Partager

Comment accompagner mes enfants dans le deuil de leur papa ?

il y a 3 ans

Bonjour,

Il y a quelques jour j’ai mon conjoint, le papa de mes 2 garçons âgés de 4 et 1 an, qui est décédé brutalement (arrêt cardiaque). Je ne sais pas comment accompagner mes garçons et les aider aujourd’hui et pour les années à venir. Ils savent que leur papa est mort, qu’il ne reviendra pas et que ce n’est pas de leur faute, ni la mienne, ni celle de leur papa.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Je vous présente mes bien sincères condoléances. Ce que vous venez de vivre et allez vivre vous dans les mois et années à venir avec vos enfants est un drame terrible. Vous avez dit à vos enfants exactement ce qu’il fallait leur dire. Mais aucune parole aussi chaleureuse et pertinente soit-elle ne pourra combler leur peine des mois à venir et le manque ressenti. Je parle surtout pour votre grand. Le petit de 1 an s’adaptera bien mieux à cette situation que le grand qui est bien conscient. A l’inverse le petit réagira plus à votre peine à vous, ou à vos absences d’attention quand vous partez dans vos pensées que le grand qui comprend à quoi elle sont dues. Par exemple si vous pleurez, le grand sait pourquoi mais le petit non et c’est surtout avec lui qu’il va vous falloir faire l’effort d’un visage souriant et de savoir toujours chantonner et jouer avec lui. Pour le grand vous devez lui dire quand vous êtes triste et qu’il le remarque. Il va vous falloir être très attentive à ses changements d’humeur à lui, à le rassurer et le consoler s’il vous pose des questions ouvertement ou s’ il adopte une attitude témoignant de sa détresse (troubles du sommeil, de l’appétit, opposition colères ou autre). Néanmoins il aura des longs moment dans la journée où il va jouer “comme si de rien n’était” et il faut bien sûr le laisser faire. Il n’est pas indispensable dans un premier temps de consulter un psychologue pour enfant. Néanmoins dans quelques semaines ou mois si vous trouver que votre enfant a des signes de désespoir sous quelque forme que ce soit ( tristesse ou au contraire excitation ou colère) si la maîtresse d’école vous signale quoi que ce soit il faudra aller consulter.

Il vous faudra aussi être vigilante à ne pas trop vous appuyer sur vos enfants comme consolation. Même s’ils sont actuellement votre seule richesse ils sont trop petits pour que vous vous appuyiez trop sur eux. Essayez de les aimer comme avant mais pas “doublement” si je puis dire. Les parents doivent aider les enfants, mais ce n’est pas aux enfants d’aider les parents. Ils ne doivent pas sentir qu’ils sont votre consolation. Même s’ils sont actuellement votre raison de vivre et de continuer à avancer.

Voyez l’article de Mpedia : “La famille face aux difficultés : chômage, maladie, deuil“.

Je vous recommande aussi de lui lire des livres comme “Au revoir blaireau” ou “La découverte de Petit bond” que vous devriez pouvoir trouver en bibliothèque.

Et puis tout au long de la vie de vos enfants il faudra leur parler de leur papa à chaque occasion qui se présentera, leur montrer des photos etc… Il faudra trouver la juste mesure entre leur en parler trop ou pas assez. En tous les cas qu’ils sachent qu’ils peuvent en parler.

Tout ceci ne sont que des conseils très larges, je vous recommande surtout de vous en remettre à l’attention et aux conseils du médecin qui le suit et de vous faire accompagner vous aussi par votre entourage et votre médecin.

Je vous souhaite beaucoup de courage, Madame.