Partager

Mon enfant de 3 ans me réclame toutes les nuits que faire ?

Dernière question posée le 03/05/2022

Bonjour
Mon fils de 3 ans se réveille systématiquement plusieurs fois par nuit et me réclame. Généralement c’est pour des bêtises tétine perdue, envie de boire, remettre la couverture… J’avais pris l’habitude de lui répondre pensant que cela se calmerait mais cela dure depuis plusieurs mois et le manque de sommeil se faire sentir. Du coup, on fini son père et moi par s’énerver. La journée c’est également un enfant très demandeur et dépendant de moi.
Je suis bien consciente que ce sont des troubles du comportement et du coup un manque d’autonomie mais je ne sais pas comment réagir car si je ne répond pas, il se met à pleurer jusqu’à ce que je vienne.
Le soir au coucher nous avons établi des rituels : on lit l’histoire, le câlin et dodo. Il s’endort au bout de 45 min en moyenne après m’avoir appelé une ou deux fois en général.

Comment dois-je me comporter ? Quel comportement adopter ?
Merci de votre aide.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Vous avez bien raison de faire le parallèle entre l’attitude de votre enfant le jour et son attitude la nuit. En effet vous avez bien compris que ne pouvant rien faire sans vous le jour, il serait étonnant qu’il y arrive la nuit. Par contre, je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous en disant que ce sont des troubles du comportement. En effet, au contraire, je trouve que son comportement est tout à fait adapté puisqu’il sait très bien obtenir ce qu’il veut : il lui suffit de crier, comme vous le dites. C’est donc à vous, comme vous le subodorez, de changer de mode éducatif et de l’amener doucement à se passer de vous, et souvent. Il ne s’agit pas de le laisser hurler mais en lui parlant et en l’accompagnant mais de façon plus ferme que vous ne le faites. Vous savez très bien que ce qui construit un enfant (comme un arbre en croissance) c’est le tuteur, le cadre pour pousser droit. Or un cadre a des limites et en langage éducatif ces limites sont le “non” , le “non je ne veux pas” le ” c’est fini ” le ” ça suffit” et le ” j’ai décidé” etc ….

Dire “non” à son enfant n’est pas le priver d’amour mais bien au contraire un épreuve d’amour “moi ta maman, moi ton papa je sais ce qu’il te faut et je décide pour toi et malgré toi parfois”.

Donc après le rituel du soir, c’est le coucher et après la coucher, c’est l’heure des parents pour eux, leur moment à eux tant attendu toute la journée, un point c’est tout ! Et autant de fois il vous appellera autant de fois vous n’irez pas (il a très bien compris car il a 3 ans, ce que vous avez dit). Autant de fois il se lèvera autant de fois vous le ramènerez dans sa chambre. Et si, au final, vous vous énervez ce ne sera pas si mal car il comprendra qu’enfin vous êtes décidés à ne pas vous laisser diriger par ce petit bonhomme.

Évitez de crier car ça ne sert à rien mais lui parler plus durement et le laisser crier après l’en avoir prévenu est tout à fait possible. Il a 3 ans et non 1 an.

Bon courage et bonne chance.