d’oreille et me demande de lui remettre. Arrive le soir, impossible de la mettre au dodo. (rituel du soir, 2 histoires avant d’aller au lit). On a essayé de lui parler calmement, on a essayé d’être ferme sans s’énerver, mon conjoint est resté 30min à ses côtés pour qu’elle puisse tenter de s’endormir mais les pleurs repartent aussitôt. Elle réclame une nouvelle fois ses boucles d’oreille. Elle demande 3 fois d’aller au toilette, mais pour gagner du temps je pense. On a mis une veilleuse et là s’est enfin endormie mais je n’arrive pas à comprendre ce qu’elle a réellement. Bien évidemment j’ai coupé les ponts avec la crèche. Sans nous donner de réponse elle nous dit qu’elle à peur. Mon conjoint et moi ne savons plus quoi faire.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Je suis un peu étonnée du nombre de fois où vous écrivez “à sa demande”, “avec son accord” etc… En effet il me semble que, pour un enfant de 3 ans, la demande et l’accord des parents est le seul qui doit prévaloir à une décision. Je suis étonnée aussi qu’une enfant de 3 ans puisse demander à avoir des boucles d’oreille alors même qu’une grande minorité d’enfants en a à cet âge et que donc il est peu probable qu’elle ait pu voir des camarades en avoir. Effectivement les boucles d’oreilles sont interdites en crèche. Je suis donc surprise qu’on ne vous l’ait pas dit. Si le retrait des boucles est aussi douloureux que vous l’a dit la bijoutière je suis étonnée qu’on les lui ai enlevées à la crèche car, pour travailler en crèche, je peux affirmer qu’on évite aux enfants toute douleur évitable.

Tout cela pour vous dire que votre enfant, au delà du fait qu’elle a peut-être eu mal lors du retrait des boucles, a certainement perçu votre ressentiment contre la crèche et votre déception qu’elle n’ai plus ses boucles et toutes ces complications autour de ses boucles sans comprendre exactement où était le problème. Surtout si tout l’entourage lui a dit combien elle allait être belle avec ses boucle puis combien elle était belle… Imaginez sa déception maintenant qu’elle ne les a plus. Il y a de quoi effectivement la chambouler.

Tout cela va passer si vous lui expliquez, ce que vous avez fait déjà j’en suis sûre, que tout cela n’est pas grave et qu’elle a bien le temps d’avoir des boucles d’oreilles qui sont un artifice de beauté qui, effectivement, est déconseillé en collectivité d’enfant (crèche et école maternelle).

Ensuite c’est vous qui devez dévider de là où elle doit dormir et de quand elle doit dormir, exactement comme vous le faites : gentiment mais fermement. Vous allez la consoler si effectivement elle se réveille avec un cauchemar mais vous la recouchez aussitôt er partez.

Plus vous serez décontractés mais ferme et plus elle sera rassurée.

Et rappelez vous à 3 ans on ne décide pas, on fait ce que décident les parents.  Je veux parler des décisions importantes. Après, si elle veut mettre la robe bleue et vous la rouge… Ce n’est pas très important et vous lui laissez sa décision…

Bon courage.